Une nouvelle Mazda MX-5 est en préparation

Les voitures traditionnelles n'ont pas la cote en ce moment, les acheteurs préférant se tourner vers des véhicules utilitaires. 

Chez Mazda, la berline intermédiaire Mazda6 nous a quittés et la compagnie est sur le point d’accueillir de nouveaux VUS dans sa gamme : l’aventureux CX-50 qui arrive en concession le mois prochain, le CX-90 qui remplacera le CX-9, puis une version à deux rangées qui emploiera la même nouvelle plateforme, le CX-70.

Heureusement, Mazda ne compte pas abandonner sa célèbre MX-5. Une cinquième génération est en développement et elle conservera tous les attributs des précédentes.

« C’est notre icône et elle sera toujours traitée de façon très spéciale, a déclaré au site Autocar le directeur du développement de produits et de l’ingénierie chez Mazda en Europe, Joachim Kunz. Pour le moment, il semble qu’elle fera toujours partie de notre gamme, avec le même format, concept et moteur à combustion. Bien sûr, il faudra l’électrifier un jour, mais nous voulons garder le même concept de conduite à l’état pur. »

Photo: Germain Goyer

Il a ajouté que la MX-5 reste « le bébé de la maison-mère » au Japon, mais ses propos ont de quoi rassurer quant à l’avenir de la voiture. Elle pourrait d’ailleurs être le dernier modèle de Mazda à adopter une technologie hybride ou électrique. Lorsqu’elle le fera, l’important sera de s’assurer que ça n’affecte pas son poids, avait déjà expliqué Ichiro Hirose, directeur de la recherche et du développement en charge de l’ingénierie chez Mazda.

La MX-5 est de loin l’un des véhicules les plus amusants à conduire sur le marché, peu importe la saison. Comme notre collègue Germain Goyer l’a noté lors de son essai routier hivernal, c’est tout à fait possible – à moins d’habiter dans le Grand Nord – de rouler 300 jours par année à son volant.

Bref, attendez-vous à ce que la prochaine génération de la MX-5 conserve sensiblement la même formule. Et quand sera-t-elle prête? Sans doute vers le milieu de la décennie, Mazda ne craignant pas les longs cycles avec la MX-5 (l’actuelle date de l’année-modèle 2016).

En vidéo : La Mazda MX-5 2021... en plein hiver!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisMazda MX-5 : amusante, même en hiver!
La Mazda MX-5 est un jouet estival comme il s’en fait peu dans l’industrie automobile. Malheureusement, le climat du Québec force une majorité de propriétaires à remiser leur petit roadster pendant l’hiver. En ce début du mois de février, Le Guide de l’auto a passé une semaine entière au volant …
BaladoBalado : les Mazda MX-5 et BMW B8 Alpina mises à l’essai
Dans le cadre de l’émission Le Guide de l’auto sur QUB Radio , Antoine Joubert et Germain Goyer ont livré leurs impressions sur les Mazda MX-5 2021 et BMW B8 Alpina Gran Coupe 2022 récemment mises à l’essai. De son côté, Germain a conduit la MX-5 en période hivernale. Évidemment, …
Questions des lecteursMazda MX-5 ou Toyota GR 86?
Je suis un résident de la Nouvelle-Écosse et je songe à me procurer une Mazda MX-5 GS-P depuis un moment déjà. J’avais en tête une version à toit souple qui serait équipée de l’ensemble Sport. Avec un prix d’environ 42 000 $, je la trouve quelque peu dispendieuse. Serais-je mieux …
ÉlectriqueMazda Vision Study : un aperçu d’une future MX-5 électrique?
Mazda compte investir l’équivalent de 14 milliards $ dans l’électrification à l’échelle mondiale d’ici 2030 et possiblement fabriquer des véhicules électriques aux États-Unis dès 2026 ou 2027, avec une nouvelle architecture spécialement développée à l’interne. De plus amples détails spécifiques au marché canadien ont aussi été donnés, comme nous en …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires