Stellantis réorganise la production de sa marque de luxe Maserati

Le groupe automobile Stellantis a annoncé lundi son intention de créer d’ici 2024 une nouvelle plateforme électrifiée pour sa marque de luxe Maserati, en difficulté depuis plusieurs années, dans son usine de Mirafiori au sud de Turin.

Dans le cadre de ce projet, les 1 100 employés du site de Grugliasco, dans la périphérie ouest de Turin, seront transférés progressivement à Mirafiori, où travaillent 2 600 personnes, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Ce transfert « n’aura aucune incidence sur le niveau général de l’emploi », a assuré Stellantis à l’issue d’une réunion avec le gouvernement italien et les syndicats, qui ont réclamé des « garanties formelles » sur le maintien de tous les salariés concernés par cette réorganisation.

« Turin deviendra le centre stratégique du processus d’électrification du groupe où seront construits des modèles électriques de la Fiat 500 et de Maserati », s’est félicité le ministre du Développement économique Giancarlo Giorgetti.

Le coupé GranTurismo sera le premier modèle Maserati à être proposé en version 100 % électrique à partir de 2022, avait annoncé la direction de la marque fin 2020.

L’usine Mirafiori produit pour l’heure la Fiat 500 électrique et le VUS Levante de Maserati, dans ses versions hybride et thermique.

À l’avenir, elle se verra confier, outre le GranTurismo, notamment la fabrication des berlines Ghibli et Quattroporte de Maserati, actuellement produites dans l’usine de Grugliasco.

Le groupe a précisé avoir investi ces trois dernières années plus de deux-milliards d’euros dans son pôle de production de Turin, qui restera chargé des futures générations des Fiat 500.

Stellantis a également confirmé que son usine de Melfi dans le sud de l’Italie produirait quatre nouveaux modèles de véhicules électriques à partir de 2024.

Né cette année de la fusion de Peugeot-Citroën et Fiat-Chrysler, Stellantis avait annoncé en juillet accélérer sa transition électrique en installant sa troisième usine de batteries à Termoli, dans le centre de l’Italie.

En vidéo : le Guide de l'auto découvre un véhicule chinois 100% électrique

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéStellantis : chaque marque a 10 ans pour faire ses preuves
Depuis la fusion de FCA et PSA pour former Stellantis , le quatrième constructeur automobile en importance au monde, l’avenir des 14 marques qui composent le groupe est un sujet chaud. Le chef de la direction Carlos Tavares se veut rassurant à court et moyen terme, mais les choses pourraient …
BaladoBalado : Maserati, au bord de la renaissance
Après des années plutôt difficiles, les jours à venir semblent meilleurs pour la prestigieuse marque italienne Maserati . Après avoir lancé son premier VUS, le Levante , le constructeur a levé le voile sur la sublime MC20, une supervoiture censée marquer la renaissance de la marque. Ayant assisté au dévoilement …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires