Lexus NX 2022 : du beau travail, Lexus!

Points forts
  • Intérieur accueillant avec d’excellents sièges F Sport
  • Système multimédia nettement amélioré
  • Grand choix de moteurs
  • Sécurité de pointe
Points faibles
  • Trop de commandes tactiles
  • Plusieurs services par abonnement
  • Puissance gaspillée en mode Eco ou Normal
  • Visibilité arrière limitée
Évaluation complète

Entièrement repensé pour 2022, le Lexus NX figure parmi les VUS de luxe les plus populaires sur le marché, mais il ne l’est pas tout à fait autant que son grand frère, le RX.

Maintenant assemblé au Canada lui aussi, le NX se démarque en proposant un choix de quatre motorisations, de même qu’une nouvelle interface multimédia qui contribue à transformer l’expérience à bord.

On aurait bien sûr aimé vous parler du NX 450h+, la version hybride rechargeable qui reprend essentiellement le système du Toyota RAV4 Prime, mais pour une question de disponibilité, c’est plutôt l’autre grande nouveauté de 2022 qui nous a été confiée : le NX 350 à moteur turbo de 2,4 litres.

Un bon moteur… dans le bon mode

C’est en abaissant le centre de gravité du véhicule et en rigidifiant le châssis que les ingénieurs de Lexus ont pu installer un moteur plus puissant sous le capot. Ce quatre cylindres développe 275 chevaux et un couple de 317 livres-pied – des données intéressantes sur papier mais dont on ne profite véritablement qu’en mode Sport S ou Sport S+. Ce dernier s’ajoute avec les ensembles F Sport, au même titre que la suspension variable active et les amortisseurs de performance avant et arrière.

La meilleure solution en général est d’utiliser le mode Custom, en réglant celui-ci pour une réponse optimale du moteur et de la direction, mais avec une suspension plus souple pour mieux absorber les nombreuses imperfections du réseau routier québécois.

Le NX 350 2022 possède également une nouvelle boîte automatique à huit rapports et un rouage intégral qui maximise la répartition du couple. Il peut atteindre 100 km/h en sept secondes et consommer de l’essence super avec modération, soit 9,5 L/100 km selon Ressources naturelles Canada. Le second chiffre nécessite toutefois l’emploi du mode Normal ou Éco, au prix d’accélérations qui sont loin d’être aussi satisfaisantes. Notre semaine d’essai s’est soldée par une moyenne de 10,9 L/100 km.

Photo: Guillaume Rivard

Conduite plus agréable et sécuritaire

En tirant la portière (la poignée intègre maintenant un système électronique qui permet de l’ouvrir d’un seul mouvement), on découvre un environnement accueillant. L’habitacle est plus silencieux qu’avant, l’espace pour les jambes et la tête est plus généreux, tandis que les sièges redessinés épousent bien le corps. Rien n’est plus vrai avec ledit ensemble F Sport, car le soutien latéral – incluant pour les épaules – est génial. Les conducteurs de plus gros gabarit les trouveront cependant trop étroits.

La visibilité s’avère plutôt bonne, excepté vers l’arrière comme c’est souvent le cas dans ce genre de véhicules de nos jours, l’accent étant davantage mis sur le style. À sa défense, Lexus rend disponible un rétroviseur numérique relié à une caméra pour nous permettre de mieux voir ce qui se trouve derrière.

Ceci nous amène à parler de la sécurité et des nombreux dispositifs inclus dans la nouvelle version 3.0 du Système de sécurité Lexus+. Mentionnons le système précollision amélioré, le régulateur de vitesse adaptatif avec gestion de la vitesse dans les courbes, l’aide à la direction pour éviter les obstacles d’urgence ainsi que la détection des piétons, cyclistes et véhicules en approche au moment de tourner à gauche avec freinage automatique. Le NX peut aussi reconnaître les panneaux de signalisation et nous avertir d’un danger au moment d’ouvrir la portière (surprise, en appuyant sur un bouton au lieu de tirer la poignée).

Photo: Guillaume Rivard

Souhait exaucé

Esthétiquement, le Lexus NX 2022 est une belle réussite. Que vous trouviez la calandre en sablier trop imposante ou non, il faut reconnaître qu’il a de la gueule. Les nouveaux phares regroupés améliorent le look, mais pas autant que les feux arrière complètement redessinés – sans doute notre élément de design préféré.

Cela dit, une plus grande transformation s’opère à l’intérieur du NX. Dites adieu au pavé tactile sur la console centrale, qui est éliminé pour de bon au profit d’un écran tactile de 9,8 ou 14,1 pouces (selon la version) orienté vers le conducteur. L’instrumentation numérique de 7 pouces est jolie et l’affichage tête haute de 10 pouces en option est pratique, notamment pour voir les commandes assignées aux différentes touches sur le volant (qu’on peut d’ailleurs modifier via l’écran central).

Photo: Guillaume Rivard

Le système d’infodivertissement a été grandement modernisé, ce qui est une bonne chose, et des boutons physiques demeurent pour le volume de la radio et le contrôle de la température. Il y a également un nouvel assistant virtuel qui aide à interagir avec le véhicule, et ce, de façon naturelle.

En passant, contrairement aux versions NX 250 et NX 350h, le NX 350 vient d’emblée avec un abonnement aux services Safety Connect, Remote Connect, Service Connect et Drive Connect. Après trois ans, vous devrez commencer à payer des frais mensuels… sinon recourir à Apple CarPlay ou Android Auto (sans fil) pour la navigation.

Photo: Guillaume Rivard

Verdict

Nettement plus moderne et convaincant que son prédécesseur, le Lexus NX 2022 est bien placé pour augmenter ses ventes, mais il devra se méfier du nouveau Mercedes-Benz GLC (dont l’arrivée sur le marché ne se fera pas avant le printemps 2023). Personnellement, on préfère la conduite du BMW X3 et de l’Acura RDX, mais le NX se débrouille assez bien dans l’ensemble pour constituer un bon achat.

Le prix de base est de 47 400 $ plus les frais de transport et de préparation de 2 145 $, la version NX 350 débute à 54 850 $. Et attention aux ensembles d’options qui peuvent faire drôlement grimper la facture! Notre modèle d’essai F Sport Série 3 valait 64 900 $.

En vidéo: les 10 véhicules les plus volés au Québec en 2021

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUn nouveau modèle Lexus maintenant fabriqué au Canada
Trois ans après la promesse de l’ajout du Lexus NX à ses usines de Cambridge, en Ontario, le grand jour est arrivé : Toyota Canada a commencé la production des Lexus NX et NX hybride pour le marché nord-américain. Ceux-ci viennent rejoindre les Lexus RX et RX hybride , dont …
BaladoBalado : les Lexus NX et Nissan Frontier mis à l’essai
Dans le cadre de l’émission Le Guide de l’auto sur QUB Radio , Antoine Joubert et Germain Goyer ont livré leurs impressions sur les Lexus NX 2022 et Nissan Frontier 2022 récemment mis à l’essai. De son côté, Germain a souligné les éléments stylistiques du Lexus NX qui lui plaisent …
Premiers contactsLexus NX 2022 : quatre moteurs pour mieux vous servir
Bien que le Lexus NX soit le deuxième produit le plus populaire au sein de la marque de luxe japonaise, il a du mal à se distinguer dans le créneau des véhicules utilitaires compacts de luxe. Pour 2022, Lexus s’est retroussé les manches afin de remédier à la situation. Le …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires