BMW 330e xDrive 2021 : faites le bon calcul

Points forts
  • Excellente maniabilité
  • Habitacle moderne, bel espace
  • Prix intéressants et rabais éligibles
Points faibles
  • Autonomie électrique correcte, sans plus
  • Volume du coffre réduit
  • 330e moins intéressante que i4
Évaluation complète

Si les VUS à motorisation hybride rechargeable commencent à se multiplier, l’offre est plus limitée du côté des voitures. Dans le segment des berlines compactes de luxe, la BMW Série 3 et la Volvo S60 sont les seules qui proposent cette technologie en ce moment (Mercedes-Benz a décidé de ne pas amener sa Classe C branchable au Canada).

La BMW 330e est-elle un bon choix pour autant? Ça dépend de vos besoins et du calcul que vous faites. Et il y a un autre modèle de BMW dont il faut tenir compte. Nous y reviendrons un peu plus loin.

Deux ou quatre roues motrices

Partant du principe que vous ne voulez pas d’un utilitaire et que vous aimez conduire, l’hybride rechargeable allemande est certainement intéressante. En fait, c’est une excellente sportive de tous les jours.

Son moteur turbocompressé à quatre cylindres de 2,0 litres et son moteur électrique génèrent ensemble 288 chevaux et 310 lb-pi (avec la fonction XtraBoost du mode Sport qui fournit 40 chevaux supplémentaires pendant 10 secondes). L’accélération de 0 à 100 km/h prend six secondes, un temps identique à la version 330i xDrive de base qui développe 255 chevaux et 295 lb-pi. Le poids du système hybride explique ce constat.

La batterie lithium-ion de 12 kWh (10,4 kWh utilisables) est située sous les places arrière mais empiète quand même sur le coffre, si bien que le volume de chargement diminue de 480 à 369 litres. C’est une perte considérable. En mode électrique, elle permet de rouler jusqu'à 140 km/h (c’est génial) et procure officiellement une autonomie de 37 kilomètres dans le cas de la 330e à propulsion et de 32 kilomètres pour la 330e xDrive à rouage intégral.

Naturellement, il est possible d’obtenir un peu plus dans des conditions idéales, beaucoup moins en hiver. Il faut bien sûr prendre l’habitude de brancher la voiture chaque fois qu’elle ne sert pas pour optimiser son rendement énergétique et épargner un maximum d’argent.

Photo: Guillaume Rivard

Au volant

Sur la route, la BMW 330e xDrive 2021 se comporte avec agilité et assurance. L’habitacle très bien insonorisé nous fait encore plus apprécier le silence des déplacements rapides en mode électrique. Le moteur thermique doux et les pneus Pirelli Cinturato P7 à faible résistance au roulement limitent également le bruit. La suspension est encore une fois plus ferme que celle de la majorité des compactes de luxe, mais pas à l’excès sauf sur les routes les plus endommagées (une suspension adaptative est disponible).

Le système xDrive continue de briller par son efficacité, les transferts de couple s’effectuant de manière transparente. Notez qu’en conduite normale sur chaussée sèche, les roues arrière sont privilégiées. Appuyée de surcroît par une direction franche et communicative, la voiture s’élance et prend les virages avec précision.

Photo: Guillaume Rivard

Les systèmes de sécurité sont nombreux, même si certains font partie d’ensembles coûteux. Détail intéressant : BMW nous dit que le régulateur de vitesse adaptatif peut fonctionner dans une plage de vitesses allant de 0 à 210 km/h et le délai maximum pouvant s’écouler avant que la voiture redémarre automatiquement a été prolongé à 30 secondes.

Pour le reste, il est facile de trouver une position de conduite ergonomique. Les sièges enveloppent bien le corps d’un adulte de taille moyenne et, bien qu’ils paraissent fermes de prime abord (incluant les renforts latéraux), un voyage de deux heures sur la route ne pose aucun problème. Les deux places arrière sont plus spacieuses et confortables que vous l’imaginez. Par contre, les jeunes enfants risquent de trouver l’assise longue et asseoir une personne au milieu est fortement déconseillé en raison de l’imposant tunnel de transmission.

Photo: Guillaume Rivard

Retenez ce nom : i4

BMW a sagement fixé le PDSF de la 330e 2021 à 44 950 $ afin de se qualifier pour tous les rabais – fédéral (jusqu’à 2 500 $) et provincial (jusqu’à 4 000 $) – de telle sorte qu’elle revient à aussi peu 38 450 $ pour un client québécois. Avec ses deux roues motrices additionnelles, la version 330e xDrive grimpe à 54 000 $, mais elle a droit aux mêmes remises, donc comptez 47 500 $. Chacune est moins chère que la 330i xDrive à essence, qui se vend à partir de 49 350 $. En passant, cette dernière est un peu plus écoénergétique (8,3 L/100 km) que l’hybride avec sa batterie déchargée (9,4 L/100 km).

Photo: Guillaume Rivard

La S60 Recharge de Volvo propose une autonomie électrique de 35 kilomètres, un rouage intégral de série et un prix de base de 68 200 $. Aucun rabais gouvernemental ne s’applique et la conduite n’est pas aussi inspirante, alors oubliez-la.

Si vous êtes amateur de la marque bavaroise et tenez à rouler électrique, notre conseil est d’envisager sérieusement la toute nouvelle BMW i4 2022. À l’exception de sa calandre démesurée (mais fermée) à l’avant, elle ressemble beaucoup à la Série 3 et surtout à la Série 4 Gran Coupé. Bien que sa version de base eDrive40 n’ait qu’un seul moteur électrique et deux roues motrices, sa puissance se chiffre à 335 chevaux et son autonomie est estimée à 475 kilomètres. Son système d’infodivertissement iDrive 8 est plus évolué. Encore mieux, elle coûte seulement 54 990 $, auquel il faudra enlever 8 000 $ au Québec. Drôlement intéressant.

BMW Canada a commencé à accepter les précommandes pour la i4 et les premières livraisons sont prévues dans la première moitié de 2022. Certes, la disponibilité sera limitée au début et l’attente pourrait être plus longue, mais c’est un gros pensez-y-bien.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvCombien coûte… la BMW 330e 2021?
La BMW Série 3 2021 , comme plusieurs autres modèles du constructeur bavarois, est livrable avec une motorisation hybride rechargeable. Cette mouture, baptisée 330e, est capable d’une autonomie électrique d’environ 50 kilomètres grâce à une batterie de 12 kWh. Ce n’est pas énorme, mais c’est amplement suffisant pour plusieurs consommateurs, …
BaladoBalado : Ford Mustang Mach-E et BMW 330e à l’essai
Dans le cadre de l’émission Le Guide de l’auto sur QUB Radio , Antoine Joubert et Germain Goyer ont livré leurs impressions sur les Ford Mustang Mach-E et BMW 330e. De son côté, Germain a été déçu que le Mustang Mach-E ne soit pas empreint de l’ADN de la légendaire …
Hybride/hybride rechargeableLa BMW 330e 2021 : un système hybride intelligent
La technologie hybride fait le pont entre les voitures à essence et la motorisation 100% électrique . La nouvelle BMW 330e 2021 de septième génération est un exemple particulier de cette motorisation, car en plus d’être munie d’un rouage intégral, sa batterie plus grande permet d’avoir une autonomie de 51 …
BaladoBMW Art Cars : des voitures transformées en œuvres d’art
La fameuse collection des BMW Art Cars accueillera prochainement un nouveau modèle, une BMW Série 8 Gran Coupé peine par l’artiste américain Jeff Koons. Le projet BMW Art Cars est né en 1975. On avait alors demandé à des artistes de renom comme Andy Warhol et Alexander Calder de transformer …
ÉlectriqueLa prochaine BMW Série 3 devrait avoir sa version électrique
Alors que les nouveaux BMW iX et i4 entièrement électriques sont sur le point d’arriver chez les concessionnaires canadiens, le constructeur allemand est déjà tourné vers la prochaine étape de son plan d’électrification. Celle-ci devrait débuter vers 2025 avec une toute nouvelle plateforme appelée « Neue Klasse » et un …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires