L'Audi e-tron change de nom

Quatre ans après le début du VUS électrique e-tron quattro, Audi annonce que ce modèle change de nom. Il s’appellera désormais Q8 e-tron.

Ce changement de nom s’accompagne d’un restylage ainsi que d’une bonification de l’autonomie.

Sur le marché canadien, Audi offrira le Q8 55 e-tron en configuration VUS et Sportback, ces modèles étant maintenant alimentés par une batterie de plus grande capacité, soit 114 kWh, dont 106 kWh seront utilisables, alors que la recharge et les moteurs qui les animent sont plus efficaces. Ces nouveaux véhicules à motorisation électrique devraient être disponibles en Amérique du Nord à compter d’avril 2023, la tarification devant être établie peu avant sa commercialisation chez nous.

Photo: Audi AG

Plus de 500 kilomètres d’autonomie

Audi annonce une autonomie de 582 kilomètres pour le Q8 55 e-tron et de 600 kilomètres pour le Q8 55 e-tron Sportback selon le standard WLTP (World Light-vehicle Test Procedure). Cela devrait correspondre à 518 et 534 kilomètres conformément aux standards plus réalistes de l’EPA (Environmental Protection Agency) aux États-Unis. Cela représente donc une amélioration notoire par rapport aux modèles actuels dont la batterie est d’une capacité de 95 kWh.

Oliver Hoffman, membre de la direction et responsable du développement technique de la marque, donne des détails sur ces nouveautés. « Avec le nouveau Audi Q8 e-tron, nous avons augmenté la capacité de la batterie et sa performance en recharge. En plus de cela, nous avons amélioré les moteurs, la direction progressive et les systèmes de contrôle du châssis, assurant ainsi une dynamique Audi typique dans toutes les variantes du Q8 ».

Photo: Audi AG

Modifications au moteur arrière

Sur le Q8 e-tron, le moteur asynchrone animant le train arrière a été modifié et comporte désormais 14 bobines plutôt que 12. Ça veut dire que le champ magnétique de ce moteur est bonifié et que le couple est en hausse alors que la consommation d’énergie demeure la même qu’auparavant. Lorsque le couple maximal n’est pas requis, la consommation d’énergie est réduite par rapport à celle du moteur arrière animant la première génération du e-tron quattro. Concernant la recharge, celle-ci peut maintenant s’effectuer jusqu’à 170 kilowatts, ce qui signifie qu’il est possible de passer de 10 à 80% de charge en 31 minutes sur une borne de recharge rapide. Sur une borne traditionnelle de niveau 2 avec courant de 11 kilowatts, la recharge complète se fait en 11 heures 30 minutes, et en six heures sur une borne capable de livrer 22 kilowatts.

Photo: Audi AG

Dynamique optimisée

Le Q8 e-tron roule sur une suspension pneumatique adaptative et la garde au sol peut être ajustée sur une plage de 76 millimètres, selon les conditions de conduite. Il est donc possible de soulever le Q8 e-tron en conduite hors route. Par ailleurs, les calibrations de la suspension ainsi que celle du système de contrôle électronique de la stabilité ont été revues pour optimiser la dynamique en virage. La direction a aussi été modifiée afin d’être plus rapide.

Aérodynamique améliorée

Le coefficient de traînée passe de 0,28 à 0,27 pour le Q8 e-tron et de 0,26 à 0,24 pour sa variante Sportback avec une ligne de toit fuyante vers l’arrière, grâce à une optimisation du flot d’air, autant à l’avant qu’à l’arrière. La calandre affiche le logo de la marque en 2D que l’on retrouve également sur la partie arrière. Pour la première fois, le logo apparaît aussi sur le pilier B de la carrosserie.

Photo: Audi AG

À l’instar des autres modèles de luxe de la marque, l’habitacle du Q8 e-tron présente un affichage entièrement numérique avec cockpit virtuel et deux écrans de 10,1 et 8,6 pouces servant d’interface avec le système d’infodivertissement, le système de chauffage/climatisation et plusieurs autres fonctionnalités. Un système de visualisation tête haute est offert en option. Un toit panoramique à commande électrique comportant des stores est de série, tout comme les sièges chauffants et ventilés, les fonctions de massage étant optionnelles. Le décor est agrémenté par des appliques en bois véritable, en aluminium, et même en fibre de carbone sur les versions S Line.

En terminant, Le Guide de l’auto se rendra prochainement au lancement du nouveau Audi Q8 55 e-tron afin de pouvoir le conduire. Gardez le contact pour lire le compte-rendu détaillé de cet essai à venir!

En vidéo: 10 voitures avec des noms plutôt étranges

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TechnologieAudi e-tron quattro 2019 : un nouveau standard pour la recharge rapide
La recharge d’un véhicule électrique peut s’opérer sur plusieurs scénarios, dépendamment de la puissance du courant électrique qui est livré au véhicule et de la vitesse à laquelle sa batterie est en mesure d’absorber la charge. Le nouveau VUS électrique Audi e-tron quattro , qui sera commercialisé au pays dès …
Premiers contactsAudi e-tron quattro 2019 : la nouvelle réalité électrique
ABU DHABI, Émirats arabes unis – Au cours des trois dernières années, le VUS électrique e-tron quattro de Audi est passé du stade de véhicule-concept à celui de modèle de série. Si vous êtes un habitué de notre site, vous avez probablement déjà consulté les nombreux articles que nous avons …
Premiers contactsAudi e-tron quattro 2019 : voici le véhicule de production
SAN FRANCISCO, Californie – Le Guide de l’auto s’est rendu à San Francisco pour la première mondiale du VUS électrique Audi e-tron quattro. Un prototype de ce véhicule a été présenté au Salon de l’auto de Genève en mars dernier et, depuis, 250 unités ont été évaluées par les ingénieurs …
Premiers contactsAudi Q8 e-tron 2023 : plus de performance et d'autonomie
Le lancement du VUS électrique Audi e-tron quattro remonte déjà à 2018. Suivi peu après de sa variante Sportback à profil fuyant, ainsi que d’une variante S animée par trois moteurs, le e-tron quattro est devenu le leader du marché des VUS électriques en Europe, et se vend à plus …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires