Nissan Pathfinder 2022 : un vent de fraicheur

Points forts
  • Confort de roulement
  • Infodivertissement et instrumentation simples à utiliser
  • Aides la conduite fonctionnent bien, mais...
Points faibles
  • Transmission paresseuse
  • Le moteur pourrait bénéficier d'un peu plus de puissance
  • Le système ProPilot ne travaille pas bien en dehors des conditions idéales
Évaluation complète

Renouvelé pour 2022, le VUS intermédiaire Nissan Pathfinder est de retour sous une cinquième génération. Il a complètement été redessiné et propose une panoplie de nouvelles technologies à bord, de même que plusieurs améliorations.

Saura-t-il se défendre face à des rivaux comme le Kia Telluride, le Toyota Highlander ou le Honda Pilot? Le Guide de l’auto en a fait l’essai afin d’en avoir le cœur net.

Design réussi

Sur le plan stylistique, le Pathfinder ne lance pas une révolution dans le monde du design. Mais il a l’avantage d’arborer des lignes plus élégantes que par le passé.

Le devant relevé lui octroie une esthétique plus affirmée. Les ailes bombées, les pare-chocs de couleur contrastante et les courts porte-à-faux accentuent l’aspect utilitaire du Pathfinder, qui parait plus robuste que le modèle de précédente génération.

Notre version à l’essai (Platine) était peinte en vert nacré obsidienne deux tons/noir intense métallisé, une option de 950 $. Coût total du véhicule : 57 208 $, frais de transport et préparation inclus.

Photo: Dominic Boucher

Habitacle technologique

Au poste de commande, le conducteur est servi par un tableau de bord numérique de 12,3 pouces configurable. Le moniteur est simple et convivial, tout comme l’affichage tête haute de 10,8 pouces. En revanche, ce dernier ne montre pas toujours les bonnes limites de vitesse... Vaut mieux ne pas trop s’y fier!

Le système multimédia — placé au haut de la console centrale — est facile à employer, au détriment de ne pas être orienté vers le conducteur. D’une dimension de neuf pouces, l’écran intègre Apple CarPlay sans fil. Bien qu’il soit présent, Android Auto peut seulement être utilisé avec un fil. Un bémol en ce qui concerne la navigation et le GPS : le système travaille lentement. La recharge par induction ainsi que le système audio haut de gamme à 13 haut-parleurs de marque Bose — incluant deux caissons d’extrêmes graves — figurent aussi parmi les fonctionnalités retrouvées à bord.

Photo: Dominic Boucher

Les passagers de la deuxième rangée ont droit à des ports USB-A et USB-C pour connecter tout gadget électronique. Cette mouture du Pathfinder peut accueillir confortablement sept usagers. D’autres versions remplacent les sièges capitaine de la deuxième rangée par une banquette, lui conférant une huitième place.

Au revoir CVT!

Sur le plan mécanique, le Nissan Pathfinder est animé par un moteur V6 3,5 litres atmosphérique. Il développe une puissance de 284 chevaux et un couple de 259 lb-pi. Souple, il offre un rendement intéressant avec des performances correctes, mais pourrait toutefois bénéficier de quelques chevaux supplémentaires.

Le VUS équipe le rouage intégral avec sept modes de conduite (Eco, Standard, Sport, Neige, Sable, Boue/Ornières et Remorquage). Contrairement à la précédente itération, le Nissan arrive d’office avec une transmission ZF à neuf rapports au lieu de l’ancienne boite à variation continue (CVT).

Bien qu’elle soit douce, la boîte se comporte de manière paresseuse. En effet, les changements de vitesse s’effectuent plutôt lentement, même en employant le mode Sport et les palettes au volant. 

Photo: Dominic Boucher

Malgré tout, le Pathfinder adopte une tenue de route saine notamment à cause de son long empattement de 2 900 mm. La suspension bien calibrée ne donne pas l’impression de conduire un VUS intermédiaire de plus de deux tonnes. Il faut tout de même souligner que la version à l’essai chaussait des jantes de 20 pouces, lui conférant un roulement plus ferme. La capacité de remorquage de ce VUS s’élève à 6 000 lb (2 722 kg).

Une note sur les sièges. L’assise a l’avantage d’être longue, bénéficiant de nombreux gabarits. Malheureusement, le court dossier fournit moins d’ajustements lombaires pour des personnes de plus grande taille.

En termes de consommation, Ressources naturelles Canada mentionne que le VUS boit 10,5 L/100 km à la pompe. Notre essai, qui s’est principalement déroulé sur des routes intermédiaires et des autoroutes, s’est soldé par une moyenne de 11,1 L/100 km.

Photo: Dominic Boucher

Quelques notes sur les aides à la conduite

Avec la grande taille du Pathfinder, certaines assistances à la conduite prennent tout leur sens. Par exemple, le système de surveillance périphérique avec détection des objets en mouvement permet de visualiser le périmètre entourant le véhicule. Un élément fort pratique, surtout pendant les manœuvres à reculons.

Le système de conduite semi-autonome ProPilot fonctionne bien lorsque les lignes sur le pavé sont bien définies. Au moment où elles disparaissent, comme c’est souvent le cas en hiver, le Pathfinder louvoie d’un côté et de l’autre, au point où il semble perdre le contrôle. Le conducteur peut remédier à la situation avec un simple coup de volant.

Photo: Dominic Boucher

De plus, le système freine ou accélère brusquement si un véhicule se place ou quitte la voie devant vous. Bref, le système fonctionne bien en situation idéale, mais il vaut peut-être mieux le désactiver lorsque les conditions routières se gâtent.

Somme toute, le Pathfinder 2022 apporte un vent de fraîcheur. Son esthétique modernisée, ses technologies d’aide à la conduite et sa nouvelle transmission à neuf rapports sont des éléments bienvenus. Même avec certains de ses irritants, le Pathfinder demeure un choix intéressant au sein de la gamme des VUS intermédiaires.

En vidéo: les meilleurs achats du Guide de l'auto 2022 - catégorie des VUS intermédiaires à 3 rangées

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Questions des lecteursInfiniti QX60 ou Nissan Pathfinder?
En 2017, lorsque je me suis procuré mon dernier véhicule neuf, j’avais opté pour un Dodge Durango puisqu’il offrait une capacité de remorquage intéressante. En deuxième sur ma liste figurait le Nissan Pathfinder , mais sa transmission CVT me rebutait. Je veux changer mon Durango au cours des prochains mois.
guideauto.tvEn studio : Nissan Pathfinder 2022, un bon achat?
Stéphane, un lecteur du Guide de l’auto , s’est procuré un Nissan Pathfinder Platinum 2022. Il aimerait savoir s’il s’agit d’un bon achat en fonction du prix. Le chroniqueur du Guide de l'auto Antoine Joubert explique que la nouvelle génération du VUS « règle un problème majeur » grâce au …
EssaisNissan Pathfinder 2022 : 5 choses qu’on aime et 5 qu’on aime moins
Le Nissan Pathfinder a complètement été renouvelé pour 2022, empruntant le moule du Rogue et augmentant considérablement son niveau de raffinement. Après avoir récemment passé une semaine à son volant , voici cinq choses que l’on aime et cinq que l’on aime moins de cette génération du VUS intermédiaire de …
guideauto.tvEn vidéo : Antoine Joubert présente le Nissan Pathfinder 2022
Le Nissan Pathfinder avait cruellement besoin d’une mise à jour, et c’est exactement ce que Nissan propose pour l’année-modèle 2022. Le VUS intermédiaire du constructeur japonais est de retour sous une nouvelle génération, paré à affronter des rivaux sérieux comme le Honda Pilot , le Kia Telluride et le Toyota …
ActualitéLe Nissan Pathfinder Rock Creek est de retour pour 2023
Les VUS axés sur le plein air et la conduite hors route étant à la mode ces temps-ci, Nissan ajoute une édition Rock Creek à la gamme de son nouveau Pathfinder pour 2023. La compagnie avait proposé une version similaire lors deux dernières années de la génération précédente (2019-2020). « …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires