Volkswagen Tiguan 2022 : sur son erre d'aller

Points forts
  • Style réussi
  • Espace intérieur ample
  • Possibilité de troisième rangée
Points faibles
  • Une seule option motrice
  • Direction légère
Évaluation complète

Le Volkswagen Tiguan est le meilleur vendeur du constructeur, mais il est tout de même loin derrière les ténors du segment comme le Toyota RAV4 et le Honda CR-V. Pour 2022, le géant allemand lui a conféré quelques légers changements, sans pour autant aller dans l’extravagance et bâcler sa recette qui lui est si payante. Dans l’habitacle, on a mis à jour certaines technologies, matériaux et textures. Le rouage intégral est dorénavant de série sur tous les modèles ainsi que le volant chauffant.

Le Guide de l’auto s’est rendu dans la région de Niagara-on-the-Lake en Ontario pour tâter le pouls du VUS compact dont Volkswagen tient à cœur.

Même cœur, meilleur battement

Sur le plan mécanique, le Tiguan conserve son seul et unique cœur, avec la motorisation quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressée qui développe 184 chevaux. Ça peut sembler peu, mais c’est le couple de 221 lb-pi qui sauve la donne pour le Tiguan et qui en fait un bon utilitaire citadin.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Volkswagen affirme par ailleurs avoir apporté des bonifications au calibrage pour que l’engin livre ses performances de manière plus linéaire.

Sur la route, le Tiguan déploie des accélérations toujours aussi convaincantes grâce à sa réserve de couple. Or, on peut sentir que ça s’essouffle à grande vitesse. Pour les conducteurs qui ne planifient pas naviguer sur l’autoroute à vive allure, ce groupe motopropulseur en offre amplement pour boucler les trajets quotidiens.

La direction du Tiguan éprouve toujours un symptôme de légèreté, surtout dans les premiers angles. Il ne s’agit pas d’un gros défaut, certes, parce que la précision demeure valable dans la direction. Mais le ressenti pourrait être amélioré pour ce VUS qui se décrit comme plus sportif.

Le confort de roulement est d’autre part au rendez-vous, avec une bonne capacité d’adaptation aux imperfections de la route, même dans les variantes R-Line qui chaussent des jantes plus volumineuses de 20 pouces.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Il semblerait que ces jantes traînent un certain poids, par contre, car les fiches techniques du fabricant stipulent que les modèles équipés de cet ajout esthétique affichent une consommation de carburant légèrement accrue. On parle d’une différence de 0,4 L/100 km en ville et 0,3 L/100 km sur l’autoroute. Les âmes pointilleuses à ce sujet peuvent se considérer comme averties.

Retouches esthétiques et mise à jour technologique

On ne peut reprocher le manque de confort dans l’habitacle du Tiguan – sa sellerie étreigne en toute confiance que ce soit pour le conducteur ou les passagers. La finition intérieure de notre véhicule d’essai Highline est la meilleure que le Tiguan ait à offrir, et c’est suffisant pour un VUS compact. Les variantes d’entrée de gamme arborent un peu moins de flafla côté finition, et la disposition des éléments reste principalement la même. 

Parlant de cette disposition, il est agréable de constater que le Tiguan a encore de bons vieux boutons sur sa planche de bord, contrairement à d’autres modèles du catalogue du constructeur et un peu partout dans le segment, qui troquent graduellement les commandes manuelles pour des commandes digitales ou à effleurement dont l’efficacité est souvent douteuse.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Le nouveau bloc d’instruments « Cockpit Virtuel » de Volkswagen est également de la partie. L’entreprise Fender est toujours dans le coup, offrant sur les variantes supérieures une chaîne sonore capable d’assourdir les occupants sur certains modèles, dont notre variante Highline d’essai.

Le Tiguan offre dorénavant deux ensembles R-Line plutôt qu’un. Avec l’ensemble R-Line Black Edition, le constructeur suit la tendance qui consiste à noircir le look, comme le font d’autres modèles de la catégorie.

Si les caractéristiques techniques sous le capot du Volkswagen Tiguan ne sont pas aussi diverses que celles de certains de ses rivaux, il cache une arme secrète dans son habitacle. Avec l’option d’une troisième rangée qui ajoute une paire de sièges, le Tiguan peut accueillir jusqu’à sept passagers. Seul le nouveau Mitsubishi Outlander peut en faire autant dans cette catégorie. Évidemment, cette troisième rangée est étriquée, mais elle peut servir en cas d’imprévus.

Photo: Louis-Philippe Dubé

Finalement, le Volkswagen Tiguan tente de revitaliser son offre avec des retouches clés, sans pour autant risquer ses acquis. Il propose donc essentiellement la même expérience globale que le modèle sortant. Sa seule et unique motorisation, dans un segment où les choix se multiplient avec des variantes hybrides et performantes, est probablement son plus gros défaut. En contrepartie, le confort de roulement, l’espace et la possibilité d’une troisième rangée peuvent être considérés comme des atouts.

Le Volkswagen Tiguan 2022 est vendu à partir de 32 995 $ et notre variante Highline R-Line testée trône au sommet de la gamme et affiche un prix de 42 995 $.

En vidéo: Antoine Joubert présente le Volkswagen Taos 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesVolkswagen dévoile les prix du Tiguan 2022
Cela fait quelques mois que nous savons que le Volkswagen Tiguan bénéficiera d’une mise à jour pour l’année-modèle 2022 . Les évolutions seront principalement cosmétiques, avec une partie avant redessinée, quelques retouches à l’arrière ainsi qu’un habitacle revu qui intègre désormais la dernière mouture de l’infodivertissement de Volkswagen. En revanche, …
ActualitéVolkswagen Tiguan 2022 : premier coup d'œil
Le Volkswagen Tiguan est le véhicule le plus populaire du constructeur allemand, mais ce dernier a attendu quatre ans pour une refonte de mi-mandat en Amérique du Nord. Attendu cet automne comme modèle 2022, le Tiguan modernisé aura fort à faire, car la concurrence ne chôme vraiment pas! Aujourd’hui, nous …
EssaisVolkswagen Taos 2022 : le petit frère du Tiguan arrive en ville
2021 est une année charnière pour Volkswagen . En plus de confirmer son intérêt et sa volonté dans l'électrification de l'automobile avec l' ID.4 qui arrivera plus tard cet automne, le constructeur allemand plonge dans le créneau des véhicules utilitaires sport sous-compacts avec le Taos . Identifié comme un modèle …
ActualitéLe Volkswagen Tiguan R de 315 chevaux nous rend jaloux
Volkswagen vient de lancer sur le marché son VUS compact le plus puissant à ce jour… en Europe. Essentiellement une Golf R de huitième génération dans le corps d’un utilitaire, le nouveau Tiguan R est une version de 315 chevaux qui passe de 0 à 100 km/h en seulement 4,9 …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires