Mercedes-Benz VUS EQB 2023: à l'essai de l'électrique d'entrée de gamme chez Mercedes

Points forts
  • Bonnes performances
  • Dynamique de conduite impresionnante pour le segment
  • Troisième rangée en option
Points faibles
  • Autonomie et capacité de recharge moyennes
  • Système de navigation capricieux
Évaluation complète

Mercedes-Benz est sur le point de manquer de lettres de l'alphabet pour baptiser ses nombreux modèles. Si vous ne l'avez pas encore deviné, tout ce qui porte les lettres EQ dans le catalogue de la marque à l’étoile argentée est électrifié.

Le nouveau VUS EQB est donc le pendant électrique du GLB. Il est basé sur la même plateforme, mais adaptée pour inclure des moteurs électriques et une batterie au lithium-fer phosphate (LFP).

Par conséquent, ses dimensions sont à peu près les mêmes. Mais ce qui est particulier avec l'EQB, c'est que contrairement à ses sœurs EQE et EQS, il est physiquement très similaire au produit à combustion interne qu'il émule. En fait, la partie avant dépourvue de calandre est probablement le seul élément marquant qui différencie cet EQB.

Le Guide de l'auto s'est rendu dans la région de Stuttgart, en Allemagne, pour conduire ce nouvel EQB, un utilitaire compact de luxe qui mise sur la polyvalence, l’espace (avec une troisième rangée en option) tout en demeurant abordable et un tantinet sportif.

Bonnes performances, autonomie moyenne

La variante qui vient tout juste de débarquer sur le marché canadien est la 350 4MATIC. Elle sera suivie d'une déclinaison 250 4MATIC à traction. La 350 4MATIC est armée d’une batterie de 70,5 kWh reliée à deux moteurs électriques (avant et arrière). La puissance totale est de 288 chevaux et le couple de 385 lb-pi. Les conducteurs disposent d’une autonomie de 365 kilomètres selon le cycle de l'EPA avant d'avoir à recharger la batterie, ce qui est suffisant, mais pourrait être considéré comme un minimum.

Mais ce qui est le plus surprenant, c'est la capacité de charge maximale de seulement 100 kW. À titre comparatif, une Tesla Model 3 atteint 250 kW sur un chargeur de 350 kW, tandis qu'une Hyundai EV6 et une IONIQ 5 atteignent toutes deux 225 kW. Néanmoins, Mercedes-Benz affirme que la batterie de l'EQB peut passer de 10 à 80% en 32 minutes.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Au chapitre de la conduite, nous remarquons que Mercedes-Benz a commencé à comprendre comment transposer son expérience de conduite signée « Benz » dans sa gamme EQ. Non seulement en raison de la puissance délivrée (tous les véhicules électriques peuvent faire ça), mais surtout dans le ressenti de la pédale de l’accélérateur et de la direction, direction qui est commandée par un volant de petite taille, mais d’une bonne épaisseur et garni de commandes utiles.

Alors que le poids est généralement le plus grand ennemi de la dynamique de conduite dans un véhicule électrique, l'EQB 350 4MATIC ne donne pas l'impression d'être lourd en virage, notamment grâce à une suspension et un châssis bien calibrés.

Nous avons par contre remarqué que le système de freinage régénératif interférait parfois légèrement de façon aléatoire. Cela ne s'est produit que lorsque nous avons poussé l'EQB 350 4MATIC avec fougue sur des routes sinueuses où le freinage et l'accélération ont été très sollicités.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Intérieur pratique et polyvalent

Bien que l'EQB ne dispose pas d’un gigantesque écran Hyperscreen qui domine la totalité du tableau de bord, comme celui que vous retrouverez dans les VUS EQE et VUS EQS, vous aurez tout de même droit à une paire d'écrans de 10,25 pouces équipés de l'interface Mercedes-Benz User Experience (MBUX).

Photo: Mercedes-Benz

Le système est assez pratique, mais un peu complexe. Et le système de navigation est capricieux, il semble proposer des façons confuses de recalculer les itinéraires lorsque vous vous égarez. Il vous emmènera beaucoup plus loin de votre chemin initial qu'il ne le devrait.

Le confort est généralement au rendez-vous dans ce VUS EQB. Et même si la troisième rangée est très étriquée et réduit l'espace de chargement à presque rien, elle demeure un bon atout pour les familles qui cherchent à accueillir sept passagers en cas de besoin.

Photo: Mercedes-Benz

Le Mercedes-Benz VUS EQB 2023 joue la carte de la polyvalence luxueuse dans le monde des électriques. Et à part l'autonomie et les capacités de recharge légèrement limitées, ainsi que quelques hic généralement superficiels, l'EQB vaut vraiment le coup d'œil pour les familles qui recherchent l’utilité compacte dans un ensemble chic. Il est disponible en concessionnaire à l’heure actuelle avec un prix de départ de 75 700 $.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsMercedes-Benz EQB : l'électrique pour toute la famille
Mercedes-Benz continue d’investir dans sa nouvelle génération de véhicules électriques EQ. Le nouveau-né de cette famille est l’EQB, un petit véhicule utilitaire qui sera commercialisé au Canada en 2022. L’équipe du Guide de l’auto s’est rendue à Stuttgart, en Allemagne, pour faire l'essai de ce nouveau VUS compact entièrement électrique.
Nouveaux modèlesMercedes-Benz EQB : de la Chine à l’Amérique du Nord
Mercedes-Benz nous présente un autre membre de sa nouvelle gamme de véhicules électriques. Quelques jours après la grande berline EQS, le constructeur a dévoilé au Salon de l’auto de Shanghai 2021 le tout nouveau VUS compact EQB. Et la bonne nouvelle pour nous, c’est qu’il ne sera pas réservé à …
ÉlectriquePlus de 75 000 $ pour le Mercedes-Benz EQB
Le premier VUS électrique de Mercedes-Benz pour le marché canadien, le nouveau EQB , arrivera chez les concessionnaires canadiens d’ici l’automne et on connaît maintenant son prix. Disponible en une seule version, soit l’EQB 350 4MATIC, il s’affiche à partir de 75 700 $, sans compter les frais de transport …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires