L’Imperium SEV doit déjà changer de nom

Qu’arrive-t-il avec l’Imperium SEV, ce nouveau VUS électrique de conception chinoise importé au Canada? Après des apparitions aux salons des véhicules électriques de Montréal et de Québec, entre autres, et plus de 1 500 réservations déjà enregistrées au pays, c’est le calme plat.

En fait, le distributeur Imperium Motors Canada (IMC), propriété du groupe DSG Global, a dû régler quelques problèmes dans les coulisses ces derniers mois, ce qui retarde la mise en marché du SEV et l’ouverture des premières boutiques prévues à Laval et à Québec.

Comme le rapporte le quotidien Le Soleil, une autre compagnie exploite déjà une bannière Imperium pour la vente de véhicules et de produits récréatifs électriques, et ce, depuis le 1er avril 2018. Elle fait affaire à Chibougamau, Rouyn-Noranda, Dolbeau-Mistassini et Chicoutimi.

IMC a été ordonnée non seulement de cesser d’utiliser la marque Imperium, mais aussi de payer 25 000 $ en dommages et intérêts compensatoires (plus les frais juridiques), de détruire ses documents promotionnels et de remplacer ses plateformes numériques.

Place à Liteborne

C’est donc sous un nouveau nom et une nouvelle image que doit repartir l’entreprise anciennement appelée IMC. On la connaîtra dorénavant en tant que Liteborne Motor Corporation.

Sur son site web plus ou moins opérationnel et dont la version française n’est pas encore accessible au moment d’écrire ces lignes, les informations de contact indiquent une adresse à Fairfield, en Californie. On découvre aussi que son VUS électrique a été rebaptisé Aurium SEV.

Photo: Liteborne

Plusieurs images sont présentées (encore une fois avec le logo chinois Skywell sur le volant) et un lien invite les gens à réserver une copie, moyennant un dépôt de 100 $. Les prix affichés pour le modèle canadien sont toujours les mêmes, soit 37 995 $ pour la version de base Confort avec batterie de 55 kWh et 44 995 $ pour celle appelée Premium avec batterie de 72 kWh. Il y a des détails sur l’équipement et des données techniques, mais l’autonomie demeure affichée selon l’archaïque protocole NEDC.  

Le même site montre également deux autres véhicules dont la venue avait déjà été annoncée : la camionnette Terra-E (trois configurations) et le fourgon Tradepro (cargo et tourisme). Leurs prix ne sont pas indiqués, mais encore là, il est possible de faire une réservation.

En vidéo : De Montréal à Québec avec l'Imperium SEV (ou Liteborn!)

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvEn studio : peut-on faire confiance à l’Imperium SEV?
Paul, un lecteur du Guide de l’auto , veut connaître les impressions de nos experts Antoine Joubert et Daniel Melançon par rapport à l’ Imperium SEV , un VUS compact 100% électrique chinois qui débarquera prochainement sur nos routes. « En fait, ce n’est pas un nouveau produit. [Il] roule …
ActualitéImperium Motors s’installera d’abord à Laval et Québec
Ayant profité de ses passages aux salons du véhicule électrique de Montréal et de Québec pour présenter le nouveau VUS électrique chinois SEV , le distributeur Imperium Motors avait promis d’annoncer plus tard cet automne ses premiers concessionnaires dans la province. C’est maintenant chose faite. Un établissement pour la Rive-Nord …
BlogueImperium Motors : première impression fort convaincante
Avec la multiplication de véhicules électriques sur nos routes, ne soyez pas étonné de voir débarquer plusieurs nouveaux constructeurs automobiles, souhaitant jouer sur un territoire sur lequel certains fabricants plus traditionnels auront beaucoup de misère. Ainsi, si Polestar constituait l’an dernier la nouvelle marque de VÉ, il faut cette année …
guideauto.tvEn studio : Imperium Motors expliqué par Antoine Joubert
Plusieurs véhicules ont retenu notre attention lors du dernier Salon du véhicule électrique de Montréal , notamment l’Imperium SEV. Ce VUS entièrement électrique de la taille d’un Toyota RAV4 ou d’un Honda CR-V impressionne pour sa qualité de finition, selon notre chroniqueur Antoine Joubert. Deux versions sont proposées, soit la …
BaladoBalado : Déjà 1000 commandes pour l’Imperium ET5 au Canada
L’automne dernier, Imperium Motors a frappé l’imaginaire en présentant un véhicule utilitaire électrique chinois dans les trois salons du véhicule électrique du Québec. Pour bon nombre de consommateurs, il s’agissait d’un premier contact avec ce véhicule qui détonne dans le paysage automobile actuel. Il y a quelques mois, Antoine Joubert …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires