Mercedes SLS AMG e-Cell : Déjà en mode prototype

Après la commercialisation annoncée d’une déclinaison à moteur électrique de la séduisante Audi R8 et qu’il en serait de même pour une version à motorisation hybride de la Porsche 918 Spyder, voire même d’une Porsche GT3, voilà que s’annonce une version à moteur électrique de la foudroyante Mercedes-Benz SLS AMG.

Pour ce faire, la SLS AMG a mis de côté son puissant V8 essence de 571 chevaux afin de le remplacer par quatre moteurs électriques offrant une puissance totale de 533 chevaux et un couple de 649 lb-pi, le tout pouvant tourner jusqu’à 12 000 tr/min. Ces derniers, seront accouplés à des batteries au lithium-ion polymère placées tout juste derrière les sièges des deux passagers.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une technologie dite « moteur-roue », chaque moteur a tout de même la mission d’entraîner électroniquement chaque roue. Par conséquence, cette version peut être considérée comme un bolide à quatre roues motrices.

Même sans boîte de vitesse, la Mercedes-Benz SLS AMG e-Cell ne met que quatre secondes pour atteindre le cap des 100 km/h.

Afin de pouvoir freiner ses ardeurs, elle peut bénéficier moyennant supplément de freins en céramique de 18,5" à l’avant et de 14,2" à l’arrière. Des pneumatiques de dimensions 265/35R19 à l’avant et de 295/30R20 à l’arrière lui assurent de pouvoir offrir un comportement de très haut niveau.

Elle sera dévoilée au prochain Mondial de l’automobile de Paris qui se tiendra du 2 au 17 octobre prochain. On estime chez Mercedes de pouvoir offrir ce bolide ultra propre et des plus respectueux de l’environnement quelque part en 2013.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisMercedes-Benz SLS AMG, la voiture de l’année du Guide de l’auto
C’est en 2003 que Mercedes-Benz, en collaboration avec McLaren Automotive, son partenaire en Formule 1 à l’époque , a introduit la SLR, un super bolide destiné à afficher tout le savoir faire du constructeur en matière de haute performance. Cependant, la séparation des deux partenaires a amené récemment la disparition …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires