Honda Accord hybride 2022 : l’hybride pseudo sportive

Points forts
  • Très confortable
  • Habitacle spacieux
  • Technologies efficaces
Points faibles
  • Système audio décevant
  • Sièges ventilés peu performants
  • Consommation supérieure à ses concurrentes
Évaluation complète

Avec la hausse des prix du carburant, le Guide de l’auto a testé la version hybride de la Honda Accord 2022, plus précisément sa déclinaison haut de gamme Touring.

Voici ce que nous en avons pensé.

Une conduite presque sportive

L’Accord figure au sein de la catégorie des berlines intermédiaires, au même titre que la Hyundai Sonata et la Toyota Camry. Par conséquent, l’espace intérieur ne manque pas et l’habitacle est très spacieux.

Les sièges procurent un excellent confort et un soutien satisfaisant. Notons toutefois que celui du passager ne peut pas s’ajuster en hauteur. Par ailleurs, les sièges ventilés auraient intérêt à être revus, puisqu’ils ne soufflent pas très fort. Sinon, la voiture offre une bonne visibilité grâce aux grandes surfaces vitrées.

Photo: Dominic Boucher

Au poste du conducteur, l’instrumentation combine un cadran analogique  et un moniteur de sept pouces. Puisqu’il s’agit de la déclinaison Touring, le conducteur est aussi servi par un affichage tête haute. 

Sur la route, la direction précise ajoute au plaisir de conduire. La calibration des amortisseurs n’est ni trop raide ni trop molle, ce qui contribue au confort déjà relevé du véhicule. D’ailleurs, notre version à l’essai comprenait un système de suspension adaptatif.

La Honda Accord Touring chausse des jantes de 19 pouces, ce qui rend le roulement un peu plus ferme que la variante de base avec ses roues de 17 pouces. Bref, son comportement laisse présager une vocation pseudo sportive.

Quant aux commodités, on trouve un système audio de 452 watts de 10 haut-parleurs incluant un caisson d’extrêmes graves. Malheureusement, il pourrait décevoir les audiophiles puisqu’il émet un son de qualité correcte, sans plus.

Sinon, l’écran tactile au centre de la console mesure huit pouces et le système multimédia inclut Apple CarPlay et Android Auto. Dans l’ensemble, il a l’avantage d’être bien conçu, même s’il requiert un léger temps d’adaptation. La navigation est rapide et efficace, et la recharge sans fil arrive de série.

Photo: Dominic Boucher

Groupe motopropulseur efficace

La Honda Accord hybride est animée par une motorisation qui jumèle un moteur à essence à quatre cylindres de 2,0 litres et un moteur électrique à aimant permanent. Le système dispose d’une puissance combinée de 212 chevaux et d’un couple de 232 lb-pi.

Le groupe motopropulseur travaille bien et les accélérations sont linéaires. Honda mentionne d’ailleurs que depuis 2021, l’Accord hybride a une accélération accrue et plus réactive que le modèle précédent. Par ailleurs, nous soulignons la douceur de la transition entre le moteur thermique et le moteur électrique.

En mode Sport, le comportement de la boîte à variation continue (CVT) ne donne pas d’effet élastique, normalement typique à ce genre de transmission. À haut régime, le moteur devient un peu bruyant.

Photo: Dominic Boucher

Vous pourrez également employer le mode ECON — qui favorise l’efficacité énergétique — ou la fonction 100 % électrique EV. Notez que cette dernière s’active automatiquement lorsque la batterie a une charge suffisante, mais qu’elle ne peut fonctionner qu’à très basse vitesse.

Les technologies à bord de l’Accord permettent de recharger la batterie de plusieurs manières. À plus grande vitesse, il s’agit de relâcher l’accélérateur ou d’appuyer sur le frein. Sinon, vous pouvez faire usage des palettes au volant afin de moduler le niveau de régénération souhaité.

Maintenant, la grande question : est-elle économique à la pompe? Au terme de notre essai, l’ordinateur de bord affichait une cote de 5,6 L/100 km, soit 0,1 L/100 km de plus que la donnée officielle annoncée par Ressources naturelles Canada.

Mentionnons tout de même les cotes annoncées sont légèrement en retrait par rapport à ses principales concurrentes : 5,0 L/100 km pour la Hyundai Sonata hybride et 5,1 L/100 km pour la Toyota Camry hybride (modèles SE/XLE/XSE).

Photo: Dominic Boucher

Technologies de sécurité intéressantes

Bien sûr, les technologies de sécurité Honda Sensing sont de la partie : système de freinage d'urgence automatique, avertisseur de franchissement de ligne, système de surveillance des angles morts, système de reconnaissance des panneaux de signalisation et régulateur de vitesse adaptatif.

La suite technologique fonctionne bien dans des conditions idéales. Le régulateur de vitesse pourrait néanmoins être plus fluide dans son exécution. Il a tendance à accélérer rapidement et freiner brusquement lorsque des véhicules se placent ou quittent la voie devant vous.

Photo: Dominic Boucher

Sommairement, même si la Honda Accord affiche une consommation plus élevée que ses rivales, la berline demeure un choix sensé pour toute personne en quête d’une berline spacieuse et frugale. L’Accord hybride offre les qualités d’une grande routière et un comportement qui tend vers la sportivité.

En incluant les frais de transport et préparation, les prix de la Honda Accord hybride varient entre 39 265 $ et 45 985 $. Deux versions sont au menu, soit le modèle de base et la Touring.

En vidéo: Meilleurs achats du Guide de l'auto 2022 - catégorie des intermédiaires

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisHonda Accord hybride 2018 : la meilleure Accord?
Redessinée pour l’année-modèle 2018, la berline Accord a été bien reçue par la presse automobile, raflant plusieurs prix depuis ce temps. Le Guide de l’auto l’a proclamé son Meilleur achat dans la catégorie des berlines intermédiaires en 2018 et en 2019, battant de peu son archirivale la Toyota Camry. Elle …
2020Honda Accord - L’hybride à l’honneur
L’Accord de Honda jouit d’une réputation enviable, tout comme son ennemie jurée, la Toyota Camry. On connaît très bien le sort des berlines en Amérique du Nord, mais ceci n’empêche pas Honda de produire l’Accord la mieux adaptée à son marché de tous les temps. Par « adaptée », je …
BaladoBalado : le triste déclin des berlines intermédiaires
Plus jolies, performantes et diversifiées que jamais, les berlines intermédiaires connaissent pourtant une baisse de popularité flagrante au Québec et au Canada. Comment expliquer cette tendance? À leur manière, Marc-André Gauthier et Germain Goyer tentent de démystifier cette décroissance généralisée du segment dans le plus récent épisode de Podcast de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires