Hausse du prix de l’essence: une heure de route pour sauver 0,20$ le litre

Certains sont prêts à parcourir plusieurs kilomètres pour économiser sur leur plein d’essence alors que le prix à la pompe atteint des sommets au Québec.

Le prix moyen au Québec, samedi, est de 145,3 ¢/litre, selon CAA. Devant ce prix, plusieurs Québécois ont choisi de se rendre en Ontario pour faire leur plein puisqu’on peut y trouver de l’essence vendue à 129,9 ¢/litre.

«Moi, je viens de Blainville. Je prends mon auto, je fais un petit tour, voir les feuilles», raconte un automobiliste rencontré par TVA Nouvelles alors qu'il faisait le plein à Hawkesbury, en Ontario.

«[Je viens] de Candiac, sur la Rive-Sud de Montréal. Hier on est venus. On savait que c'était moins cher ici, donc on a mis le minimum pour se rendre ici», affirme un motocycliste aussi venu profiter du prix de l'essence dans la ville ontarienne. 

Selon les experts, cette hausse du prix de l’essence dans la Belle Province est causée en grande partie par la demande grandissante. 

«Il y a des pressions qui viennent d’ailleurs. La demande en essence est forte aux États-Unis aussi. Il fait beau, il faut chaud, donc les gens continuent de voyager presque autant qu’en été. Donc tout ça fait en sorte que les marges des raffineurs restent importantes, plus le prix du pétrole qui monte, donc tout ça, c’est vraiment la source», explique Normand Mousseau, professeur à l’Université de Montréal. 

Le professeur prévoit d’ailleurs que le prix ne redescendra pas après le week-end de l’Action de grâce. 

«Ce que ça veut dire, c’est que ça ne risque de ne pas redescendre énormément lundi ou mardi matin non plus», soutient M. Mousseau.

- d'après les informations d'Andy St-André

En vidéo : fini les véhicules à essence en 2035 au Québec

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLe prix de l’essence frôle le record
Par Jérémy Bernier La demande grandissante de pétrole causée par un retour à la normale post-pandémique fait grimper le prix à la pompe à un niveau presque record dans certaines villes du Québec, au grand dam des automobilistes. Jeudi, certaines stations-service demandaient 151,9 cents le litre d’essence ordinaire à Montréal.
ActualitéL'essence au plomb officiellement éradiquée de la planète
L'essence au plomb n’est plus utilisée dans aucun pays du monde, a annoncé lundi le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), saluant une « étape majeure » qui permettra de sauver chaque année plus de 1,2 million de vies et d’économiser plus de 2 400 milliards de dollars. Près …
ActualitéFin des moteurs à essence : les engagements des constructeurs automobiles
En promettant de supprimer les moteurs à combustion de leur gamme d’ici 2030, ou de réduire progressivement leur part dans leur production, de nombreux constructeurs automobiles se sont engagés radicalement dans le virage électrique. Voici leurs calendriers. Daimler Le groupe allemand Daimler va investir 40 milliards d’euros dans l’électrification de …
BlogueLe coût du carburant vous fait-il réfléchir?
Récemment, un ami me mentionnait que de faire le plein de sa Mazda6 2011 lui coûte maintenant trop cher, et qu’il souhaite conséquemment changer de voiture. « Un réservoir de 85 $ ou 90 $ chaque semaine, ça ne rentre plus dans mon budget », me dit-il. Consommateur pourtant très …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires