La Chevrolet Cavalier fait peau neuve… au Mexique

La Chevrolet Cavalier rappelle certainement des souvenirs à bon nombre de québécois.

Ayant longtemps fait partie du paysage automobile nord-américain, la petite berline américaine a été abandonnée en 2005, alors remplacée par la Cobalt qui n’allait pas faire long feu.

Morte et enterrée chez nous, la Cavalier est pourtant bien en vie ailleurs dans le monde. Elle a d’abord été ramenée en Chine en 2016, puis le modèle a ensuite fait le saut au Mexique. On apprend cette semaine qu’une nouvelle génération de la Cavalier arrivera pour 2022.

Pourrait-elle un jour se frayer un chemin jusqu’au Canada?

Une Cavalier Turbo!

La division mexicaine de Chevrolet a confirmé que la Cavalier 2022 allait accueillir un moteur turbo, sans trop de donner de détails sur les spécificités techniques.

Selon nos collègues américains de Jalopnik, ce nouveau serait en fait une version redessinée de la Chevrolet Monza, une autre berline vendue en Chine dont le nom est inspiré du passé!

La Cavalier Turbo 2022 sera équipée de roues de 16 pouces, d’un écran tactile de huit pouces et d’un siège conducteur à réglage électrique. Pas besoin de vous dire que l’équipement est très minimal pour les standards canadiens!

Pourrait-on quand même voir la Cavalier revenir chez nous un jour ou l’autre? À voir l’engouement actuel pour les véhicules utilitaires, disons que ce serait surprenant. À moins que Chevrolet décide de présenter une Cavalier Cross pour rivaliser avec la Mitsubishi Eclipse Cross!

Pour 2021, la Chevrolet Cavalier mexicaine est vendue à partir de 289 900 pesos, soit l’équivalent d’environ 17 650 $ CAD.

En vidéo: 10 modèles vendus au Mexique qu'on aimerait voir au Québec

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa Toyota GR Yaris de 268 chevaux fait fureur au Mexique!
Pendant que toutes sortes de rumeurs courent à propos d’une Corolla haute performance , la petite bombe qu’est la Toyota GR Yaris débarque en Amérique du Nord. Non pas au Canada ni aux États-Unis, mais plutôt au Mexique. Et signe que l’engouement des consommateurs est très fort pour cette voiture, …
BlogueChez Volkswagen, c’est au Mexique que ça se passe
Pendant que le Canada pleure encore la fermeture prochaine d’une autre usine automobile, l’industrie mexicaine ne s’est jamais mieux portée. Des compagnies comme Kia , Honda ou Nissan y ont tous élu domicile dans l’espoir de réduire les coûts de production des véhicules qu’ils vendent en Amérique du Nord. Et …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires