Chrysler Grand Caravan/Pacifica - Le facteur prix

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2021

Avec l’abandon de la Dodge Grand Caravan, Fiat Chrysler Automobiles mise désormais sur une Pacifica rafraîchie et une nouvelle Chrysler Grand Caravan pour tenter de stimuler à nouveau ses ventes de fourgonnettes, segment que la compagnie a fait éclore au cours des années 80.

Eh bien, cette époque est loin derrière, et si la Dodge Grand Caravan s’avérait aussi populaire au fil du temps, il faut avouer que ses généreux rabais à l’achat constituaient le facteur principal expliquant sa domination face à ses rivales. Cela dit, avec un prix de départ qui approche désormais les 38 000 $, la nouvelle Chrysler Grand Caravan, qui remplace la Dodge du même nom, est nettement plus chère que le modèle sortant. En vendant sa fourgonnette la plus populaire au même prix qu'une Honda Odyssey ou un Toyota Sienna de base, Chrysler prend le risque de voir ses ventes stagner. De son côté, la Pacifica a droit cette année à une une nouveauté importante : un rouage intégral disponible en option.

La version hybride rechargeable toujours géniale

Puisque les consommateurs québécois profitent actuellement de rabais à l’achat de véhicules écologiques provenant des deux paliers de gouvernement, il faut absolument considérer la version hybride rechargeable de la Chrysler Pacifica. Sa motorisation produit 260 chevaux, et grâce à deux moteurs électriques intégrés à même la boîte automatique, cette fourgonnette peut rouler en mode 100 % électrique sur de courtes distances, alors que la transition entre le moteur à combustion et l’apport des électrons s’effectue de façon quasi imperceptible.

De plus, la Pacifica hybride affiche une autonomie électrique atteignant 51 kilomètres, selon les calculs établis par Ressources naturelles Canada, et la recharge complète se boucle en à peine deux heures sur une borne de 240 volts. Autrement dit, les déplacements à l’épicerie, à la garderie et aux activités sportives de nos enfants peuvent être accomplis sans dépenser une goutte d’essence. Du moins, dans les conditions climatiques favorables, car la gestion du système hybride pourrait bien activer le moteur à essence à l’occasion.

Avec un rabais totalisant 13 000 $ avant le calcul des taxes de vente, on peut certainement acheter ou financer une Pacifica hybride pour environ le même prix qu’une variante non rechargeable. Et avec une consommation mixte ville/route de 8 L/100 km, qu'il est possible d'atteindre sans trop de difficulté en conduite réelle, on n’a pas besoin d’y réfléchir trop longtemps. Hélas, la Pacifica tarde à gagner en fiabilité, alors la location serait peut-être une meilleure option.

Pour mieux apprécier l’hiver

Le millésime 2021 apporte quelques changements à la fourgonnette, y compris une partie avant redessinée qui lui confère un peu plus de caractère et de modernité. À l’arrière, on a droit à des feux intégrant une bande lumineuse couvrant la largeur entière du véhicule. Une nouvelle édition Pinnacle s’ajoute au sommet de la gamme, proposant sièges en cuir nappa, console centrale à l’avant dotée d’un grand accoudoir, et même coussins amovibles pour les sièges capitaine de la deuxième rangée… comme dans une Rolls-Royce ou une Mercedes-Maybach.

Dans l’habitacle, la Pacifica est le premier modèle chez FCA à recevoir le système multimédia Uconnect 5, doté d’un écran tactile de 10,1 pouces, de l’intégration Amazon Alexa ainsi que de la connectivité Apple CarPlay et Android Auto sans fil. De plus, un système de caméras est disponible pour surveiller le comportement des enfants à l’arrière, et l’on peut même jeter un coup d’œil aux tout-petits installés dans leurs sièges inversés – une innovation inédite dans le segment.

Une autre exclusivité de Chrysler, c’est l’aménagement des sièges Stow ‘n Go, permettant de rabattre non seulement la troisième rangée de sièges dans le plancher, mais la deuxième aussi. On peut donc transporter de gros objets facilement, sans devoir retirer les sièges du véhicule, lourds et encombrants dans les autres fourgonnettes. Sachez toutefois que la batterie du système hybride empêche de profiter de cette possibilité bien pratique dans la deuxième rangée.

La Pacifica non hybride mise sur un V6 de 3,6 litres produisant 287 chevaux, lequel est géré par une boîte automatique à neuf rapports. Sur la route, elle brille par sa qualité de roulement, et bien que l’on ne ressente jamais des montées d’adrénaline au volant d’une fourgonnette, on ne s’ennuie pas trop dans le cas de la Pacifica. Outre la configuration à roues motrices avant, la fourgonnette est maintenant offerte avec une transmission intégrale en option, afin de mieux rivaliser avec la Toyota Sienna. FCA prétend toutefois que sa mécanique est supérieure, puisqu’elle peut acheminer 100 % de la puissance aux roues arrière au besoin, et qu’elle peut découpler le train arrière en conduite normale afin d’économiser du carburant.

Ce que l’on peut reprocher à la Pacifica, c’est la consommation en ville de la version non hybride, ainsi que le manque de fiabilité générale qui semble affecter la plupart des produits de la marque.

Feu vert

  • Version hybride peu énergivore
  • Bonne qualité de roulement
  • Sièges Stow ‘n Go pratiques

Feu rouge

  • Prix élevé
  • Consommation en ville (version non hybride)
  • Fiabilité toujours aléatoire

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires