Dodge Magnum, à contre-courant

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2008

Alors que la mode est aux voitures à vocation écologique et aux moteurs de plus faible consommation, la division Dodge fait fi de cette tendance en mettant à nouveau en vedette la Magnum SRT8. Celle-ci bénéficie d’une nouvelle grille de calandre, tandis que la R/T et les autres versions profitent également de multiples changements. Bref, cette grosse familiale résiste aux modes du jour et continue sans complexe d’être une américaine pure et dure.

En dépit de ses apparences de voiture modifiée, ou même de hot rod, cette Dodge est un véhicule éminemment pratique. En effet, son large hayon arrière s’ancre profondément sur le pavillon, présentant ainsi une plus grande ouverture sur une soute à bagages aux dimensions généreuses, surtout lorsque la banquette arrière est repliée. Par contre, aux places arrière, l’inclinaison du toit limite quelque peu le dégagement pour la tête. En plus, la visibilité arrière est pauvre, en raison d’une fenestration assez basse, toujours pour conserver cette allure de voiture modifiée. Mais quelle silhouette !

Toujours la fièvre Hemi

Pour la petite histoire, la direction de Chrysler a décidé de ressusciter le moteur Hemi sur ses camions Ram pour concilier un nom légendaire avec un produit costaud. Mais ce moteur était tellement puissant et versatile qu’il s’est retrouvé sous le capot d’une multitude de voitures, la Magnum notamment. C’est comme si tout le personnel de la direction avait attrapé la fièvre Hemi et voulait l’utiliser sur tout. Cette année encore, ce légendaire moteur V8 est de retour sur la Magnum. La version 5,7 litres de 340 chevaux est montée sur le modèle R/T. Malgré sa cylindrée et sa puissance, ce V8 tente d’être politiquement correct en faisant appel à un système de désactivation partielle des cylindres afin d’économiser du carburant. S’il faut croire les communiqués du constructeur, l’économie serait de l’ordre de 20 pour cent. Ceci doit être dans des conditions optimales puisque nous n'avons jamais observé mieux qu’une diminution de 12 pour cent. Sans doute avons-nous le pied trop pesant...

Mais il s’agit du Hemi le moins puissant offert sur la Magnum car le modèle SRT8 est propulsé par un autre moteur de la même famille, un V8 de 6,1 litres produisant 425 chevaux et capable de boucler le 0-100 km/h en 5,3 secondes et des poussières. C’est la combinaison idéale pour les personnes qui aiment les émotions fortes derrière le volant. Ce V8 affiche une consommation de carburant « raisonnable », si on peut employer un tel mot, mais les choses se gâtent rapidement dès qu’on appuie vigoureusement sur l’accélérateur.
Mais avant de conclure que la division Dodge est gérée par des irresponsables avec cette préférence pour le Hemi, prenez note que cette familiale peut être commandée avec un moteur V6. Le plus intéressant est celui de 3,5 litres d’une puissance de 250 chevaux. Sa consommation est acceptable, sa puissance et son rendement adéquats. Vous pouvez charger la voiture presque à ras bord et les dépassements ne seront toujours pas problématiques. Enfin, la version la plus économique est livrée avec un autre moteur V6, il s’agit d’un 2,7 litres de 190 chevaux. Il ne faut pas ignorer que ses performances correctes avec un seul occupant deviennent plus problématiques avec quatre adultes à bord...

Changements mineurs

Si la mécanique est quasiment identique à celle de 2007, l’apparence a été modifiée. La partie avant a été redessinée sur la SRT8 et une prise d’air fonctionnelle trône sur le capot. Les autres versions bénéficient également d’un nouveau style avant mais sans la prise d’air, la signature visuelle de la SRT8. Dans l’habitacle, le tableau de bord a été modernisé avec de nouveaux cadrans indicateurs et des plastiques moins durs. Une foule d’autres améliorations ont été apportées aux garnitures de portière et au tableau de bord. Finalement, le levier de commande du régulateur de vitesse a été modifié et personne ne s'en plaindra.

Avec sa suspension sportive, son moteur de 425 chevaux, ses freins Brembo et ses pneus sport, la SRT8 est une propulsion qui est agréable à conduire et dont le comportement routier est très prévisible. Pour aborder l’hiver sans trop d’appréhension, cochez la transmission intégrale sur votre feuille de commande. Oublions les versions à moteur Hemi pour un instant et tournons-nous vers le modèle le plus populaire, soit celui doté du moteur V6 3,5 litres. La Magnum est d'un équilibre général surprenant, surtout en raison de sa remarquable plate-forme, gracieuseté de Mercedes-Benz. La voiture est neutre dans les virages, la stabilité latérale excellente et le transfert de puissance aux roues arrière sans reproche. De plus, la position de conduite est bonne, ce qui compense une visibilité arrière plus que moyenne. Il ne faut pas oublier que ce type de carrosserie est également très pratique.

Feu vert

Silhouette agressive, choix de moteurs,
SRT8, modèle pratique,
tenue de route

Feu rouge

Visibilité arrière limitée,
consommation élevée (SRT8),
places arrière exigües

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires