Actualité

2 mai 2012

Doral se place à nouveau sous la protection de la loi sur la faillite

Photo: Sylvain Raymond

Envoyer à un ami

fermer

* champs obligatoires

Selon un article du quotidien Le Nouvelliste, le constructeur Doral s'est récemment placé sous la protection de la loi sur la faillite lui qui, après une première relance, se trouve à nouveau dans une situation précaire. On se souviendra que Doral avait mis à pied ses employés en mars dernier.

Denis Polisseno, qui avait acquis l'entreprise en 2011 suite à une première faillite, a pris cette décision suite au rejet d'une seconde offre d'investissement Québec. Selon le Nouvelliste, Doral International doit présentement 5,4 millions de dollars à quelques 150 créanciers au Québec, en Ontario et aux États-Unis.

Pour le moment, on espère trouver de nouveaux investisseurs ou acquéreurs afin de relancer l'entreprise.

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×