Subaru Ascent 2023 : de la famille à l’aventure

Points forts
  • Polyvalent
  • Rouage intégral performant
  • Réelles capacités hors route
  • Technologies fonctionnelles
Points faibles
  • Bruits de suspension
  • Pas de version hybride ni électrique en vue
Évaluation complète

Le Guide de l’auto s’est rendu du côté de Picton, en Ontario, pour faire l’essai du Subaru Ascent 2023, le plus gros VUS de la marque. Pour 2023, l’Ascent reçoit quelques améliorations technologiques et une légère mise à jour esthétique.

Sur place, nous avons eu l’occasion de tester le véhicule dans plusieurs environnements : la ville, la route, mais aussi sur quelques sentiers boueux afin d’effectuer une analyse complète des compétences du Subaru.

Nous avons roulé près de 300 kilomètres à bord de deux versions distinctes: d’abord, la Premier (53 995 $) — qui se situe au sommet de la gamme —, puis la Touring (45 495 $) — juste au-dessus du modèle de base Convenience. Avec ses cinq déclinaisons, l’échelle de prix du Subaru Ascent 2023 varie de 40 995 $ à 53 995 $ (PDSF). Les délais de livraison sont estimés à 90 jours.  

Photo: Dominic Boucher

Quelques retouches esthétiques

Pour 2023, l’Ascent est doté d’un nouveau bouclier avant qui intègre une calandre plus proéminente, des phares à DEL redessinés, de nouvelles prises d’air plus grandes qui améliorent l’écoulement de l’air sous le véhicule. À l’arrière, des feux en forme de C (Konoji) ont été actualisés.

Plusieurs diront qu’il s’agit d’une approche stylistique conservatrice, mais Subaru nous signale qu’après avoir effectué des recherches auprès de son public cible — principalement des adultes entre 40 et 50 ans avec des familles —, on en est venu à la conclusion que les clients ne veulent pas un design avant-gardiste, mais plutôt fonctionnel. Le véhicule doit être polyvalent et plaisant à conduire aussi.

Sinon, les différences esthétiques de la carrosserie au sein de la gamme de l’Ascent sont mineures. En fait, seuls la taille des jantes, les coquilles de rétroviseurs et le pare-chocs changent.

Photo: Dominic Boucher

Aventure et maniabilité

Malgré sa taille, le Subaru Ascent surprend par sa maniabilité, ce qui s’explique partiellement par le positionnement de son moteur. Grâce à son format, le quatre cylindres à plat turbocompressé de 2,4 litres (260 chevaux et 277 lb-pi de couple) peut être placé bien plus bas dans le compartiment moteur, abaissant de surcroît le centre de gravité. Cela se ressent au chapitre de la maniabilité en conduite urbaine et même sur les sentiers battus. D’ailleurs, la suspension et le châssis ont été calibrés afin de permettre une meilleure agilité.

En conduite quotidienne, les accélérations sont franches et les reprises sont bonnes également. Même si la boîte CVT — qui simule huit rapports — ne procure pas beaucoup de plaisir, nous soulignons son rendement efficace. Malheureusement, Subaru n’a pas prévu de motorisations hybrides ou électriques pour le moment…   

Photo: Dominic Boucher

Le rouage intégral symétrique de Subaru a été mis à l’épreuve, puisque nous l’avons testé sur toutes les surfaces possibles : sur la route, le sable, la boue et les roches et, sans surprise, le système s’ajuste adéquatement. En fait, nous avions un peu l’impression de conduire un VTT grâce à sa garde au sol de 220 millimètres — plus élevée que plusieurs rivaux.

Étrangement, nous entendions des bruits parasites qui semblaient provenir de la suspension sur certaines chaussées. Malgré tout, l’Ascent brille par ses compétences hors route. Le X-MODE active la fonction de contrôle de la vitesse de descente dans les pentes abruptes. Les modèles Onyx, Limited et Premier reçoivent de série le X-MODE bimode. Il ajoute les réglages Neige/Terre battue et Neige profonde/Boue.

Pour la consommation d’essence, notre essai d’une journée s’est conclu avec une moyenne très raisonnable de 9,7 L/100 km. Ressources naturelles Canada annonce 11,0 L/100 km.

Photo: Dominic Boucher

Polyvalent et technologique

L’habitacle du Subaru Ascent 2023 peut accueillir huit ou sept (option sans frais) passagers, en fonction de la mouture choisie. Les occupants s’installent sur des sièges confortables. Les dégagements sont amples, et une personne qui mesure 1,80 m peut s’asseoir à la troisième rangée sans problème — du moins pour de courtes distances.

À l’avant du véhicule se trouve la fonction Cabin Connect, un microphone qui permet au pilote de communiquer plus facilement avec les passagers de la troisième rangée.

Le coffre possède un volume de chargement de 458 litres. En abaissant tous les sièges de la deuxième et troisième rangées, cette donnée grimpe à 2 150 litres (2 061 litres pour les versions Touring et plus). La capacité de remorquage varie de 908 à 2 270 kg (2 000 lb à 5 000 lb). Des rails de toit arrivent d’office.

Photo: Dominic Boucher

L’instrumentation incorpore deux cadrans à aiguilles et un petit moniteur numérique — simple et efficace. Quant à l’infodivertissement, l’Ascent 2023 reçoit de série la dernière version du système multimédia via un écran de 11,6 pouces qui est, soit dit en passant, convivial et ergonomique.  

Apple CarPlay et Android Auto sont livrés de série sans fil. Les mises à jour se font à distance, et la résolution de la caméra de recul est quatre fois supérieure par rapport à l’ancienne itération. Les variantes cossues ont droit à un système audio Harman Kardon de bonne facture et à la fonction de navigation What3words.

Photo: Dominic Boucher

Bien des technologies et des gadgets

Au chapitre de la sécurité, l’Ascent détient la distinction Top Safety Pick + 2022 de la part de l’organisme américain Insurance Institute for Highway Safety (IIHS). Tout indique que le modèle 2023 recevra les mêmes honneurs, d’autant plus que ce dernier a reçu plusieurs améliorations technologiques.

En effet, la technologie d’aide à la conduite EyeSight de nouvelle génération (version 4) incorpore maintenant une caméra stéréoscopique, une monocaméra à grand-angle et la fonction de braquage automatique d’urgence. Concernant les diverses aides à la conduite, le régulateur de vitesse adaptatif travaille avec progressivité et douceur, alors que le système de suivi de voie fonctionne adéquatement.

L’application MySubaru comprend plusieurs paramètres réglables, comme le démarrage à distance, la climatisation et les informations relatives au véhicule. Elle ne fonctionne pas par ondes satellites, mais plutôt par ondes aériennes.

Le Subaru Ascent n’a pas à rougir face à ses concurrents que sont les Honda Pilot, Hyundai Palisade/Kia Telluride, Mazda CX-9, Nissan Pathfinder, Toyota Highlander et Volkswagen Atlas. Il procure la polyvalence nécessaire pour la famille tout en évoquant l’aventure, grâce à son rouage intégral compétent. Bref, il s’agit d’un choix rationnel pour le consommateur, même si certains rivaux s’avèrent plus impressionnants en matière de design et d’intégration technologique.

En vidéo: Meilleurs achats du Guide de l'auto 2023 - catégorie des VUS intermédiaires à 3 rangées

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursUn Subaru Ascent pour tracter une remorque de 4 000 lb?
Je recherche un VUS à sept places capable de remorquer à l’occasion ma roulotte de 4 000 lb. Que pensez-vous du Subaru Ascent ? ------------- Bonjour Nelson, Le Subaru Ascent partage ses éléments techniques avec l’Outback. Même châssis, même mécanique turbocompressée. Il est en revanche plus lourd de 250 kg, …
ActualitéSubaru Ascent 2023 : plus de caractère et de technologie
Subaru apporte une série de changements à son plus gros VUS. L’ Ascent 2023 arrivera chez les concessionnaires cet automne avec un design rafraîchi et plus de technologies au menu. Commençons par la partie avant, qui arbore une calandre et des phares remaniés, notamment avec une barre qui les entrecoupe …
guideauto.tvEn Studio : Subaru Ascent ou Honda Pilot?
Paris, une lectrice du Guide de l’auto, est à la recherche d'un VUS pour transporter sa famille qui compte trois jeunes enfants. Elle hésite entre le Subaru Ascent et le Honda Pilot . Avec un budget de 45 000 $, Paris peut se procurer une version de milieu de gamme …
Questions des lecteursUn Subaru Ascent pour faire beaucoup d'autoroute?
Je fais beaucoup d’autoroute et je dois souvent transporter des choses dans mon véhicule étant représentant sur la route. J’ai donc développé un penchant pour le segment des VUS intermédiaires. Je m’intéresse au Subaru Ascent en raison du rouage intégral réputé de Subaru. Est-ce un bon choix? ---------------- Bonjour Jean, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires