Hyundai Elantra N 2022 : à l'assaut de la Golf GTI

Points forts
  • Moteur performant
  • Sonorité de l'échappement
  • Très bonne tenue de route
  • Boîte à double-embrayage bien adaptée
Points faibles
  • Absence de rouage intégral
  • Monte pneumatique d'origine pourrait être meilleure
  • Bruits de roulement sur routes balisées
Évaluation complète

La nouvelle Hyundai Elantra N est animée par un moteur de 276 chevaux et elle est dotée d’une boîte manuelle à six vitesses de série, la boîte à double embrayage à huit rapports étant offerte en option.

Voilà qui en fait une authentique rivale pour la Volkswagen Golf GTI, bien que l’auto coréenne soit une berline qui se démarque aussi de sa rivale germanique par son levier à main old school de frein d’urgence. Bref, il y a ici beaucoup pour s’amuser…

Ça tombe bien, parce que notre terrain de jeu pour ce premier contact avec l’Elantra N était le circuit Sonoma Raceway, en Californie. Long de quatre kilomètres et comptant 12 virages ainsi qu’un dénivelé de 100 mètres, Sonoma Raceway est un circuit très technique qui commande le respect.

Photo: Hyundai

Châssis rigidifié

Sur le circuit, on sent immédiatement que l’on est au volant d’une tout autre voiture qu’une Elantra ordinaire ou même de sa variante N-Line. Le châssis de l’Elantra N est rigidifié par plusieurs composants, notamment une barre de renforcement peinte en rouge fixée dans le coffre juste derrière les dossiers des sièges arrière.

Les liaisons au sol sont assurées par des jambes de force MacPherson à l’avant et un système multibras à l’arrière, mais l’Elantra N ajoute des amortisseurs à contrôle électronique permettant d’ajuster l’amortissement selon le mode de conduite sélectionné. Aussi, ses disques de frein mesurent 360 millimètres à l’avant et 314 à l’arrière, et le système hydraulique augmente légèrement la pression dès que le conducteur lève le pied de l’accélérateur, afin de permettre une décélération initiale plus rapide dès que celui-ci actionne les freins.

Bref, l’Elantra N se comporte remarquablement bien sur circuit, même si ce n’est pas sa vocation première, et la présence d’un différentiel à glissement limité à contrôle électronique contribue grandement à réduire le sous-virage.

Photo: Hyundai

Une trame sonore appropriée

Le système d’échappement est doté d’un mode de postcombustion, émettant des pétarades lorsque le conducteur lève le pied, et la boîte à double embrayage commande automatiquement la montée en régime lors du rétrogradage afin d’éviter la compression. La boîte manuelle, de série, comporte un système de rev-matching similaire pour ceux qui ne maîtrisent pas la technique du talon-pointe. Bonjour l’ambiance!

La puissance du moteur à quatre cylindres turbocompressé est de 276 chevaux. Il est toutefois possible de la porter à 286 chevaux pendant 20 secondes en appuyant sur le bouton rouge NGS pour N Grin Shift affixé au volant, et le couple maximal du moteur est disponible sur une plage plutôt large puisqu’elle s’étend de 1 800 à 4 300 tours/minute.

La boîte à double embrayage peut être contrôlée par les paliers, mais elle fait un travail épatant par elle-même et sélectionne toujours le rapport approprié, y compris sur circuit.

Photo: Gabriel Gélinas

Sièges sport de série

La garde au sol de l’Elantra N est la même que celle de l’Elantra ordinaire, mais les sièges sport sont fixés 10 millimètres plus bas dans l’habitacle, ce qui aide à mieux sentir les réactions du châssis. Le conducteur fait face à un volant sport sur lequel sont fixées deux touches bleu pâle permettant de passer aux modes de conduite N paramétrables avec affichages spécifiques sur l’écran remplaçant le bloc d’instruments ainsi que sur l’écran central.

Côté look, l’Elantra N affiche sa spécificité avec ses jantes en alliage de 19 pouces chaussées de pneus Michelin Sport, des accents peints en rouge sur sa carrosserie, une calandre noire avec écusson N, un diffuseur et un aileron apposés sur le coffre.

Photo: Gabriel Gélinas

La Hyundai Elantra N 2022 sera disponible en concessions dès le mois de janvier avec une dotation complète d’équipement, l’acheteur n’ayant qu’à choisir parmi six couleurs et à faire son choix entre la boîte manuelle à six vitesses ou la double embrayage à huit rapports. Le constructeur n’a pas encore précisé le prix de l’Elantra N, mais parions que celui-ci sera voisin ou inférieur à celui de la Golf GTI. Histoire à suivre.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa Hyundai Elantra N 2022 aura une boîte manuelle de série
Suivant sa première mondiale à la mi-juillet, Hyundai a procédé aujourd’hui au dévoilement nord-américain de sa nouvelle berline compacte de haute performance, l’Elantra N 2022. Le tout devait avoir lieu au Salon de l’auto de New York, mais l’annulation de l’événement en raison d’une hausse des cas de COVID-19 aux …
SurvolHyundai Elantra N 2022 : cinq choses à savoir
Hyundai continue d’ajouter de nouveaux véhicules dans sa gamme de performance N. La nouvelle Elantra N vient donc rejoindre la Veloster N et le Kona N 2022 . Cette Elantra sur les stéroïdes arbore un design plus racé et réalise des performances plus radicales que la version N Line. Voici …
Nouveaux modèlesLa Hyundai Elantra N de 276 chevaux est enfin arrivée
Fini les aperçus et les spéculations. Hyundai a enfin dévoilé aujourd’hui la toute nouvelle Elantra N 2022, qui complète sa gamme de modèles de performance. Beaucoup plus racée et sportive que la berline Elantra ordinaire et sa version N Line , cette voiture adopte la même stratégie que le multisegment …
ActualitéUn nouvel aperçu de la très sportive Hyundai Elantra N
La gamme de la Hyundai Elantra de nouvelle génération est sur le point de s’agrandir avec la venue d’une version haute performance, l’Elantra N. La compagnie vient de nous donner un nouvel aperçu après la voiture camouflée dévoilée en novembre dernier. Rappelons que sept modèles sportifs sous les bannières N …
BaladoBalado : N, une lettre à retenir chez Hyundai
Dans le cadre d'un nouvel épisode du balado Au volant avec Gabriel Gélinas , le journaliste du Guide de l'auto raconte l’histoire de l’appellation « N » chez Hyundai . Le fabricant coréen suit la tendance de nombreux constructeurs, c’est-à-dire que les véhicules de haute performance reçoivent une nomenclature distincte.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires