À qui s’adresse le Ford Maverick 2022?

Les camionnettes font fureur, alors ne soyez pas surpris si certains fabricants veulent en profiter au maximum. Après les Super Duty, F-150 et Ranger, Ford ajoute une quatrième option : le tout nouveau Maverick 2022, un modèle compact, abordable et doté de caractéristiques surprenantes.

Mais à qui s’adresse-t-il au juste? En marge de son dévoilement, Le Guide de l’auto a eu l’occasion de participer à une table ronde avec l’équipe des ingénieurs et des designers de Ford pour mieux répondre à cette question.

Maverick?

Autrefois employé pour une voiture compacte des années 1970 et pour l’Escape de première génération vendu en Europe au début des années 2000, le nom Maverick revient chez Ford pour désigner cette camionnette qui, au dire du constructeur, défie les conventions et part vers de nouvelles conquêtes.

« Le Maverick remet en question le statu quo et les stéréotypes sur ce que doit être un camion, explique Todd Eckert, directeur du marketing du groupe des camions Ford, ajoutant que le nom a pratiquement fait l’unanimité parmi tous ceux proposés aux clients de ses groupes de discussion. Nous croyons que le Maverick captera l’intérêt d’un grand nombre de consommateurs qui n’avaient jamais envisagé de conduire un camion auparavant. »

Il fait référence à ces gens qui doivent souvent rouler et se stationner en ville, mais qui désirent s’évader à l’occasion ou accomplir toutes sortes de tâches – aussi bien des travailleurs que des amateurs de loisirs, de bricolage et de rénovation.

Photo: Ford

Différent du Ranger

Le Ford Maverick est un camion bien différent du Ranger et Ford ne craint pas de cannibaliser les ventes de ce dernier, selon Trevor Scott, directeur du marketing. « Le Ranger vise davantage des amateurs de camionnettes classiques qui veulent travailler et affronter toutes sortes de conditions, notamment hors route, dit-il. Le Maverick, bien qu’il propose un ensemble FX4, est plutôt axé sur la conduite de tous les jours et attirera aussi bien des propriétaires de VUS que de berlines. »

Leur construction et leurs motorisations le reflètent, d’ailleurs. Alors que le Ranger est du type carrosserie sur cadre, exclusivement à quatre roues motrices et qu’il renferme un moteur EcoBoost de 2,3 litres produisant 270 chevaux, le Maverick est plus court de 28 centimètres, bâti sur une structure monocoque et sa motorisation de base est hybride à traction, avec une puissance totale de 191 chevaux (l’alternative est un moteur EcoBoost de 2,0 litres développant 250 chevaux avec rouage intégral).

Photo: Ford

Avant d’aller plus loin, l’ingénieur en chef Chris Mazur nous a raconté que son développement s’est étiré sur une période de 20 mois pendant laquelle Ford a réalisé des essais réels et virtuels sur plus de 26 millions de kilomètres et imaginé une panoplie de façons de répondre aux besoins des clients.

Pour la caisse

Au-delà de l’économie d’essence impressionnante du modèle hybride (5,9 L/100 km en ville!), la chose qui fera surtout plaisir aux futurs acheteurs du Ford Maverick est sa caisse de chargement polyvalente appelée FLEXBED.

D’abord, l’accès est facilité par un seuil de chargement d’à peine 30 pouces (une fois le hayon baissé) et les parois sont assez basses pour que même une femme dont la taille est dans le cinquième percentile puisse y déposer ou cueillir du matériel, comme nous l’a expliqué Ford.

Photo: Ford

La capacité de charge utile de la caisse s’élève à 1 500 livres, soit l’équivalent d’environ 37 sacs de paillis de 40 livres, et le plancher de six pieds avec le hayon abaissé permet de loger un VTT standard. C’est assez large également pour transporter jusqu’à 18 feuilles de contreplaqué de 4x8 pieds au-dessus du passage des roues et en les reposant sur le hayon en position à moitié ouvert.

Ford a créé ce camion pour les bricoleurs qui feront bon usage aussi des fentes pour glisser des 2x4 et des 2x6, sans parler des deux crochets d’arrimage, quatre anneaux en D et des trous filetés intégrés. Ceux qui manquent d’inspiration peuvent numériser le code QR dans la caisse pour trouver des idées d’aménagement.

Photo: Ford

Par ailleurs, il y a une prise de courant de 110 volts de même qu’une alimentation de 12 volts qui est précâblée derrière un panneau facilement amovible de chaque côté de la caisse afin de faciliter des projets électriques. « Les clients ont toujours cherché à contourner les limites pour tirer le maximum de leur faisceau électrique afin de faire fonctionner des lampes, des pompes à air et d’autres accessoires, affirme Gaby Grajales, ingénieur en électricité. Il s’agit là d’une meilleure solution. Vous obtenez également la possibilité de choisir entre l’éclairage de plateau installé en usine ou d’installer votre propre solution d’éclairage que vous avez fabriquée ou même d’inventer une nouvelle utilisation pour les points d’accès de 12 volts. »

Combien et quand?

Rappelons en terminant que le Ford Maverick 2022 sera mis en vente au pays cet automne. Il est possible de le commander dès aujourd’hui à partir de 25 900 $ en version hybride à traction. Le moteur EcoBoost avec rouage intégral exige un supplément de 2 500 $.

« S'il y a suffisamment de demande à l'avenir, rien dans la conception du camion ne nous empêchera d'envisager d'offrir la traction intégrale avec l’hybride », soutient la directrice des communications de Ford Canada, Christine Hollander.

En vidéo: les 10 VUS et camions les plus vendus au Canada en 2020

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoBalado : assistons-nous à la mort des camionnettes abordables?
Il y a quelques années à peine, on pouvait se procurer une camionnette intermédiaire pour moins de 30 000 $. Cette époque est désormais révolue. La dernière d’entre elles était le Nissan Frontier . Bien que la dernière année-modèle remonte à 2019, on s’est assuré d’en produire suffisamment pour répondre …
Matchs comparatifsHonda Ridgeline 2021 et Ford Ranger 2021 : comparons les chiffres
Le Ford Ranger revient cette année avec peu ou aucun changement apparent, alors que le Honda Ridgeline a été redessiné pour 2021. Comment les produits se comparent-ils, sachant qu’ils adoptent des approches diamétralement opposées? Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons décortiqué leurs spécifications. Voici ce qui …
SurvolFord Maverick 2022 : cinq choses à savoir
Le Ford Maverick devient la troisième camionnette du constructeur américain, aux côtés du Ranger et du camion de Série F . Cependant, celui-ci approche le segment bien différemment. En effet, la nouvelle camionnette compacte de Ford sera dotée d’un châssis monocoque et d’une motorisation hybride de série. Voici cinq choses …
ActualitéFord Maverick : une version électrique n'est pas écartée
Ford vient de frapper un grand coup en dévoilant le tout nouveau Maverick 2022 , une camionnette compacte et abordable avec une motorisation hybride de série et un prix de base de seulement 25 900 $. Ceux qui veulent plus de puissance et de meilleures capacités peuvent opter pour un …
guideauto.tvFord Maverick : les commentaires d’Antoine Joubert
Ford s’apprête à commercialiser une nouvelle camionnette de format compacte sur nos routes : le Maverick 2022 . Plus petit que les Ranger et F-150 , le Ford Maverick s’adresse à une clientèle qui s’intéresse au côté pratique d’une camionnette, mais qui ne souhaite pas nécessairement remorquer de lourdes charges …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires