Les épines de l'automobile en 2010...

La fin d’une année marque, invariablement, un temps d’arrêt pour mieux juger des douze derniers mois. L’équipe du Guide de l’auto web s’est prêtée au jeu et chacun s’est amusé à trouver ses deux roses et son épine de 2010. S’il n’y a qu’une épine pour deux roses, c’est qu’on se souvient souvent deux fois plus d’une voiture qui nous a déçus!

Voici nos épines!

Infiniti QX56
Il faut se demander parfois à quoi pensent les constructeurs automobiles. L'Infiniti QX56 est un véhicule dont les dimensions sont quasiment similaires à celle d’un autobus commercial. De plus, son gros moteur V8 consomme comme ce n'est pas possible. Comment un tel véhicule peut-il avoir été conçu par la même compagnie qui nous propose la Leaf et dont le grand patron, Carlos Ghosn, est devenu un apôtre de la voiture électrique à tout prix? Sur la route, le QX56 se conduit fort bien, son habitacle est d'un grand luxe et on ne peut rien lui reprocher en fait d'exécution et de fabrication. C'est tout simplement qu’il n'est pas de notre époque… (Denis Duquet)

Scion xD
Un peu plus petite et moins puissante que la xB mais presque aussi chère, la Scion xD ne m’a guère impressionné. Les performances sont correctes mais la triste qualité des plastiques et l’inconfort général viennent assombrir le tableau. Cependant, si vous désirez une Toyota Yaris, la xD pourrait vous intéresser… (Alain Morin)

Jeep Wrangler
Mécanique complètement désuète, fiabilité plus qu’aléatoire, consommation très élevée, c’est le « truc du chapeau » et le Wrangler ne conviendra qu’aux « fans finis » du hors route. (Gabriel Gélinas)

Le constructeur Honda
Ce manufacturier japonais conçoit, développe, assemble et vend des véhicules parmi les plus fiables au monde. Malheureusement, et ce n’est pas d’hier, c’est aussi un constructeur dont plusieurs de ses voitures et véhicules offrent une insonorisation « autour des ailes » que j’ai envie de considérer comme déficiente face à une concurrence qui ne cesse de s’améliorer à ce chapitre. Tout récemment, mon essai comparatif entre les Honda Fit et CR-Z a une fois de plus confirmé mes appréhensions à ce sujet. Ainsi, la Honda Fit est toujours bruyante et la Honda CR-Z regroupe une motorisation ultrabruyante lorsqu’on dépasse les 110 km/h. (Gilles Olivier)

Mitsubishi Outlander
La version 2011 de l'Outlander n'est pas mauvaise en soi, mais l'ajout de la traction S-AWC a rendu la conduite plus amorphe. La motorisation a perdu du dynamisme et les changements de rapports sont plus lents. Le design intérieur très conventionnel fait place à des plastiques bon marché un peu trop présents. Ce véhicule possède de belles qualités mais il m'a déçu dans sa livrée 2011. (Guy Desjardins)

Ford Explorer
Ford nous réinvente l’Explorer et le présente comme un presque miracle de sobriété, sauf que cette version moins assoiffée est une traction. Pas très sérieux pour un utilitaire de deux tonnes et plus. Pas pour chez nous, du moins. Vivement des versions Ecoboost à quatre roues motrices. (Marc Lachapelle)

Mitsubishi i-Miev
Monter à bord de la Mitsubishi i-Miev, c’est comme de régresser dans le passé électrique – dans la mesure où il en existe un, passé électrique… Indéniablement, la i-Miev n’a ni la finition, ni le panache des autres électriques qui font peu à peu leur entrée sur le marché. (Nadine Filion)

Cadillac CTS Coupe
Il faut avouer qu’au chapitre du style, la CTS Coupe est drôlement réussie. Cette dernière ne manque pas d’attirer les regards, mais nous devons admettre que le compromis exigé par l’ablation des deux portes arrière et de son style plongeant est pénible à vivre. Le tout débute par une visibilité arrière très difficile à cause, principalement, de son style et de sa ligne de toit très plongeante. Cet élément, combiné à un toit plus bas que celui de la berline, apporte une vitre arrière pratiquement à l’horizontale qui accumule l’eau et la neige sans toutefois disposer d’un essuie-glace. Les places arrière sont non seulement étroites, mais la ligne de toit force tout passager à s’incliner la tête tellement le dégagement est réduit. Bref, trop de compromis pour compenser certains attraits intéressants de la Cadillac CTS Coupe. (Sylvain Raymond)

Découvrez les roses de l'automobile en 2010...

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueLes roses de l'automobile en 2010...
La fin d’une année marque, invariablement, un temps d’arrêt pour mieux juger des douze derniers mois. L’équipe du Guide de l’auto web s’est prêtée au jeu et chacun s’est amusé à trouver ses deux roses et son épine de 2010. S’il n’y a qu’une épine pour deux roses, c’est qu’on …
Commentaires