Transmission CVT de Nissan défectueuse : quelles sont mes options?

La transmission de ma Nissan Sentra 2013 vient de lâcher à 120 000 km, causant presque un accident. Nissan Canada et le concessionnaire me mentionnent que le coût sera trop élevé et les centres de recyclage n’ont pas de transmissions en stock. Que dois-je faire? Envoyer la voiture à la casse? Nous avons en plus à la maison une Sentra 2011 et une Versa Note 2014 et nous craignons malheureusement que la même chose survienne.

-----------------

Bonjour Fernando,

Les problèmes avec les transmissions à variation continue (CVT) de Nissan sont bien connus. Un recours collectif a d’ailleurs été autorisé ce printemps en lien avec plusieurs modèles, dont la Sentra de 2010 à 2019. Pour vous y inscrire, vous pouvez visiter le site de l'Association pour la protextion des automobilistes pour connaitre la marche à suivre. 

Il est clair que la qualité de ces transmissions CVT est problématique. Un expert du domaine me mentionnait d’ailleurs récemment que le problème est en relation directe avec la qualité des composants de cette transmission, allant de son boîtier jusqu’aux pompes... Selon lui, les transmissions conçues à partir de 2018 seraient plus robustes parce que renforcées et mieux lubrifiées. On peut donc en conclure que les transmissions conçues entre 2010 et 2017 sont de qualité médiocre, et qu’il vaut mieux s’en méfier.

Il est malheureusement compréhensible que le concessionnaire vous décourage de procéder à son remplacement, puisqu’une transmission neuve vous coûtera une somme colossale par rapport à la valeur de la voiture. Vous pourriez en effet débourser 6 000 $ ou 7 000 $ pour l’achat et l’installation de cette transmission, qui ne sera hélas pas améliorée par rapport à l’origin. Puis, du côté du marché d’occasion, inutile de vous dire que ces transmissions sont très demandées et qu’elles s’envolent rapidement. Vous pourriez donc patienter et chercher une boîte d’occasion, pour laquelle il vous faudra payer plus de 1 000 $ et qui ne sera garantie que pour une très courte période. L’autre option serait bien sûr de faire réparer la vôtre, tout dépend du bris la concernant. Cependant, il faudrait que cette réparation vous permette de rouler encore nombre d’années, sans tracas.

Bien que la qualité de cette transmission soit déplorable, il ne faut guère en vouloir au concessionnaire ou à Nissan Canada, considérant l’âge avancé de votre véhicule. Et si vos deux autres autos sont toujours sur la route et qu’elles n’ont jamais subi de réparations au niveau de la transmission, considérez-vous comme chanceux dans le contexte. Plusieurs propriétaires de véhicules Nissan ont vu leur transmission rendre l’âme à 60 000 ou 80 000 km après seulement quelques années d’usure, ce qui est loin d’être votre cas.

Je vous recommande donc de magasiner pour trouver la solution la plus économique qui vous permettra de prolonger la vie de votre Sentra, ou sinon de la vendre votre pour les pièces. Quant à vos deux autres bagnoles , assurez-vous d’effectuer un bon entretien des transmissions avec une huile spécialement conçue pour les boîtes CVT, afin de mettre toutes les chances de votre côté.

En vidéo: c'est quoi aujuste, une boite CVT?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéBris des transmissions CVT de Nissan : action collective autorisée
L'Association pour la protection des automobilistes (APA) vient d’apprendre que la Cour supérieure a autorisé sa demande d’action collective contre Nissan Canada et le bris de ses transmissions à variation continue. Cette action collective concerne 12 modèles dont la production s’est échelonnée entre 2010 et 2019. L’organisme exige à la …
Questions des lecteursDes voitures sous-compactes sans boîte CVT, ça existe encore?
Je dirige une entreprise pour laquelle je possède plusieurs petites voitures de livraison. Il me faut partiellement renouveler ma flotte de véhicules, mais l’histoire m’a prouvé que les boîtes CVT n’étaient pas durables, et il m’est impossible de penser à des boîtes manuelles, puisque les chauffeurs détruisent les systèmes d’embrayage.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires