Chevrolet Silverado Duramax 2023 : en attendant l'électrique

Points forts
  • Qualité de construction
  • Rendement mécanique (diesel)
  • Capacité de remorquage
  • Habitacle plus moderne
Points faibles
  • Moteurs V8 vieillissants
  • Coût du carburant diesel
  • Rendement énergétique décevant (4 cyl.)
Évaluation complète

Le marché de la camionnette pleine grandeur, le plus lucratif d’Amérique du Nord, est actuellement en pleine transformation.

Certes, on poursuit la vente de modèles traditionnels à moteurs V8. Or, la venue du Ford F-150 Lightning de même que l’intérêt qu’on lui porte indique un changement de direction massif, qui se produira dans les prochaines années. Sera-t-on ainsi toujours en mesure de vendre une majorité de camions à gros moteurs à combustion encore longtemps? Et sera-t-il possible de continuer à se les procurer sans de lourdes pénalités financières?

Chose certaine, les constructeurs automobiles doivent absolument se renouveler, et rapidement. De son côté, General Motors annonce déjà l’arrivée prochaine des Chevrolet Silverado EV et GMC Sierra EV, des véhicules qui seront convoités et surtout, drôlement plus pertinents que le GMC Hummer EV, qui devrait finalement débarquer chez nous vers le printemps 2023. Or, on ne propose pour l’heure que des camionnettes traditionnelles, abritant principalement des moteurs à huit cylindres.

Inutile de vous dire que les consommateurs sont de moins en moins attirés par ces mécaniques fiables et puissantes, mais avec lesquelles la consommation de carburant demeure élevée. Voilà d’ailleurs pourquoi GM publicise de plus en plus son quatre cylindres de 2,7 litres, boudé par l’industrie, mais qui peut contenter ceux n’ayant pas de gros besoins en matière de puissance, de charge ou de remorquage. Cela dit, l’atout de GM pour 2023 est son six cylindres en ligne Duramax diesel. Le constructeur est désormais seul dans son créneau, puisque Ram et Ford ont abandonné leurs moteurs diesel, alors que cette mécanique voit même sa puissance et son couple majorés chez Chevrolet pour 2023. On passe ainsi de 277 à 305 chevaux, et de 460 lb-pi à 495 lb-pi. Le tout pour une consommation de carburant qui, en combinant ville et route, avoisine les 10 L/100 km.

Photo: Antoine Joubert

L’avantage de cette motorisation dépasse cependant le cadre du rendement énergétique. Celle-ci est silencieuse, très agréable à l’utilisation, en plus d’offrir un couple initial remarquablement élevé, éliminant ainsi tout délai à l’accélération. On peut également, selon la version choisie, remorquer des charges atteignant 13 300 lb, pour une consommation qui ne grimpe pas en flèche comme avec un moteur à essence. Par exemple, d’une consommation de 8,5 à 9 L/ 100 km sans charge sur route, vous passerez à environ 14 à 14,5 L/100 km avec une remorque de 7 500 lb.

Évidemment, le gros bémol de ce moteur demeure le coût du carburant. Un litre de diesel se vend entre 0,50 et 0,70 $ de plus que le carburant ordinaire, éliminant du coup toute possibilité d’économie à la pompe. Une triste réalité qui n’est toutefois que régionale, puisque chez nos voisins du Sud, ce carburant est pratiquement vendu au même prix que l’essence ordinaire. Certes, il ne faut pas faire l’erreur d’acheter un véhicule en fonction du coût actuel du carburant, mais cette situation refroidit sûrement l’intérêt de plusieurs acheteurs pour cette motorisation. Considérez également que les coûts d’entretien sont un peu plus élevés avec cette mécanique, à laquelle vous devrez aussi fournir à l’occasion du liquide d’urée.

Photo: Antoine Joubert

Finalement au goût du jour

Au-delà des options mécaniques, il faut savoir que les changements apportés à la camionnette Silverado en cours d’année 2022 lui ont fait grand bien. D’un habitacle jugé carrément désuet, on est passé à un poste de conduite nettement plus moderne, exception faite des modèles WT et LS.

Chevrolet a donc éliminé le levier de vitesses à la colonne pour le remplacer par un levier compact, situé à la console centrale, elle aussi nouvelle et bien pensée. Vous dire que les rangements y sont aussi généreux qu’avec la précédente console serait mentir, mais les commodités y sont plus nombreuses. Hormis l’élimination de la prise 12 volts, un choix plutôt singulier sur ce genre de véhicules, dans lesquels on branche souvent divers accessoires.

Photo: Antoine Joubert

Maintenant entièrement numérique, la planche de bord comprend une instrumentation personnalisable dont le graphisme est fort joli. L’intégration de l’assistant Google à même l’écran central, avec tous les avantages que cela implique, s’avère l’élément le plus intéressant de la refonte de cette planche de bord. Non seulement y intègre-t-on davantage de fonctions, mais l’ergonomie d’ensemble y est particulièrement réussie.

L’esthétique a été modernisée, bien que le véhicule demeurait à ce niveau très actuel. Le futur Silverado EV est clairement plus aguichant. Contrairement à la camionnette Avalanche, il n’y a pas de jonction entre la cabine et la caisse. Afin de rallonger le plateau de chargement, on peut abaisser la paroi séparant la caisse de la cabine. Une innovation que le F-150 Lightning ne peut offrir, sa structure ne le permettant pas.

Quoi évaluer avant d’acheter?

Vous n’avez aucun besoin spécifique en matière de charge et ne remorquez pas de lourds attelages? Alors, il vaut mieux éviter les versions Trail Boss ou la suspension Z71 (X31 chez GMC). Dans ce contexte, le confort du véhicule est lourdement affecté puisque les éléments de suspension plus robustes sont conséquemment plus fermes. Sachez que la suspension de série propose un niveau de confort exceptionnel tout en améliorant considérablement le comportement routier.

Photo: Antoine Joubert

Quant aux options mécaniques offertes chez Chevrolet, il est évident que le diesel demeure particulièrement intéressant. Ces jours-ci, un peu moins au chapitre financier, certes, mais son rendement et ses capacités ont de quoi convaincre les plus sceptiques. Une mécanique d’exception que l’on retrouve sous le capot des VUS pleine grandeur de GM, et qui constitue une très belle alternative  aux traditionnels V8 de 5,3 et 6,2 litres, pour lesquels ont doit annuellement débourser des taxes à la cylindrée.

En terminant, il est curieux d’entendre ces jours-ci à la radio des publicités vantant les mérites du quatre cylindres de 2,7 litres turbo, moteur passablement plus gourmand que le diesel, mais qui, aux dires des stratèges de GM, pourrait remplacer les populaires et lucratifs V8 polluants du constructeur. Aurait-on oublié ce petit élément en concevant la publicité en question?

En vidéo: Meilleurs achats du Guide de l'auto 2023 - catégorie des camionnettes pleine grandeur

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueLes 10 pickups électriques les plus attendus
Après les voitures, c’est maintenant le tour des camionnettes de passer à l’ère électrique. Plusieurs constructeurs automobiles travaillent activement à commercialiser des camionnettes entièrement propulsées par des moteurs électriques. Certains sont bien connus du grand public alors que d’autres ont toute une réputation à bâtir. Voici 10 pickups électriques qui …
Questions des lecteursQuelle camionnette à moteur V6 devrais-je acheter?
Je possède un Ram 1500 Hemi 2018. Je désire le remplacer par une camionnette à moteur V6 qui saura être robuste. Je parcours 300 kilomètres par semaine sur des chemins non asphaltés. ------------------------- Bonjour André, Sachez d’emblée que General Motors ne propose plus de camionnette à moteur V6. Il ne …
guideauto.tvCombien coûte… le Chevrolet Silverado 2023?
Au cours de l’année 2022, Chevrolet a apporté plusieurs modifications afin de moderniser sa camionnette Silverado , notamment l’esthétique actualisée et l’habitacle plus technologique. Sans surprise, le véhicule comprend plusieurs choix de carrosserie et de longueur de boîte, sans oublier toutes les déclinaisons possibles. « Il y a d’innombrables versions …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires