Risques d’incendie : la saga de la Chevrolet Bolt EV se poursuit

MISE À JOUR-23/07/2021 : Des experts de GM et LG Chem ont identifié la présence simultanée de deux rares défauts de fabrication dans la même cellule de batterie comme étant la cause des incendies dans certaines Bolt EV. GM va remplacer les modules de batterie défectueux dans le cadre d'un nouveau rappel. L'article original suit ci-dessous.

Alors qu’on croyait que General Motors avait trouvé un remède définitif au problème de batterie de la Chevrolet Bolt EV 2017-2019 qui pouvait déclencher un incendie, deux autres exemplaires de la voiture électrique ont récemment pris feu aux États-Unis même après avoir été rappelés et réparés. Ceci force donc le constructeur américain à recommander aux propriétaires de ne pas garer leur Bolt EV à l'intérieur ni de les charger sans surveillance pendant la nuit.

À l’automne 2020, GM avait décidé de rappeler plus de 50 000 Bolt EV aux États-Unis et 7 983 au Canada pour une reprogrammation du module de propulsion hybride afin de limiter le chargement de la batterie à 90%.

Photo: Chevrolet

Puis, ce printemps, il était question d’un outil de diagnostic spécial permettant aux concessionnaires d’identifier toute anomalie possible au niveau de la batterie et de remplacer les modules de batterie défectueux lorsque nécessaire. Les concessionnaires ont également commencé à installer un logiciel de détection plus poussé pour surveiller le rendement de la batterie avant que des problèmes surviennent.

« Par prudence, nous demandons aux propriétaires de véhicules électriques Chevrolet Bolt 2017-2019 qui faisaient partie de ce rappel de garer leurs véhicules à l'extérieur immédiatement après leur recharge et de ne pas laisser leurs véhicules en charge pendant la nuit le temps que nous enquêtions sur ces incidents », a indiqué GM dans un communiqué.

Éviter de recharger pleinement la batterie est une autre solution temporaire, mais bien sûr, il devient alors impossible de profiter de l’autonomie maximale offerte par ces Bolt EV (383 kilomètres).

Photo: Alain Morin

Le constructeur ajoute que les clients concernés qui n'avaient pas participé au plus récent rappel doivent toujours amener leur véhicule chez leur concessionnaire.

À noter que le logiciel de détection en question sera aussi offert à tous les autres propriétaires de Bolt EV dans les mois à venir. Il se retrouvera de série dans les nouvelles Bolt EV 2022 et Bolt EUV 2022.

Espérons que la nouvelle enquête de GM portera réellement fruit cette fois-ci…

En vidéo : Antoine Joubert présente la Chevrolet Bolt EV 2022

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueChevrolet Bolt EV : enfin un remède au problème de batterie
General Motors annonce avoir trouvé un remède définitif au problème de batterie qui affecte plusieurs Chevrolet Bolt EV de 2017 à 2019. D’abord, rappelons les faits. Aux États-Unis, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a ouvert une enquête l’autonome dernier après qu’au moins trois exemplaires aient subi des dommages …
Matchs comparatifsChevrolet Bolt EV et Bolt EUV 2022 : comparons les chiffres
La Chevrolet Bolt EV reçoit une bonne mise à jour à l’extérieur comme à l’intérieur pour l’année-modèle 2022. Et qu’arrive-t-il lorsqu’elle se prend pour un VUS? Ça donne un véhicule comme le Chevrolet Bolt EUV 2022 . Les deux ont été dévoilés en même temps par General Motors, le second …
ÉlectriqueChevrolet Bolt EV 2022 : plus de style et un prix réduit
Déjà plus de 100 000 Chevrolet Bolt EV ont été vendues dans le monde depuis son lancement pour l’année-modèle 2017, dont quelque 13 000 au Canada. Cinq ans plus tard, la compacte électrique de General Motors se refait une beauté et réduit considérablement son prix pour attirer encore plus d’acheteurs.

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires