En vidéo : le Guide de l'auto découvre le Kia Sportage 2023

Le Kia Sportage entame sa cinquième génération en force grâce à une refonte complète.

D’une part, Kia nous présente un véhicule largement plus osé d'un point de vue de design, surtout en ce qui concerne la partie avant. Mais ce qui lui donne encore plus de mordant, c'est qu’il repose désormais sur la plate-forme N3 compatible avec les motorisations hybrides. 

L'ajout d'une version électrifiée ne fera certainement pas de tort au Sportage, lui qui n'a jamais été un leader au chapitre des ventes dans sa catégorie. Le Toyota RAV4 est toujours triomphant dans ce créneau avec ses caractéristiques techniques exemplaires, mais dont la disponibilité demeure toujours un problème. Notons aussi que le Honda CR-V figure toujours sur le podium de ce segment, lui qui est pourtant livré avec un seul choix de moteur à essence.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Gros changements mécaniques pour le Kia Sportage

Le Kia Sportage 2023 se réinvente d’A à Z au chapitre de la mécanique. Les deux motorisations proposées jusqu'En 2022 tirent leur révérence. Le moulin de base est maintenant un 4 cylindres de 2,5 L à aspiration naturelle qui produit 187 chevaux et 178 lb-pi de couple. La boîte automatique à 6 rapports a également été remplacée par une boîte à 8 rapports, ce qui permet à cette variante de maintenir une cote de consommation mixte de 8,4 L/100 km contre 8,9 L/100 km pour le modèle sortant, malgré la légère augmentation de puissance.

Ensuite, la nouvelle version hybride HEV a recours à un 4 cylindres turbocompressé Smartstream de 1,6 litre accouplé à un moteur électrique de 44 kilowatts et à une batterie lithium-ion de 1,49 kWh pour produire une puissance combinée de 227 chevaux et 258 lb-pi de couple. Ici, la boîte automatique à 6 rapports demeure et se charge de canaliser la puissance vers le rouage intégral de série.

Photo: Louis-Philippe Dubé

La variante qui risque d'attirer le plus d'attention est sans l’ombre d’un doute le Sportage hybride rechargeable PHEV. Celui-ci utilise la même configuration thermique que la version hybride, mais avec moteur électrique plus puissant de 66,9 kW et une batterie lithium-ion de 13,8 kWh. Bien qu'il produise plus de puissance que la version HEV avec 261 chevaux, le couple demeure le même, tout comme la transmission et la traction intégrale de série.

En ce qui concerne l'autonomie entièrement électrique, les chiffres officiels n'ont pas été révélés. Mais étant donné que le Sportage PHEV partage ses caractéristiques mécaniques avec le Sorento PHEV, on peut aisément anticiper une autonomie qui tournera autour de 50 kilomètres.

Améliorations intérieures

Kia a doté le tableau de bord du nouveau Sportage de la très populaire configuration à double écran qui prend d'assaut l'industrie automobile.

Photo: Louis-Philippe Dubé

La variante HEV que nous avons inspectée était équipée de la configuration optionnelle à écran de 12,3 pouces, mais ceux qui se contentent des modèles de base devront composer avec des écrans plus petits de 8 pouces. Hormis l’utilisation toujours aussi obsessive des plastiques « noirs piano », nous avons également remarqué que Kia a tout de même intégré de nouveaux matériaux et textures plus haut de gamme dans la finition de l’habitacle.

À l'arrière, les passagers bénéficient de trois pouces additionnels d'espace pour jambes. Ces passagers peuvent également profiter de cintres intégrés dans les appuie-tête des sièges avant. Les ports USB intégrés dans ces sièges sont également désormais assortis de crochets qui permettent de mieux dissimuler les câbles des appareils électroniques branchés. Finalement, le volume de chargement a été bonifié, passant de 868 litres à 1 036 litres derrière la deuxième rangée.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Le Kia Sportage de génération sortante présentait des caractéristiques intéressantes. Il était plus amusant à conduire qu’un grand nombre de ses rivaux, et son prix était généralement compétitif pour l'équipement qu'il offrait. Quoi qu'il en soit, l'ajout des deux nouveaux modèles HEV et PHEV devrait redorer son image au chapitre de la consommation d’essence et possiblement lui faire gagner une part de marché plus importante dans le très lucratif segment des utilitaires compacts. Surtout si la liste d’attente pour une variante PHEV est plus courte que celle d’un RAV4 Prime!

Le prix de départ de la version de base à essence est fixé à 28 395 $ et celle-ci sera en concession dès la fin mars. Les prix des autres versions devraient être publiés à l’approche de leurs dates de commercialisation respectives, qui sont fixées à la fin du printemps pour la version HEV et à la fin de l’été pour le modèle PHEV.

À voir aussi: les meilleurs achats du Guide de l'auto 2022 - catégorie des VUS compacts

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéQuels sont les VUS compacts les plus sécuritaires?
Sur 20 VUS compacts, un seul a passé les derniers tests de collision de l’ Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), une donnée qui en surprend plusieurs. Le chroniqueur du Guide de l'auto Antoine Joubert, en entrevue à l’émission À vos affaires , apporte cependant un bémol. « Évidemment, plus …
EssaisKia Sportage 2023 : un dernier droit pour l'essence
Kia Canada nous conviait récemment sur l’île de Vancouver pour mettre à l’essai le Kia Sportage de nouvelle génération. Un véhicule très attendu et qui se situe dans un segment extrêmement populaire. Il faut dire que le Sportage est le plus âgé de la gamme et le seul à être …
guideauto.tvCombien coûte… le Kia Sportage 2023?
Rendu à sa cinquième génération, le Kia Sportage 2023 est un VUS plus volumineux et plus polyvalent par rapport à l’ancienne itération. « On se rapproche du format du précédent Sorento , comme quoi tous les véhicules gagnent en espace. […] On veut aller chercher une clientèle plus large que …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires