Mercedes-Benz Sprinter 2023 : des détails sur le modèle canadien

Tel qu’annoncé en mars dernier, le Mercedes-Benz Sprinter profite d’une série de mises à jour pour l’année-modèle 2023, tant sur le plan technique que dans la cabine. La compagnie nous donne aujourd’hui plus de détails sur le modèle qui sera commercialisé au Canada à partir de cet hiver.

D’abord, oubliez le V6 turbodiesel de 3,0 litres. À sa place, un nouveau moteur turbodiesel à quatre cylindres de 2,0 litres sera proposé avec deux niveaux de puissance. Muni d’un simple turbocompresseur, il produit 168 chevaux et un couple de 295 livres-pied. Avec un double turbocompresseur, il fournit 208 chevaux et 332 livres-pied de couple. En passant, c’est un moteur qu’on retrouvait déjà dans certaines voitures de Mercedes-Benz en Europe.

Les conducteurs du Sprinter peuvent s’attendre à des accélérations plus en douceur, sans parler de la consommation de carburant et des émissions réduites (notamment grâce à un système de post-traitement des gaz d’échappement à proximité du moteur).

Le moteur de base restera le quatre cylindres à essence de 2,0 litres avec turbocompresseur, qui génère 188 chevaux et un couple de 258 livres-pied. Sa puissance est transmise aux roues arrière.

Photo: Mercedes-Benz

Transmission et rouage améliorés

Ensuite, une nouvelle boîte automatique à neuf rapports sera incluse de série sur toutes les variantes, encore là pour plus de douceur et d’économie de carburant. Comparée à l’ancienne boîte à sept rapports, le ratio du premier rapport est plus élevé, ce qui favorise des départs plus rapides, tandis que le plus grand étagement entre les rapports se traduit par de meilleures performances en général, explique Mercedes-Benz.

Remplaçant le système 4x4 précédent, le nouveau rouage intégral automatique du Sprinter 2023 est dit plus efficace et plus endurant. La répartition du couple peut maintenant atteindre 50% par essieu (anciennement 35% à l’avant et 65% à l’arrière). En outre, les composantes du nouveau système ne changent rien à la garde au sol du fourgon.

Photo: Mercedes-Benz

Plus de connectivité et de sécurité

Signe des temps modernes, l’application Mercedes me connect s’ajoute à l’offre du Sprinter pour 2023. Il s’agit de services numériques qui permettent de surveiller et de contrôler certaines fonctions du véhicule, aussi bien à bord qu’à distance. Pour les clients commerciaux, c’est une solution qui les aidera à améliorer leurs opérations quotidiennes, par exemple en gardant un œil sur le kilométrage, le niveau de carburant, la pression des pneus et le niveau des liquides.

Si un problème survient, Mercedes me connect peut faciliter un test de diagnostic à distance, qui permet aux techniciens d’accéder à des données permettant de résoudre le problème en question. S’il est nécessaire de se rendre chez un concessionnaire pour un entretien ou un problème urgent, il suffit de repérer celui qui est le plus près via l’application.

Enfin, mentionnons que le Sprinter se dote d’une nouvelle caméra installée à l’arrière qui affiche l’image sur l’écran du rétroviseur intérieur. Pour les conducteurs qui n’ont pas ou peu de visibilité vers l’arrière dans leur fourgon, c’est drôlement pratique.

On le répète, le Mercedes-Benz Sprinter 2023 sera en vente cet hiver. Ses prix seront annoncés à l’approche de son arrivée.

En vidéo: notre essai de la Mercedes-Benz EQS 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMercedes-Benz Sprinter 2023 : le V6 tire sa révérence
À peu près au même moment où Ram annonce des changements à son fourgon pleine grandeur ProMaster pour l’année-modèle 2023, Mercedes-Benz fait de même avec son Sprinter . En fait, c’est surtout sous le capot que ça se passe. D’abord, fini le V6 turbodiesel de 3,0 litres, qui développe 188 …
2022Mercedes-Benz Sprinter - Sur la voie de l'électrification
Le Sprinter est arrivé en douce sur le marché nord-américain. C’était au tournant du 21e siècle, à l’époque de DaimlerChrysler. Il n’arborait pas l’étoile à trois branches, mais plutôt l’écusson de Freightliner ou celui de Dodge. Bien que sa haute et longue carrosserie détonnait dans le paysage automobile, son utilisateur …
ActualitéUne «van» de 240 000$ pour vivre à l’année
Par Elisa Cloutier Un couple amateur d’aventures a récemment converti sa fourgonnette en maison, ce qui lui permet de camper à longueur d’année, même en plein hiver, lorsque le mercure descendra à -30 C. L’aventure est d’ailleurs commencée depuis plus de quatre mois, pour les Montréalais Maude Lapointe et Romuald …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires