Kia Sportage - Le p’tit vieux de la famille

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2021

Kia a complètement renouvelé sa gamme de véhicules utilitaires au cours des 24 derniers mois, ou presque. Après l’apparition du Niro électrique, la refonte de la Soul, l’arrivée du Telluride et du Seltos, ainsi que du Sorento 2021 redessiné, le constructeur coréen possède un portfolio complet et moderne.

En fait, un membre de la famille n’a pas profité de ce vent de renouveau, et c’est le Kia Sportage. Ce VUS compact n’est tout de même pas archaïque, puisque la génération précédente a été introduite pour le millésime 2016. Entouré des autres modèles de la marque, il est néanmoins plus facile de constater qu’au chapitre du design, le Sportage n’est pas à jour.

Ce n’est pas un problème en soi, et bien que lors des cinq dernières années, la majorité de ses concurrents ont été redessinés, l’utilitaire de Kia affiche encore une allure musclée et sportive, se permettant même de calquer quelques détails stylistiques des VUS de Porsche, comme la position élevée des blocs optiques et les lignes de caractère sur le capot.

Bon rapport prix/équipement

Depuis de nombreuses années, le fer de lance des marques coréennes Kia et Hyundai est d’offrir beaucoup de caractéristiques de confort et de commodité pour le prix demandé. C’est également le cas pour le Sportage, alors que la déclinaison EX propose le meilleur rapprot prix/équipement avec des jantes en alliage de 18 pouces, un dégivreur d’essuie-glaces, un toit ouvrant panoramique, mais aussi un volant et des sièges avant chauffants ainsi qu’un système multimédia avec écran tactile de huit pouces avec l'intégration Apple CarPlay/Android Auto.

Et malgré cet écran tactile, Kia n’a pas lésiné sur les quatre rangées de boutons physiques sur le tableau de bord, nous permettant de régler la chaîne audio et la climatisation sans distraction. On apprécie l’ergonomie de ces commandes ainsi que celles montées au volant, la clarté des affichages et l’opération peu complexe du système multimédia.

Côté confort, ce Kia se situe dans la moyenne du segment des VUS compacts, avec un espace plus que convenable à l’avant et suffisamment de dégagement pour les jambes à l’arrière. Les dossiers arrière sont fortement inclinables, accentuant le confort, en particuier des longs trajets. L’aire de chargement est volumineuse, avec ou sans les dossiers rabattus, mais le Honda CR-V, le Toyota RAV4, la Subaru Forester et le Volkswagen Tiguan font mieux à cet égard.

Ce que l’on peut reprocher au Sportage malgré son bon équipemenbt complet, c’est qu’il prend du recul face à ses rivaux quant aux caractéristiques de sécurité avancée, dont plusieurs sont réservées aux déclinaisons les plus chères. Chez d’autres marques, comme Toyota par exemple, elles viennent désormais presque toutes de série.

Consommation supérieure à la moyenne

Peu importe le Kia Sportage choisi, on profite d’un moteur disposant d’une bonne puissance, et non seulement le VUS est vif en ligne droite, mais son comportement routier l’est tout autant. Autrement dit, c’est l’un des plus amusants à conduire dans son segment, avec le Mazda CX-5. En optant pour le moteur turbo, les performances sont drôlement intéressantes, cette mécanique n’est toutefois disponible que dans la version SX, la plus coûteuse.

Turbocompressé ou non, aucune version du Sportage ne se démarque au chapitre de la consommation. Avec une moyenne mixte ville/route de 10 L/100 km, lorsque muni du rouage intégral, cet utilitaire compact se classe en dessous de la moyenne de sa catégorie, devançant uniquement le Hyundai Tucson et le Tiguan. Le moteur 2 litres turbo est encore pire, par contre, dans les deux cas, on peut utiliser de l’essence ordinaire.

Si la tenue de route du Sportage est agréable, on constate un peu trop de bruit en provenance de la route, du moins, par rapport à ses concurrents plus modernes. La suspension est ferme, ce qui dégrade la qualité de roulement lorsque la route est mal revêtue. Autrement, sans être un exemple de fiabilité, le véhicule s’est avéré relativement solide au cours des dernières années, la génération actuelle s’étant améliorée par rapport à la précédente.

Attrayant, confortable et bien équipé pour le prix, le Sportage possède beaucoup de qualités, même s’il est le VUS le plus âgé chez Kia, et parmi les plus vieux dans sa catégorie. On aimerait des motorisations moins énergivores, mais en général, on a peu de reproches majeurs à adresser à cet utilitaire, d’autant plus que son prix est accessible. Cependant les consommateurs n’ayant pas besoin d’autant de puissance risquent de trouver le nouveau Seltos plus intéressant et moins cher. Par contre, le Sportage offre de meilleurs taux au financement et à la location.

Feu vert

  • Ergonomie et espace de l’habitacle
  • Motorisations énergiques
  • Niveau d’équipement pour le prix demandé

Feu rouge

  • Consommation peu reluisante
  • Suspension ferme
  • Insonorisation perfectible

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires