Une solution à 500 $ contre le vol de catalyseurs

Face au fléau des vols de catalyseurs, le concessionnaire HGrégoire Mitsubishi Laval, en collaboration avec le Service de police de Laval (SPL) et l’entreprise B-Shop, a développé une solution pour décourager les voleurs.

Il s’agit d’une plaque en acier inoxydable, vendue en option par le concessionnaire de Laval au coût de 500 dollars. 

«Ce qu’on voulait faire, face à la problématique, c’était de trouver une façon de diminuer le passage à l’acte, de rendre la chose beaucoup plus difficile pour les voleurs», explique Simon Morissette, agent de prévention au SPL.

Cette plaque antivol est fixée de manière qu’elle ne puisse être décrochée. De plus, elle est très difficile à couper.

«Pour voler un catalyseur, avant, un voleur avait besoin d’une trentaine de secondes. On se couchait sous le véhicule, on coupait de chaque côté et on partait avec le catalyseur. Avec une plaque comme ça, c’est impossible», affirme Simon Morissette.

«Même si on coupe le catalyseur, on ne pourra pas le retirer. De retirer cette plaque-là, ça va demander une technique très bruyante, très longue. C’est peu pratique pour un voleur», ajoute-t-il.

Seulement à Laval, environ 300 vols de catalyseurs sont rapportés chaque année à la police. 

Chez HGrégoire Mitsubishi Laval, on a même dû prendre la décision d’enlever les catalyseurs de tous les véhicules stationnés dans la cour du commerce.

Ce n’est qu’une fois le véhicule vendu que le catalyseur était réinstallé juste avant que le client vienne prendre possession de la voiture.

«Ça augmente les coûts du concessionnaire pour chacun des véhicules», indique Philippe Lamarre, directeur général de HGrégoire Mitsubishi Laval.

Sachant qu’un catalyseur vaut à lui seul près de 4000 dollars, le concessionnaire et ses partenaires se disent confiants que leur plaque antivol s’avérera une barrière efficace contre le vol de catalyseurs.

Pour le moment, la plaque a été simplement conçue pour être installée sur des véhicules de marque Mitsubishi, mais pourrait être adaptée à d’autres véhicules dans le futur.

Le Service de police de Laval précise également que les catalyseurs peuvent être burinés, afin de décourager les voleurs et permettre de retracer facilement à quel véhicule appartient un catalyseur lorsque celui-ci est retrouvé par les autorités.

Pour voir le reportage complet, visionnez la vidéo ci-haut.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Conseils: Protégez votre autoDes conseils pour éviter le vol de votre catalyseur
Les vols de catalyseurs ne défraient plus les manchettes comme l’an dernier, mais n’allez pas croire que le fléau s’est estompé. La forte hausse des prix des métaux précieux que contiennent ces composants du système antipollution des véhicules les rend toujours très alléchants pour les malfaiteurs. Pour ces derniers, l’opération …
ActualitéUn stratagème plutôt original pour voler des catalyseurs
Alors que les vols de catalyseurs se multiplient, de plus en plus de Québécois sont victimes de vols multiples puisque les malfaiteurs usent d’un stratagème plutôt original. Ces derniers profitent du fait qu’ils ont déjà volé le catalyseur d’une voiture et que le propriétaire devra forcément en faire installer un …
BlogueJ'ai vendu mon catalyseur 500$
Saint-Jean-sur-Richelieu, à l’ouverture des restaurants. Je profite de l’occasion pour saluer mon ami propriétaire d’un resto-bar et pour y casser la croûte. Au bar, un homme seul sirote sa bière en attendant son repas. Ce dernier revêt un t-shirt à l’endos duquel on peut lire « Achetons catalyseurs », accompagné …
ActualitéTrois fois plus de vols de catalyseurs à Montréal
Les vols de catalyseurs ont connu une hausse fulgurante à Montréal alors que les malfaiteurs se les arrachent pour faire une petite fortune. Le Service de police de la Ville de Montréal (SVPM) a enregistré 2219 vols par rapport à 679 l'année précédente. Christian Boudrias fait partie des nombreuses victimes.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires