BMW X5 xDrive45e 2021 : l’hybride rechargeable de luxe amélioré

Points forts
  • Conduite dynamique
  • Beau look
  • Autonomie électrique intéressante
Points faibles
  • Moins puissant que ses rivaux directs
  • Freinage qui manque de constance
  • Gare aux options dispendieuses
Évaluation complète

Pendant que les VUS hybrides rechargeables se multiplient parmi les marques populaires, les modèles 100% électriques accaparent davantage les efforts des marques de luxe. BMW fait partie de celles qui continuent de marier l’essence et l’électricité avec une batterie que l’on peut recharger.

Tant le compact X3 que l’intermédiaire X5 proposent de telles versions. Dans le cas du second (X5 xDrive45e), il s’agit d’une première depuis l’arrivée de la nouvelle génération lancée pour 2019. Sa technologie a été grandement améliorée par rapport à la précédente génération (xDrive40e), comme nous l’avons constaté lors d’une récente semaine d’essai.

Puissance et autonomie accrues

Ayant vu son moteur à essence turbocompressé passer de quatre à six cylindres, le BMW X5 hybride rechargeable 2021 est beaucoup plus convaincant que l’ancien. En combinant son moteur électrique arrière, la puissance totale s’élève désormais à 389 ch assortie d’un couple de 443 lb-pi. Ça donne des sprints de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes et permet de remorquer des charges allant jusqu’à 2 700 kg (5 952 livres).

La batterie de traction a aussi doublé de taille. Bien que BMW parle de 24 kWh, sa capacité utilisable dans les faits est de 17,1 kWh. C’est quand même suffisant pour procurer une autonomie électrique très appréciable de 50 kilomètres selon Ressources naturelles Canada. En outre, le véhicule peut maintenant rouler jusqu’à 135 km/h uniquement avec le moteur électrique.

Comme ladite batterie est installée dans le plancher, l’espace de chargement du coffre n’est guère affecté. On obtient 937 litres, puis en rabattant les dossiers de la deuxième rangée (le X5 hybride rechargeable est disponible avec cinq places seulement et non sept), le volume augmente à 2 016 litres. L’accès se fait toujours par un hayon en deux parties, celle inférieure s’ouvrant plutôt vers le bas.

Photo: Guillaume Rivard

Comment se comporte-t-il au quotidien?

Le BMW X5 xDrive45e 2021 comprend cinq modes de conduite que l’on peut choisir par l’entremise des boutons sur la console : hybride (par défaut au démarrage), électrique, sport, adaptatif et contrôle de batterie (qui préserve la charge pour une utilisation ultérieure dans des conditions plus appropriées).

Le rendement énergétique global peut varier grandement selon le mode employé, le style de conduite, le trafic ainsi que la fréquence des recharges. Officiellement, ce VUS hybride rechargeable affiche 4,7 Le/100 km en moyenne, puis 11,5 L/100 km quand la batterie est déchargée. Naturellement, il requiert de l’essence super.

Pour réapprovisionner complètement la batterie, prévoyez environ sept heures via une borne de 240 volts (fortement recommandée) et au moins vingt heures avec une prise ordinaire de 120 volts (un câble de 5 mètres est inclus et les rallonges sont à proscrire). La recharge par une borne rapide comme celles du Circuit électrique n’est pas possible.

Photo: Guillaume Rivard

Sur la route, le BMW X5 xDrive45e 2021 profite de sa suspension pneumatique adaptative (cinq positions) et de son rouage intégral efficace. L’habitacle demeure silencieux en tout temps, les sièges aux nombreux réglages sont très confortables (surtout ceux de l’ensemble de luxe avancé), l’espace est généreux et la visibilité est excellente.

Les accélérations en mode électrique sont fluides mais ne font pas de ce BMW une bombe. Après un premier blocage à mi-course, on peut enfoncer davantage la pédale pour activer le moteur thermique et obtenir des poussées plus convaincantes – de même qu’un son plus grisant, car le moteur électrique donne l’impression d’entendre une sirène de police au loin. À notre avis, la meilleure solution est de laisser le véhicule en mode Adaptatif, qui optimise le fonctionnement électrique tout en réagissant mieux à nos ordres.

Autres bémols : la direction manque un peu de sensations, l’inconstance du freinage nous a beaucoup dérangés tout au long de la semaine, tandis que les pneus de performance Pirelli P Zero à profil bas de l’ensemble Sport M ici testé privilégient clairement l’adhérence sur route au détriment d’une faible résistance de roulement (qui influence l’autonomie électrique), d’un plus grand confort ou d’une meilleure stabilité en dehors de la route. 

Quelle est la concurrence?

Affiché à partir de 83 500 $, le BMW X5 xDrive45e 2021 coûte une sacrée somme. C’est sans parler des nombreux groupes d’options, comme ceux de notre modèle d’essai qui faisaient grimper la facture à 100 400 $ (on peut trouver plus cher encore). Bien qu’il ne se qualifie pour aucun rabais gouvernemental, sa classification de véhicule à émissions ultrafaibles lui accorde certains bénéfices provinciaux réservés aux modèles électriques.

Dans la catégorie, le Volvo XC90 Recharge (77 600 $) et le Lincoln Aviator Grand Touring (81 500 $) jouent dans la même sphère de prix, alors que les Porsche Cayenne E-Hybrid (95 500 $) et Land Rover Range Rover Sport P400e (100 300 $) sont passablement plus dispendieux, ne serait-ce que par leurs noms. À propos, tous sont légèrement plus puissants que le BMW, mais celui-ci offre une plus grande autonomie électrique que les autres sauf le Land Rover (51 km). Sinon, il faut se tourner vers des modèles plus compacts et plus limités, quoique le nouveau Lexus NX 450h+ 2022 semble assez prometteur.

Photo: Guillaume Rivard

En fin de compte, est-ce que ce X5 plus vert en vaut la peine? Comme pour tout hybride rechargeable, il faut prendre l’habitude de le garder branché chaque fois que l’on ne s’en sert pas afin de maximiser le temps à rouler en mode électrique. Sinon, mieux vaut opter pour la version de base xDrive40i, qui coûte 6 000 $ de moins, développe quand même 335 chevaux et consomme 10,4 L/100 km en moyenne.

D’un autre côté, pour à peine 6 500 $ de plus, il est possible de commander le tout nouveau BMW iX 2022 entièrement électrique, dont la version xDrive50 fournit 516 chevaux, atteint 100 km/h en 4,6 secondes et revendique une autonomie estimée à 475 kilomètres. Un gros pensez-y-bien!

En vidéo : l'essai des BMW X5 et X6 M Competition

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

guideauto.tvCombien coûte… le BMW X5 2021?
Le BMW X5 est devenu une véritable vache à lait pour le constructeur allemand. Deuxième véhicule le plus vendu derrière le X3 au Canada en 2020, le X5 est offert en plusieurs versions, allant d’un modèle hybride rechargeable à une variante M Compétition de 617 chevaux. Décidément, il y en …
EssaisBMW X5 M 2021 : tour de force... inutile?
Voilà longtemps que BMW fabrique des VUS de performance. Et dès les premiers exemplaires présentés par la marque, on sentait que la société bavaroise se distinguerait des autres constructeurs. Chez BMW, mêmeles VUS ont une ADN résolument sportive. Surtout ceux avec un écusson M sur la carrosserie! Ceux qui magasinent …
Nouveaux modèlesBMW iX 2022 : un premier VUS électrique pour BMW
Le tout premier VUS à motorisation électrique de BMW sera disponible au Canada à compter du premier trimestre de 2022 avec un prix de départ de 89 990 $, et les commandes seront ouvertes à compter du 2 juin. Animé par deux moteurs électriques développant une puissance combinée de 516 …
ActualitéBMW X8 : pratiquement confirmé
Les rumeurs concernant un nouveau BMW X8 circulent depuis un peu plus de deux ans déjà, mais il semble que tout se concrétisera dans les prochains mois. Le président du conseil d’administration de BMW , Oliver Zipse, a déclaré que le constructeur annoncera d’ici la fin de l’année son plan …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires