Ram 1500 Classic - Au prix d'un intermédiaire

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2022

Chez Chrysler, on maîtrise l’art de prolonger la vie d’un modèle par rapport à ce qui serait considéré comme un cycle de vie normal. Un bon  exemple : la Dodge Grand Caravan, disparue en fin d’année 2020, mais qui aurait pourtant dû disparaître à l’arrivée de la Pacifica en 2016. Ou encore, le Jeep Grand Cherokee, lancé en 2011 et toujours présent, en 2022, malgré l’arrivée d’une nouvelle génération. Ces stratégies demeurent assurément payantes, elles fonctionnent également très bien sur le plan commercial, comme le prouve la camionnette Ram Classic de retour en 2022.

Introduite en cours d’année 2008, cette génération du Ram a connu un succès monstre. À plusieurs reprises, elle allait même chatouiller, au Canada, les ventes combinées des camionnettes Chevrolet et GMC, bien qu’elle n’ait jamais atteint ce deuxième rang (Ford étant toujours premier). Aujourd’hui, Ram a cependant un tout autre mandat avec le Ram Classic. Il s’agit d’abord d’offrir la camionnette pleine grandeur la moins chère en ville, mais aussi de rivaliser indirectement avec les Chevrolet Colorado/GMC Canyon et autres camionnettes intermédiaires du marché, qui sont en fin de compte vendues à prix équivalent.

Tout le monde ne souhaite évidemment pas s’encombrer d’une camionnette de cette taille, ce qui explique pourquoi l’intermédiaire convient à une grande quantité d’acheteurs. Cela dit, en proposant d’un côté le Jeep Gladiator et de l’autre, le Ram Classic, Chrysler parvient actuellement à combler le vide laissé par le Ram Dakota (oui, il portait le nom de Ram !) disparu à la fin de 2011.

Du choix !

Cabine régulière, Quad ou Crew, avec un choix de deux longueurs de caisse et de cinq versions, le Ram Classic offre beaucoup de possibilités. On a toutefois éliminé les modèles les plus luxueux, jadis offerts, au profit des versions plus utilitaires (Tradesman, Express, SLT, Night Edition, Warlock). Parmi ces dernières, les variantes Express et Night Edition sont particulièrement convoitées, offrant à la fois un look intéressant et une bonne valeur. L’édition Warlock propose pour sa part une partie des éléments esthétiques de l’ancien Ram Rebel.

Comme toujours, on a droit à deux options mécaniques : le V6 Pentastar de 305 chevaux et le V8 de 5,7 litres HEMI, déballant 90 chevaux supplémentaires. Dans les deux cas, il s’agit de mécaniques éprouvées qui proposent un rendement exceptionnel, étant jumelées toutes les deux à une automatique à huit rapports. Sans surprise, le V8 HEMI est celui qui prodigue les meilleures capacités étant, par exemple, capable de remorquer jusqu’à 10 610 lb. Cela implique également une consommation mesurée au moins 20% supérieure à celle du V6, ainsi qu’une taxe annuelle d’immatriculation majorée de quelques centaines de dollars (au Québec).

Toujours doté d’une suspension arrière à ressorts plutôt qu’à lames, le Ram Classic déploie un niveau de confort étonnant ainsi qu’un comportement routier très agréable au quotidien. Puis, parce que les bobos de jeunesse ont été éliminés un à un au fil des ans, on atteint aujourd’hui une fiabilité des plus honnêtes. Un traitement antirouille est toutefois fortement recommandé, dès la première année, pour ces modèles, les bas de caisse et tours d’ailes étant particulièrement vulnérables.

Gare aux options !

Si le prix initial du véhicule peut paraître alléchant, vous constaterez qu’il le devient moins en ajoutant les innombrables options qui sont suggérées. Avec une version Warlock, vous pourriez facilement atteindre le plateau des 60 000 $, ce qui vous amène alors facilement dans une déclinaison de nouvelle génération, plus moderne, plus confortable et mieux insonorisée. Il est donc important d’effectuer un exercice de comparaison, équipement pour équipement, si vous choisissez de lâcher votre fou avec un modèle Classic. À nos yeux, la version Express représente néanmoins la meilleure valeur, tout dépendant bien sûr des rabais et promotions en cours.

Financièrement, un Ram Classic Express 4x4 à cabine Crew, équipé du moteur V6, du système Uconnect de 8,4 pouces et de quelques accessoires (attache-remorque, protecteur de caisse, etc.) vous coûtera environ 42 000 $ incluant les rabais, colossaux, certes, mais fixés sur des prix de détail artificiellement gonflés. Qu’à cela ne tienne, la facture finale demeure raisonnable, surtout en effectuant l’exercice de comparaison avec les camions intermédiaires.

Ajoutez à cela une faible dépréciation par rapport au prix payé, et vous comprendrez aisément ce qui pousse tant de gens à opter pour cette version plutôt que pour un modèle DT (nouvelle génération). D’ailleurs, bien que Ram ne divulgue pas d’informations à ce sujet, on estime qu’environ 40% des ventes totales des camionnettes Ram (incluant les modèles HD) sont faites avec les Classic. Ne soyez donc pas étonnés si le constructeur étire la sauce encore plusieurs années.

Feu vert

  • Prix alléchant
  • Motorisations efficaces et éprouvées
  • Comportement routier toujours étonnant
  • Dépréciation raisonnable

Feu rouge

  • Sensible à la corrosion
  • Quelques options indispensables
  • Moteur V8 gourmand

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires