Subaru Forester 2022 : doux ou brute, c'est à vous de voir

Points forts
  • Roulement souple raffiné
  • Toujours aussi qualifié pour le hors route
  • Habitacle spacieux
  • Un des VUS compacts à transmission intégrale les plus abordables
Points faibles
  • Renouvellement qui n'est pas vraiment une amélioration.
  • La version Wilderness est cool mais moins attrayante.
  • Pas de version électrifiée
Évaluation complète

Subaru. La marque japonaise n'a jamais été du genre à suivre les tendances : elle a été l'une des premières à offrir la traction intégrale de série et elle a toujours conservé des moteurs à plat. À une exception près, elle est également devenue extrêmement conservatrice dans ses conceptions.

L’exception est depuis longtemps l’Outback. Cette familiale, croisée à un multisegment à la mode, a été la première à exploiter brillamment le concept du véhicule d’aventure.

Enfin, cinq générations plus tard, le Forester sera influencé par cette voiture. Du moins, une version le sera. Pour l’année modèle 2022, Subaru met à jour le Forester avec un léger rafraîchissement de mi-parcours et introduit une itération Wilderness.

Un groupe motopropulseur familier, une meilleure conduite

L'actuelle génération du Subaru Forester a été présentée pour l'année-modèle 2019. Ce dernier a inauguré une nouvelle ère pour le populaire VUS compact, puisqu'il est monté sur la nouvelle plate-forme mondiale de la compagnie. De nombreux composants mécaniques ont été gardés du VUS précédent, mais avec des améliorations.

Parmi ces éléments, nous retrouvons le 4 cylindres à plat de 2,5 litres atmosphérique de 182 chevaux, toujours de série. Il est associé à l'habituelle transmission Lineatronic à variation continue (CVT) qui, dans sa dernière version, est l'une des meilleures de ce type sur le marché. Les hautes performances ne font pas partie de l’ADN du Forester depuis un certain temps déjà et ça reste similaire pour l’année-modèle 2022. L'efficacité prime, tout comme la compétence.

Photo: Mathieu St-Pierre

Le principal progrès apporté à l'expérience de conduite du Forester provient de la suspension recalibrée. La qualité de roulement des Subaru est l'un de ses meilleurs traits de caractère depuis quelques générations et elle est aujourd'hui d'autant plus raffinée. L'amortissement est encore plus progressif et mieux contrôlé. Tout au long de la journée de conduite, que ce soit sur la route ou hors route, le Forester s'est comporté de manière admirablement civilisée.

Wilderness

La toute nouvelle version Wilderness est bien plus qu'un simple ensemble destiné à donner au Forester une apparence plus robuste. Les différences notables entre ce modèle et les autres sont l'augmentation de la hauteur de caisse de 9 mm, pour une garde au sol totale de 229 mm, les jantes noires de 17 pouces, les pneus tout-terrain Yokohama Geolandar, et bien d'autres qui ne sont pas aussi visibles.

Le rouage d’entraînement a un rapport de démultiplication plus faible et un différentiel arrière plus agressif pour une meilleure traction tout-terrain. Et si vous répondez à l'appel de la nature, le Wilderness est équipé de plaques de protection pour le moteur et le différentiel arrière.

Grâce au nouveau système X-Mode à deux volets, qui comprend un mode Neige profonde et un mode Boue, nous avons parcouru des terrains et des sentiers raisonnablement difficiles. Enfin, « difficile » peut-être pour la plupart des concurrents du Forester Wilderness.

Photo: Subaru

Mises à jour de l'extérieur

Le Subaru Forester 2022 subit de légères retouches esthétiques. L'arrière présente la partie inférieure du pare-chocs révisée, un nouveau cadre de fenêtre de hayon, et sur les côtés, selon la finition, on trouve de nouvelles roues, des rails de toit et des cache-piliers.

Les changements sont beaucoup plus radicaux à l'avant. Subaru a complètement modifié le design des phares pour leur donner la forme d'un boomerang. La calandre et le pare-chocs avant sont également nouveaux et, à vrai dire, sur toutes les moutures du VUS compact, l’impact visuel est plus qu’acceptable. Sur le Wilderness, cependant, c'est une autre histoire.

Photo: Mathieu St-Pierre

Au nom d'un angle d'approche plus agressif, les designers de Subaru ont soulevé et retroussé le pare-chocs inférieur, ce qui donne l'impression que le Forester souffre d'une énorme surocclusion. En outre, l'ajout du revêtement en plastique accentue cette protubérance dans des proportions ridicules. Autrement, les nombreux accents de cuivre anodisé, les phares antibrouillard à DEL hexagonaux, l'autocollant de capot noir mat et les écussons Wilderness confèrent une certaine crédibilité au VUS. Heureusement, ils sont soutenus par des capacités réelles.

Un habitacle inchangé

L'intérieur du Forester de 5e génération n’a pas été profondément modifié lors du rafraîchissement. Et c'est très bien ainsi, car il reste extrêmement spacieux, confortable et bien équipé.

La poignée d'exceptions comprend des crochets de chargement montés dans le pavillon de toit arrière, des commandes gestuelles pour le réglage de la température de l'habitacle et un nouveau cuir bicolore brun et noir pour la finition Premier haut de gamme.

Photo: Subaru

Les passagers mesurant 1,80 m seront à l'aise à la deuxième rangée. Le coffre, dont l'ouverture est environ 10 cm plus large que celle de l'Ascent, offre un volume caverneux et est facilement accessible.

Le segment le plus coriace de l'industrie

Choisir le Subaru Forester 2022 plutôt que l'un de ses concurrents ne sera jamais une erreur, même si nous sommes de grands fans du Toyota RAV4. Le Forester est désormais plus raffiné et plus sûr. C'est d'ailleurs le premier véhicule de Subaru à être livré avec la 4e génération de la technologie d'aide à la conduite EyeSight.

La version Wilderness trouvera certainement du succès auprès des amateurs de véhicules d'aventure et des amateurs de Subaru. Nous aurions simplement souhaité qu'elle ait un peu plus de punch comme l'Outback Wilderness.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéQuels sont les VUS compacts les plus sécuritaires?
Sur 20 VUS compacts, un seul a passé les derniers tests de collision de l’ Insurance Institute for Highway Safety (IIHS), une donnée qui en surprend plusieurs. Le chroniqueur du Guide de l'auto Antoine Joubert, en entrevue à l’émission À vos affaires , apporte cependant un bémol. « Évidemment, plus …
ActualitéRumeur : le Subaru Forester sur les traces du RAV4 Prime?
La version hybride rechargeable du Subaru Crosstrek est aussi rare que décevante, avec sa faible autonomie électrique de 27 kilomètres. D’un autre côté, la compagnie s’apprête à dévoiler son premier VUS entièrement électrique, le Solterra 2023 . Pourrait-il y avoir quelque chose entre les deux? C’est ce que laisse entendre …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires