Mazda3 2014 à 2018 : quoi savoir avant d’acheter?

Si plusieurs acheteurs de voitures compactes d'occasion se tournent instinctivement vers la Honda Civic ou la Toyota Corolla, la Mazda3 est aussi une bonne option à considérer. Bien qu’elle n’atteigne pas le niveau de popularité de la défunte Protegé, sa qualité s’est passablement améliorée au fil des années.

La génération actuelle lancée en 2019 a certes fait grimper le design et le raffinement au-dessus de toute concurrente, mais la précédente (2014-2018) demeure attrayante pour plusieurs raisons. Vous y songez? Voici en gros ce que vous devez savoir à son sujet…

Tout d’abord, on peut résumer cette Mazda3 en deux mots : Kodo et SKYACTIV. En effet, la compacte japonaise a bénéficié d’une véritable transformation esthétique et mécanique en 2014, avec un nouveau langage de design dynamique ainsi qu’un ensemble complet de technologies permettant d’optimiser le fonctionnement du groupe motopropulseur et du châssis.  

Photo: Mazda Canada

Que vous préfériez la berline à quatre portes ou encore la variante à hayon appelée Mazda3 Sport, deux moteurs à quatre cylindres accompagnaient l’ancienne Mazda3, soit un de 2,0 litres développant 155 chevaux et un autre de 2,5 litres produisant 184 chevaux. L’amusante boîte manuelle tout comme l’efficace boîte automatique comportaient six rapports chacune. Si l’économie d’essence est très importante pour vous, cependant, mieux vaudrait considérer une des rivales de la Mazda3 dotée d’une boîte à variation continue (quoique celle de la Nissan Sentra a connu de sérieux problèmes de fiabilité…).

Les amateurs de performance ont été déçus de ne pas revoir une version Mazdaspeed3 avec cette génération. Si vous y tenez, vous devrez vous tourner vers la précédente (2010-2013), dont le quatre cylindres turbocompressé de 2,3 litres produisait 263 chevaux. Mais attention à l’effet de couple à l’accélération; ça reste une traction. De plus, les exemplaires usagés sur le marché peuvent avoir subi beaucoup d’abus.

Mazda a effectué quelques changements pour l’année-modèle 2017, dont une nouvelle calandre, un volant différent et certaines modifications aux groupes d'options, notamment pour ajouter plus de systèmes de sécurité. Par contre, les motorisations n’ont pas changé.

Photo: Mazda

Que reproche-t-on par ailleurs à la Mazda3? Mentionnons une insonorisation perfectible, un roulement plus dur sur les chaussées abimées et un dégagement limité aux places arrière. D’autres compactes possèdent également un coffre plus volumineux. La rouille excessive et les problèmes de transmission qui ont affecté la première génération se sont heureusement résorbés avec celle-ci.

Enfin, vous devez savoir que des rappels ont été émis pour les essuie-glaces, le réservoir de carburant, le frein de stationnement et le système de freinage régénérateur. Assurez-vous que les correctifs nécessaires ont tous été apportés avant d’acheter.

Quoi qu’il en soit, l’ancienne Mazda3 est une voiture fort agréable à conduire et qui affiche un style toujours très actuel. Elle vous fera passer du bon temps sur la route!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvEn studio : Mazda a-t-elle encore des problèmes de rouille?
Au cours de cette capsule En Studio, Daniel Melançon lance la balle à notre journaliste Antoine Joubert en lien avec une question de Benoit, un lecteur du Guide de l’auto qui s'interroge sur les problèmes que pourrait engendrer l’achat d’une Mazda3 GT 2018 . Une mauvaise réputation quant à la …
EssaisMazda3 2018: Dans le collimateur
La Mazda3 n’est pas la voiture la plus vendue de son créneau, puisqu’elle est devancée par la Honda Civic, la Hyundai Elantra et la Toyota Corolla. Elle ne compte pas autant de variantes que certains modèles concurrents, et elle date déjà de quelques années. Pourtant, elle demeure la référence de …
EssaisMazda3 2017, son véritable charme se situe derrière le volant
Le Québec vit une histoire d’amour avec Mazda et d’ailleurs, c’est dans la Belle Province que cette marque obtient ses meilleurs résultats de vente. Il semble que les Québécois affectionnent le « vroum, vroum »! La Mazda3 est le véhicule le plus vendu de la marque au Québec, tout juste …
2016Mazda Mazda3 2016: Un succès pleinement mérité
Au Québec, davantage que chez nos voisins, la Mazda3 brille de tous ses feux. C’est une histoire d’amour qui dure maintenant depuis plus d’une décennie, ce qui permet d’écarter la thèse de l’idylle, qui se serait depuis longtemps estompée. On en est déjà depuis deux ans à la troisième itération …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires