Le Guide de l'auto plonge dans l'univers Bentley avec la Flying Spur et le Bentayga Speed

Fondée en 1919, la marque Bentley s’est d’abord illustrée en course automobile avant d’emprunter le virage des voitures de très grand luxe.

Sous le joug de Volkswagen depuis 1998, Bentley incarne la branche exclusive du groupe allemand aux côtés d’autres marques évocatrices comme Bugatti et Lamborghini.

L’instant d’une journée d’automne, Le Guide de l’auto s’est incrusté dans un univers réservé à une poignée de riches consommateurs en conduisant à tour de rôle les Bentley Flying Spur et Bentayga Speed 2022.

Une berline et un VUS

La gamme actuelle du constructeur basé à Crewe en Angleterre ne compte que trois modèles : la Continental, un coupé infiniment élégant qui se décline en cabriolet, la Flying Spur, une berline qui représente la définition même du luxe, ainsi que le Bentayga, un véhicule utilitaire sport de très grand luxe.

Introduite en 2006, la Flying Spur se voulait un saloon, comme disent les Anglais. Débarquée peu de temps après la Continental, elle était le fruit du développement permis par Volkswagen. Elle partageait d’ailleurs certaines de ses composantes avec les Audi A8 et Volkswagen Phaeton de l’époque. De 2013 à 2019, Bentley a commercialisé la deuxième génération du modèle et depuis, on a droit à la troisième génération. Parmi les grandes nouveautés, notons l’avènement d’une version hybride rechargeable. L’idée n’est pas de permettre aux consommateurs d’économiser quelques grenailles, mais plutôt de laisser savoir que l’on est dans le coup avec la tendance verte en plus de procurer un couple initial intéressant grâce à l’électricité.

Photo: Germain Goyer

Quant au Bentayga, il s’est joint au catalogue de Bentley en 2016. Il s’agissait du premier véhicule utilitaire de la marque, qui a succombé à la pression du marché. Depuis 2020, ce VUS qui partage notamment sa plate-forme avec les Audi Q8 et Porsche Cayenne en est à sa deuxième génération.

Une exclusivité assurée

Aux yeux de certains, Bentley a vendu son âme au diable en osant produire un VUS. Le temps lui aura donné raison puisque les autres grandes marques de luxe, de sport et de prestige que sont Lamborghini, Rolls-Royce et Aston Martin ont à leur tour rejoint le bal. Il ne manque plus que Ferrari.

Et quand on jette un coup d’œil aux statistiques de vente du constructeur britannique, on ne peut que donner raison à Bentley qui connaît du succès – tout est relatif – avec le Bentayga. Au Canada, il s’est vendu un total de 240 Bentley en 2020. De ce lot, pas moins de 132 sont des Bentayga. Le VUS représente donc à lui seul la moitié des ventes canadiennes du constructeur.

Photo: Germain Goyer

Cela étant, il est impératif de relativiser ces données. Au cours de la même année, au Canada, Porsche a écoulé plus de 1 400 unités de la 911 et Honda, plus de 60 000 exemplaires de la Civic.

Alors soyez rassuré, l’exclusivité est assurée chez Bentley, même si vous optez pour un Bentayga.

La Bentley Flying Spur, un havre de paix

L’incursion dans l’univers Bentley ne se fait pas sans une certaine appréhension. Lorsque l’on monte à bord du navire qu’est la Flying Spur, on ne peut qu’être dépaysé. Un seul mot nous vient à l’esprit : opulence.

Photo: Germain Goyer

Si vous pensez qu’une Mercedes-Benz Classe S ou une BMW Série 7 est une berline de luxe, attendez de vous installer dans une Flying Spur. On nous transporte à un tout autre niveau. Non seulement c’est chic et réussi sur le plan visuel, mais le sens du toucher est également comblé puisque l’on y retrouve des matériaux et des textures d’une grande richesse.

Sur le tableau de bord, on apprécie l’élégance des nombreuses boiseries. D’ailleurs, notons que par le passé, les constructeurs de luxe qui n’avaient qu’un petit volume de ventes étaient généralement à la traîne des constructeurs généralistes. Or, avec la Flying Spur, on a droit à une instrumentation entièrement numérique et un système d’infodivertissement camouflé derrière un panneau de bois pivotant.

Photo: Germain Goyer

Voilà de quoi impressionner votre beau-frère! Malgré cette touche de modernité, Bentley ne renie pas son histoire puisque ses véhicules sont encore munis de tirettes pour ouvrir et fermer les buses de ventilation. Un joli clin d’œil au passé!

Bien que le modèle mis à l’essai était monté sur des jantes de 21 pouces, le confort à bord était carrément royal. N’ayant aucune prétention sportive – et c’est correct ainsi –, la Flying Spur n’est assurément pas celle qui vous catapultera à toute vitesse et qui vous fera vivre des sensations fortes. Cela dit, son moteur V8 turbocompressé de 4,0 L qui développe 542 chevaux saura satisfaire ceux qui ont le pied droit plus pesant que la moyenne.

Au tour du Bentley Bentayga

Après quelques brèves heures passées en compagnie de la Flying Spur, l’heure est venue de la troquer contre le Bentayga. Mais pas n’importe quelle version. Il s’agissait d’un Bentayga Speed doté du très puissant moteur W12 biturbo de 626 chevaux.

Photo: Germain Goyer

Bien que cette mécanique ne soit pas outrageuse par sa sonorité et que l’on ait effectué un travail remarquable au chapitre de l’insonorisation, les accélérations et les sensations à bord sont de la partie. Si l’on a carrément l’impression d’être dans une limousine lorsque l’on s’assoit sur la banquette arrière de la Flying Spur, on ne peut en dire autant du Bentayga. 

La teinte Portofino pour la peinture extérieure ne plaira pas à tous. Or, rendu dans cette sphère du marché automobile, on peut commander son véhicule selon nos caprices les plus fous.

Une facture particulièrement salée

Les deux véhicules mis à l’essai impressionnent pour de multiples raisons et l’échelle de prix n’est pas moins impressionnante. Dans le cas de la berline, elle coûtait précisément 351 563 $. Pour atteindre cette somme, plusieurs options ont été cochées. Notons que le prix d’entrée est fixé à 239 700 $.

Quant au Bentayga dans sa version Speed, il est offert à partir de 308 300 $. L’exemplaire mis à l’essai s’est vu greffer quelques options à son tour et le montant total s’élève à 368 003 $. Voilà des sommes astronomiques.

Prenez note au passage qu’il est possible de dénicher des Bentayga d’occasion des années 2017 et 2018 pour environ 200 000 $. Pour ce qui est de la Flying Spur des anciennes générations, on peut en obtenir une pour moins de 100 000 $. On peut presque parler d’une aubaine!

En vidéo: Antoine Joubert présente le Bentley Bentayga 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Hybride/hybride rechargeableLa Bentley Flying Spur devient hybride rechargeable
Bentley vient officiellement de dévoiler sa nouvelle Flying Spur hybride pour l’année-modèle 2022. C’est un pas de plus vers l’électrification de la prestigieuse marque britannique, qui rappelons-le vise à ne plus vendre aucun modèle à combustion d’ici 2030. La version hybride rechargeable de la berline Flying Spur emploie un V6 …
Nouveaux modèlesBentley Bentayga S 2022 : plus sportif et plus bruyant
L’ultra luxueux Bentley Bentayga gagne constamment en popularité depuis son lancement. La marque britannique ne combine pas toujours sa grande opulence avec des designs très sportifs, mais la nouvelle version S de ce VUS entend changer la donne. Voici donc le Bentley Bentayga S, une version plus racée et performante …
EssaisEn vidéo : incursion dans l'univers Bentley
Lors d'un récent essai routier, l'équipe du Guide de l'auto a pu s'imprégner de l'univers Bentley au volant des Flying Spur et Bentayga 2022. Des Bentley, on n'en croise pas à tous les coins de rue. En 2020, seulement 240 unités ont été vendues au Canada, tous modèles confondus. Introduite …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires