Mercedes-Benz C63 AMG 2012 : une aubaine pour le prix?

De 2008 à 2014, la génération W204 de la Mercedes-Benz Classe C était offerte en version C63 AMG, qui arborait fièrement deux badges 6.3 sur le côté de ses ailes.

De par sa puissance et sa sonorité, cette génération de la C63 a su se tailler une place de choix dans le cœur des amateurs de performances. Même si le V8 de la C63 (modèle M156) était de 6,2 litres, Mercedes tenait à conserver l’héritage historique du badge 6.3 (provenant d’ailleurs de la 300SEL). En 2015, Mercedes a mis fin au projet du V8 naturellement aspiré, attristant les puristes par le fait même.

Quelques années plus tard, malgré leur âge encore assez jeune, les C63 W204 sont toujours aussi désirables, et commencent à faire l’envie de certains collectionneurs. Leur V8 demeure effroyablement puissant, même face aux standards actuels. Avec les années, la valeur de revente de ce type de véhicule a drastiquement diminué. En 2012, la C63 AMG coûtait environ 80 000 $ alors qu’aujourd’hui, il est possible de dénicher un modèle en bonne condition pour la moitié du prix. Une recherche rapide concentrée au Canada nous a permis de trouver plusieurs C63 W204 de phase 1 et 2 pour des prix variant de 28 000 $ à 45 000 $.

Est-ce que c’est le moment d’acheter ces voitures avant que leur valeur ne reprenne son envol?

Performances et style

Le fameux V8 de 6,2 litres produit 457 chevaux ainsi qu’un couple de 443 lb-pi. À sa sortie de l’usine, la C63 pouvait franchir passer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, un chiffre encore très impressionnant aujourd’hui. Le conducteur peut atteindre une vitesse maximale limitée à 250 km/h en mode Standard. En optant pour le Development package, il était possible d’atteindre 280 km/h. N’oublions pas que le moteur M156 était le premier moulin entièrement développé par la branche AMG.

Il est incontestable que la C63 est rapide. Toutefois, ce n’est pas la seule caractéristique alléchante des véhicules AMG. Il est effectivement difficile de ne pas tourner la tête lorsqu’une C63 passe près de nous, car on pourrait croire qu’une éruption volcanique est sur le point de se produire. Ne vous confondez pas, si vous êtes un passionné de moteur ou même de voiture en général, chaque démarrage vous fera sourire, car la sonorité du véhicule est simplement fantastique.

Photo: Louis-Philippe Blanchette

Sachez toutefois que si vous décidez de vous procurer une C63 AMG, Le Guide de l’auto ne pourra pas être tenu responsable de la réaction matinale de votre voisinage!

Pour ce qui est du style, la C63 W204 présente une silhouette formidablement agressive. Il s’agit incontestablement d’un muscle car allemand. Face aux Classes C traditionnelles de l’époque, la C63 est facilement différenciable de par sa devanture plus large ainsi que par ses lignes plus sportives et ses quatre sorties d’échappement à l’arrière. Par contre, son habitacle n’est pas impressionnant. La qualité des matériaux est acceptable, mais le style n’a pas nécessairement bien vieilli. On pourrait même se poser la question à savoir pourquoi en 2012, Mercedes croyait utile de conserver un clavier téléphonique au centre du tableau de bord!

Photo: Louis-Philippe Blanchette

Une fiabilité qui n’est pas inébranlable

Lors des premières années suivant le dévoilement de la C63 W204, Mercedes-Benz a dû faire face à des problèmes au niveau de son moteur. Effectivement, avec le temps, certaines vis de culasse des premiers modèles prenaient légèrement de l’expansion, offrant donc un léger espace qui permettait aux éléments corrosifs d’atteindre la tête de la vis. Les vis avaient donc tendance à rouiller et éventuellement à rompre, provoquant d’importants dégâts au moteur.

Certains propriétaires ont aussi déploré que l’intérieur de leur C63 AMG W204 avait une odeur étrange. Le problème n’est pas très clair, toutefois une explication possible serait que le système d’évaporation de la climatisation permettrait à l’humidité de s’accumuler, laissant donc place à la prolifération de micro-organismes, causant par le fait même une odeur relativement désagréable.

Photo: Louis-Philippe Blanchette

En vaut-elle toujours la peine?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre. D’un côté, la C63 AMG W204 est une voiture fantastique à conduire, avec une sonorité sensationnelle. Il s’agit en fait d’un monstre de puissance qui offre une expérience de conduite sans censure. D’un autre côté, ce véhicule qui n’est pas parfait et peut souffrir de problèmes au niveau de la fiabilité. Cependant, il s’agit tout de même d’un véhicule iconique de 457 chevaux avec un prix assez raisonnable.

Aujourd’hui, il est facile de trouver une C63 AMG de première et deuxième génération sous la barre des 45 000 $. Il faudra donc peser les pour et les contre  avant de faire un achat.

Une chose est certaine, il s’agit probablement d’un des véhicules modernes les plus excitants à conduire… lorsque tout fonctionne bien!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesMême chez AMG, le futur est électrique avec la stratégie E Performance
L’avenir de l’automobile passe par l’électrification, et pour la division AMG de Mercedes-Benz, cette transformation s’articulera sur deux axes : le développement de modèles AMG à motorisation électrique élaborés sur les plates-formes EQ de Mercedes-Benz, et le développement de motorisations hybrides de performance. Mercedes-AMG présentera, en cours d’année 2021, un …
BaladoBalado : AMG, une histoire de passion
Dans le monde automobile, les lettres AMG sont synonymes de performance, au plus grand plaisir des amateurs de Mercedes-Benz . Mais qu’est-ce que ça veut dire au juste, AMG? Et comment est-ce que cette division de performance (qui s’appelle maintenant Mercedes-AMG) a-t-elle vu le jour? Dans ce nouvel épisode du …
EssaisMercedes-AMG GLC 43 : programmez, et pilotez
Ah, l’automobile était si simple dans mon jeune temps. On ouvrait la porte, on prenait place dans le siège du conducteur, on tournait la clé, et on partait! Que notre destrier ait été une Toyota Tercel ou une Honda Prelude, c’était le même rituel. On ne perdait pas notre temps, …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires