Genesis G80 2022 : sur la bonne voie

Points forts
  • Groupe motopropulseur efficace
  • Excellente qualité de finition
  • Design réussi
  • Prix tout inclus
Points faibles
  • Réputation à faire
  • Suspension molle
  • Système multimédia complexe
Évaluation complète

Cela fait déjà cinq ans que Genesis s’est dissociée de Hyundai pour devenir une marque à part entière. Depuis, ce temps, le constructeur coréen trime dur pour se tailler une place dans l’industrie de l’automobile.

En plus des VUS GV70 et GV80 qui dominent son palmarès des ventes, Genesis offre une gamme de trois berlines, dont l’intermédiaire G80 renouvelée en 2021. Nous avons fait l’essai de la Genesis G80 2022, une berline qui se compare notamment aux BMW Série 5, Audi A6/A7, Lexus ES, Jaguar XF, Mercedes-Benz Classe E et Volvo S90.

La G80 se décline en trois versions : 2,5T Advanced AWD, 3,5T Sport AWD et 3,5 Sport Plus AWD. Les prix varient de 66 500 $ à 80 000 $ (incluant les frais de transport et préparation). Nous avions entre les mains la G80 Sport à 73 500 $.

Équilibre confort/performance

La Genesis G80 se démarque par sa conduite axée sur le confort. Sa suspension penche beaucoup vers la mollesse, au point où elle rebondit un peu sur une mauvaise chaussée. De plus, la voiture bascule lors de fortes accélérations ou lors de freinages d’urgence.

La fermeté des amortisseurs peut toutefois être changée dans les paramètres ou en actionnant le mode Sport+ (seulement possible avec le moteur V6). Ce dernier réveille un vrai monstre mécanique qui déchaîne sa puissance de 375 chevaux.

La G80 demeure très maniable et notre version à l’essai était dotée de roues directionnelles à l’arrière, ce qui a pour effet de réduire le diamètre de braquage. Notez que cette technologie fonctionne uniquement à des vitesses sous 60 km/h.

À bord, le volant se prend bien en main et la direction est ferme, ce qui procure une impression de sportivité. La visibilité est adéquate sauf à l’arrière parce que la lunette est très inclinée. Nous aimons particulièrement la projection des angles morts dans le tableau de bord numérique de huit pouces. Cette technologie se retrouve également dans plusieurs autres produits de la famille Hyundai/Kia.

Photo: Dominic Boucher

Deux moteurs au menu

Notre version à l’essai abritait un moteur V6 3,5 litres biturbo de 375 chevaux et 391 lb-pi de couple. Même si la G80 est pesante, les accélérations sont franches et linéaires.

Le modèle d’entrée de gamme a droit à un quatre cylindres 2,5 litres turbocompressé qui produit 300 chevaux et 311 lb-pi de couple. Toutes les versions sont équipées d’une boîte à huit rapports et du rouage intégral.

Au terme de notre essai, nous avons obtenu une cote de consommation de 10,1 L/100 km. Notez cependant que notre trajet était principalement constitué d’autoroutes et de routes intermédiaires. Attendez-vous plutôt à une consommation mixte de 12,6 L/100 km, si nous nous fions aux données de Ressources naturelles Canada.

Photo: Dominic Boucher

Par ailleurs, mentionnons qu’une version 100 % électrique de la G80 s’ajoutera à la gamme pour 2023. Son prix demeure toutefois inconnu au moment d’écrire ces lignes. Révélée au Salon de l’auto de Shanghai en 2021, elle a une autonomie estimée à 454 kilomètres selon Genesis. La puissance s’élève à 365 chevaux et le couple est de 516 lb-pi.

Habitacle silencieux

L’habitacle, bien qu’il soit sombre, regorge de subtilités esthétiques qui rehaussent l’expérience à bord. De plus, nous avons apprécié la qualité de finition relevée et l’assemblage solide.

Le système d’infodivertissement est servi par un immense moniteur de 14,5 pouces, à la fois tactile et contrôlable via une mollette située sur la console centrale. Si la présentation est simplement magnifique, son utilisation n’est pas évidente. Comme de nombreux véhicules de nos jours, le système comporte une série de menus et de paramètres. Ajoutez à cela la petitesse de certaines icônes.

Photo: Dominic Boucher

Sans surprise, l’intérieur intègre de nombreuses technologies. Citons le système audio à 21 haut-parleurs Lexicon (qui émet un son correct), la compatibilité Apple CarPlay et Android Auto sans fil et la recharge par induction. N’oublions pas la fonction d’annulation des bruits ambiants afin de rendre l’habitacle complètement silencieux.

Photo: Dominic Boucher

Réputation à faire

La Genesis G80 est une berline polyvalente qui offre un joli mélange de confort et de performance. Sur le plan de la sécurité, notons qu’elle a décroché la mention Top Safety Pick + de l’organisme Insurance Institute for Highway Safety (IIHS).

S’il s’agit d’un produit intéressant, le jeune emblème a encore du travail à faire en ce qui concerne sa réputation. Les produits Genesis sont encore dans l’ombre des grandes marques de luxe, et certains consommateurs pourraient être rebutés par cette absence de prestige.

Cela dit, avec des véhicules de qualité comme la berline G80, ce n’est probablement qu’une question de temps avant que Genesis fasse sa place dans ce marché.

En vidéo : notre essai du Genesis GV60 2023

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéGenesis G80 Sport 2022 : un premier aperçu à saveur canadienne
Genesis vient de dévoiler les premières images de la G80 Sport, qui revient dans la gamme avec un style repensé et encore une fois plus athlétique que les autres versions de la berline intermédiaire de luxe G80 . Ça commence par une nouvelle couleur de carrosserie exclusive appelée Rouge Cavendish, …
ShanghaiLa Genesis G80 aura une version 100 % électrique
À l’ouverture du Salon de l’auto de Shanghai 2021, Genesis a présenté au monde entier la nouvelle G80 électrifiée, son tout premier modèle entièrement électrique. « La G80 électrifiée, affichant l'équilibre parfait entre l'athlétisme et l'élégance, marque le début de notre aventure dans le marché des véhicules électriques et la …
EssaisGenesis G80 2021 : la bonne voiture que personne n’achètera
Si on cachait son logo, la Genesis G80 2021 pourrait facilement se faire passer pour une voiture américaine. Très ostentatoire, la nouvelle berline intermédiaire de Genesis semble avoir été inspirée par une philosophie typique aux grosses berlines de l’Oncle Sam, où l’on priorise le luxe et le confort au profit …
EssaisGenesis G80 2021 : le silence est d'or
Lorsque les Genesis G80 et GV80 ont été dévoilés, le constructeur nous vantait l’arrivée d’un système d’atténuation du bruit supposément jamais vu à bord d’un véhicule. Personnellement j’ai appris à ne plus m’extasier à la lecture d’un communiqué de presse qui parle d’une révolution à bord d’un véhicule. Si j’avais …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires