Hyundai Tucson - À un moteur près

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2021

De façon instantanée, le Tucson est rarement le premier VUS compact à nous venir en tête lorsque vient le temps de recommander un modèle. En de telles circonstances, le Toyota RAV4, le Subaru Forester ou le Mazda CX-5 seront d’abord nommés, se démarquant du lot pour leurs qualités respectives. Cela dit, le Tucson démontre aujourd’hui une grande maturité et constitue souvent l’alternative à des modèles plus impressionnants sur certains aspects, mais qui exigent des compromis de la part de l’acheteur.

Sous cette forme, le Tucson est au bord de la retraite. Aucun changement n’est donc apporté cette année, puisqu’un tout nouveau modèle 2022 sera prochainement dévoilé. Pour l’heure, la stratégie de Hyundai est donc d’offrir de belles promotions et modalités de financement afin que le Tucson puisse poursuivre son ascension. À ce propos, sachez que les ventes canadiennes grimpaient, l’an dernier, de 5% par rapport à 2018, signe que le véhicule initialement lancé en 2005 gagne de plus en plus ses lettres de noblesse.

Pas seulement pour le prix

Bien que le constructeur Hyundai soit maître dans l’art de proposer des offres alléchantes, le Tucson n’a aujourd’hui plus besoin d’afficher des prix inférieurs à la concurrence. Sa facture qui oscille entre 28 000 $ et 40 000 $ (transport et préparation inclus) est d’ailleurs directement alignée avec celle de ses rivaux, ce qui est tout à fait honnête compte tenu de la qualité du produit et de l’équipement offert.

Des cinq variantes offertes, le modèle Preferred demeure sans doute celui qui constitue la meilleure valeur. Jantes d’alliage, rails de toit, volant chauffant et accès/démarrage sans clé s’ajoutent notamment à l’équipement de la version Essentiel, en plus d’offrir un choix de couleurs plus élaboré. Pour y accéder, vous devrez débourser 2 200 $ de plus que pour un modèle Essential, puis 2 000 $ supplémentaires pour le rouage intégral. Maintenant, difficile de ne pas être attiré par le modèle Urban Edition qui, avec ses jantes Rays de 19 pouces et ses éléments décoratifs noirs mats, a franchement un look d’enfer.

Comme la plupart des produits de la marque, l’habitacle est étudié pour en optimiser le confort et la polyvalence. Rangements multiples, espace généreux, sièges confortables, visibilité adéquate et position de conduite des plus efficaces font partie de cette recette, difficile à prendre en défaut. Que pourrait-on lui reprocher? Franchement, pas grand-chose, sauf peut-être l’exclusivité des sièges ventilés au modèle Ultimate.

Le moins puissant

Avec son moteur 2 litres, Hyundai affiche un léger retard sur la concurrence. Pourquoi? Parce qu’il s’agit, à 160 chevaux, du moins puissant de tous les VUS compacts du marché, à moins que vous ne considériez que le Mitsubishi Eclipse Cross en fait partie. Un peu juste au rayon des performances, ce moteur n’est pourtant pas moins gourmand que ceux de ses rivaux, surtout si vous ciblez un modèle à rouage intégral. En ce sens, le saut vers le moteur de 2,4 litres sur la version Preferred peut franchement valoir le coup, ce dernier étant plus agréable pour une consommation similaire. Pour passer à cette mécanique, il vous faudra toutefois prévoir une somme de 35 000 $, approximativement 590 $ en versements pour six ans, ou 470 $ en location pour quatre ans, toutes taxes incluses. Sachez également que cette mécanique est automatiquement jumelée à la traction intégrale et qu’elle équipe de série les versions Luxury, Urban Edition et Ultimate.

Hélas, le Tucson se voit désavantagé face à son proche cousin, le Kia Sportage, qui propose ce moteur en équipement de série sur l’ensemble des déclinaisons. Un facteur considérable qui pourrait bien sûr vous faire pencher en sa faveur, sachant de surcroît que le Sportage possède également tous les avantages de notre sujet. Cela dit, le Tucson demeure une valeur sûre. Le comportement est équilibré, la qualité de fabrication, palpable à tous les niveaux et la maniabilité surprenante. Même le confort sur de longs trajets impressionne, le niveau sonore étant notamment très raisonnable. Seul bémol, vous dénoterez sans doute des craquements provenant du toit ouvrant panoramique, si vous optez bien sûr pour un modèle qui en est équipé.

Pourquoi donc choisir le Tucson? Pour sa garantie, assurément, mais aussi parce qu’il offre plus d’espace que le CX-5, avec lequel il est souvent comparé. Le Tucson se démarque d’autant plus par un rapport équipement/prix compétitif, dans la mesure où vous n’allez pas jouer dans les hautes sphères de la gamme. Puis, tout laisse croire que les promotions seront fort alléchantes, bien que ce soit également le cas pour le Kia Sportage. En bref, il s’agit d’une option sérieuse et réfléchie et d'un choix aussi sensé en location que pour un achat à long terme puisque la qualité n’a aujourd’hui rien à envier à celle de la concurrence japonaise.

Feu vert

  • Design réussi
  • Aménagement intérieur remarquable
  • Excellente garantie
  • Qualité de fabrication

Feu rouge

  • Moteur 2 litres poussif
  • Prix pour accéder au moteur de 2,4 litres
  • Craquements provenant du toit panoramique
  • Version Essential dénudée

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires