Magasinez votre prochaine Buick Regal sur otogo.ca !
Voir l’inventaire

Buick Regal d’occasion : quoi savoir avant d’acheter?

À la recherche d’une berline confortable, spacieuse, huppée et relativement agréable à conduire dont le prix est plus bas que la moyenne? Permettez-nous de vous suggérer la Buick Regal.

Les voitures de cette division de GM n’offrent pas le même cachet ni le même niveau de luxe que leurs rivales allemandes, voire japonaises. Leur abandon au cours des dernières années a également contribué à leur dépréciation plus marquée. En revanche, certains modèles restent intéressants à considérer. C’est le cas de la Regal.

La dernière génération a été lancée pour l’année-modèle 2018. Si vous souhaitez remonter plus loin, arrêtez-vous à 2014, car c’est à ce moment que la Regal a profité d’une bonne mise à jour. Au menu : nouveaux phares et feux arrière à DEL ainsi qu’une refonte du tableau de bord et de la console.

Photo: Buick Canada

Bonne puissance

Le moteur turbocompressé de 2,0 litres fournissait un bon rendement (259 chevaux, couple de 295 lb-pi) et la traction intégrale était disponible sur certaines versions. Celles accompagnées de la mention « e-Assist », à traction seulement, renfermaient un moteur atmosphérique de 2,4 litres doublé d’une assistance électrique – une sorte d’hybride peu complexe, peu dispendieuse et qui consommait moins que le moteur turbo, avec une puissance de 182 chevaux.

Si vous recherchez plus de sportivité, optez pour la version GS qui bénéficiait d’une suspension sport ajustable, de freins surdimensionnés, d’un style plus agressif et d’une boîte manuelle optionnelle.

Version Sportback

Entièrement renouvelée pour 2018, la Regal est devenue plus attrayante et plus polyvalente, notamment en se dotant d’un hayon (d’où l’appellation Regal Sportback). Son coffre de 892 litres lui donne un bon avantage et peut passer à 1 719 litres en repliant les sièges arrière.

Le quatre cylindres turbo a certes baissé à 250 chevaux, mais la Regal GS a hérité d’un V6 de 3,6 litres produisant 310 chevaux. Une boîte automatique à neuf rapports figurait de série, tout comme un rouage à traction. Une transmission intégrale pouvait être sélectionnée et jumelée à une automatique à huit rapports.

Sachez qu’une version plus luxueuse appelée Avenir s’est ajoutée pour 2019, mais malheureusement, elle se contentait du moteur de base et de roues motrices avant. Dans toutes les Regal, on peut compter sur le système multimédia Intellilink de Buick, qui fait de l’assez bon travail.

Photo: General Motors of Canada Ltd.

Que peut-on reprocher à cette berline américaine? Disons que la qualité de certains matériaux d’habitacle laisse à désirer, qu’il manque de dégagement pour la tête des passagers arrière et que le V6 pourrait être plus énergique à bas régime. Seulement deux rappels (mineurs) ont été émis à son endroit depuis 2014, mais la fiabilité n’est pas ce qu’on pourrait appeler une de ses forces. Une garantie prolongée pourrait être une sage décision, surtout avec un modèle plus ancien. Privilégiez une Regal d’occasion certifiée qui a passé avec succès une inspection mécanique complète.

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires