Maserati Levante - Le premier à casser la glace

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2021

Maserati a été la première marque exotique à casser la glace en osant commercialiser un véhicule utilitaire sport. Cependant, les dirigeants italiens ont tergiversé longtemps avant de passer de la parole aux actes puisque l'ancêtre du Levante était le concept Kubang, qui a été présenté en 2011 au salon allemand de Francfort. Ainsi, la marque au Trident nous a fait patienter cinq longues années avant que la production du Levante débute en 2016, à l'usine de Mirafiori, à Turin en Italie.

Suite aux succès du VUS de Maserati sur le marché américain en 2017, d'autres marques exotiques comme Bentley, Lamborghini et Rolls-Royce ont emboîté le pas en offrant respectivement les Bentayga, Urus et Cullinan. L'an dernier, Aston Martin a suivi en dévoilant le DBX, alors que cette année aura lieu le baptême de feu du Ferrari Purosangue. Qu'à cela ne tienne, les rivaux du Levante ne sont pas vraiment ces modèles hors de prix. En effet, le VUS de Maserati a plutôt dans le collimateur les Audi Q7, BMW X5, Mercedes GLE et Porsche Cayenne.

Or, il n'est pas facile pour une création italienne de s'imposer face à ces concurrents allemands, dont le principal atout demeure leur vaste réseau de concessionnaires. En effet, Maserati compte seulement deux concessionnaires au Québec et onze autres points de vente dans le reste du Canada. Aux États-Unis, on dénombre environ 120 concessionnaires. Il n'est donc pas surprenant que le Levante trouve preneur surtout dans les grands centres urbains. En contrepartie, cet inconvénient permet à ce VUS d'offrir une certaine exclusivité aux acheteurs qui veulent se différencier de la masse.

Motorisations maison

Depuis son introduction, il y a cinq ans, le Levante a subi peu de changement. À cet égard, une marque de prestige peut difficilement se permettre une période de relâche aussi longue si elle veut éviter que les clients ne regardent ailleurs. Pour ce faire, le Levante 2021 arborera une légère mise à jour esthétique, notamment pour ce qui est de la calandre, des phares, des feux arrière et des pare-chocs. On devrait retrouver également des changements dans l'habitacle qui accueillera un tableau de bord révisé, incorporera un nouvel écran tactile ainsi que la dernière génération du système Uconnect 5. Une instrumentation à affichage numérique est d’ailleurs dans les plans.

Du côté des motorisations, les informations sont diffusées au compte-goutte à cause des délais engendrés par la crise du Coronavirus. Chose certaine, un jour ou l'autre, Ferrari ne fournira plus de V6 et de V8 à Maserati, car l'entente d'approvisionnement est arrivée à terme. Pour remplacer les engins de Maranello, les motoristes de Modène ont mis au point leur propre V6 biturbo de 3 litres, lequel sera inauguré dans la super voiture de sport MC20. Le même V6 à assistance hybride est également en préparation puisque Maserati a l'intention d'électrifier toute sa gamme. Enfin, un moteur entièrement électrique verra le jour afin que le Levante donne la réplique au Tesla Model X.

Quant au quatre cylindres turbo de 2 litres qui est utilisé par son cousin, l'Alfa Romeo Stelvio, cil est destiné au futur VUS compact de Maserati - un bébé Levante (Levantina) - qui rivalisera avec le Porsche Macan. Qu'à cela ne tienne, il semblerait que la carrière du moteur V8 ne soit pas compromise pour l'instant puisque des collègues européens auraient aperçu, l'hiver passé, un Levante 2021 en période de rodage avec un V8 biturbo de 4 litres. Il va sans dire que Maserati semble avoir beaucoup d'options sur la table !

Al volante

À l'intérieur, la finition de Maserati fait honneur à la réputation des couturiers italiens. Tous les matériaux sont raffinés alors que les innombrables options de personnalisation font que les acheteurs peuvent configurer un véhicule quasi unique. La dernière option en liste : une peinture de carrosserie dédiée à l'Italie avec une bande tricolore de rayures vertes, blanches et rouges appliquée sur le toit et le capot.

Sur la route, le comportement routier du Levante rivalise aisément avec celui de ses rivaux allemands. Plus léger que les Audi Q7, Mercedes-Benz GLE, BMW X5 et Range Rover Sport grâce à l'utilisation d'aluminium dans la carrosserie et le châssis, l'agilité du Levante est surprenante malgré sa longueur de cinq mètres. Dans les virages, il vire à plat grâce à un centre de gravité bas, une direction précise et une répartition parfaite du poids. De plus, la suspension est dotée du contrôle électronique d'amortissement qui permet aux pneus de garder le contact avec les pires revêtements. Pour affronter les intempéries et les obstacles, la suspension active à cinq positions offre une capacité hors route intéressante. Cependant, il serait hasardeux de s'aventurer en terrain accidenté avec ce Maserati, qui a été conçu pour rouler principalement sur l'autostrada!

Feu vert

  • Présentation élégante
  • Comportement routier dynamique
  • Exclusivité assurée

Feu rouge

  • Fiabilité incertaine
  • Prix élevé
  • Disparition des moteurs Ferrari

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires