Magasinez votre prochain véhicule d’occasion sur otogo.ca !
Voir l’inventaire

Que faire si vous êtes témoin d’un accident de voiture?

Le nombre d’accidents sur les routes du Québec a considérablement baissé en 2021 par rapport à la moyenne des cinq années précédentes, ce qui est encourageant.

Vous savez peut-être quoi faire si jamais vous subissez un accident en voiture, mais dans le cas où vous êtes témoin de la scène, comment devriez-vous réagir?

Les témoins d’un accident peuvent jouer un rôle important pour assurer la sécurité des personnes impliquées et faciliter l’intervention des premiers répondants, mais aussi éclairer les compagnies d’assurance au moment des réclamations.

Voici six choses à faire lorsque vous vous retrouvez dans une telle situation :

1. Placez-vous en lieu sûr

Avant de porter assistance à quelqu’un, assurez-vous de vous placer à une distance sécuritaire du site de l’accident, notamment pour que les autres automobilistes puissent vous voir et vous éviter. Allumez les feux de détresse avant de sortir de votre véhicule, puis vérifiez la présence de dangers comme des éclats de verre, des matières à risque ou une ligne électrique tombée au sol. Le cas échéant, mieux vaut rester dans votre voiture jusqu’à l’arrivée des secours.

2. Aidez à sécuriser les lieux

Si vous avez un triangle d’urgence ou des fusées éclairantes, servez-vous en pour alerter les autres usagers de la route qu’il y a un danger. Évidemment, oubliez les fusées si de l’essence s’est répandue quelque part autour du véhicule accidenté.

3. Appelez le 911

Même si la collision ne semble pas grave, ne prenez pas de chances. Appelez le 911 et suivez les recommandations qu’on vous donne.

4. Allez voir les victimes

Ensuite, approchez-vous du véhicule accidenté pour vérifier l’état de ses occupants. Mieux vaut ne pas déplacer une personne blessée à moins d’être un professionnel de la santé ou que la situation soit vraiment urgente, car vous risquez d’aggraver leurs blessures. Tentez de les rassurer en disant que les secours sont en chemin et en parlant toujours d’une voix calme.

5. Prenez des photos

Les victimes d’un accident de la route n’y pensent pas toujours ou encore peuvent être incapables de le faire, alors prenez des photos de la scène à leur place – si bien sûr c’est sécuritaire pour vous. Ces photos pourront servir plus tard aux policiers, aux compagnies d’assurance ou à la cour.

6. Donnez votre version des faits et vos coordonnées

Si la police arrive, restez sur place pour donner votre version des faits. Dans le cas contraire, donnez vos coordonnées aux personnes impliquées dans l’accident afin qu’elles puissent vous rejoindre en cas de besoin ultérieurement, par exemple pour une réclamation d’assurance.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMoins d’accidents, mais plus de morts sur les routes au Québec
Entre confinement et télétravail, le nombre d’accidents a diminué sur les routes du Québec en 2020, mais ceux-ci ont été plus mortels que l’année précédente. C’est ce qu’a révélé la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), mercredi, dans son bilan routier annuel. Ainsi, le nombre de personnes accidentées a diminué …
ActualitéÉtude : les femmes sont blessées plus sérieusement lors d’un accident
Malgré tous les progrès réalisés dernièrement dans la conception des automobiles et leurs technologies de sécurité, les femmes continuent de subir des blessures plus graves que les hommes lors d’une collision frontale, même en portant leur ceinture. Selon des chercheurs du Centre de biomécanique appliquée de l’université de Virginie, les …
Conseils: Protégez votre autoAccident d’auto : qui est responsable?
Cet article est un publireportage présenté par Groupement des assureurs automobile (GAA) Les règles d’indemnisation en assurance auto ne sont pas toujours bien comprises. Voyons comment ça fonctionne vraiment. C’est votre assureur qui détermine votre responsabilité dans un accident Même si les policiers se déplacent sur les lieux d’un accident, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires