Étude : 20 % des acheteurs de véhicules électriques reviennent à l’essence

Alors que la popularité des véhicules électriques prend de plus en plus d’ampleur, une nouvelle étude californienne apporte un son de cloche différent.

Selon Scott Hardman et Gil Tal de l’Institut des études sur le transport de l’Université de Californie à Davis, près de 20% des propriétaires regrettent leur décision au point de revenir aux véhicules à combustion.

La grande raison évoquée est l’infrastructure qui n’est pas encore assez bien développée. En d’autres mots, il manque de bornes pour recharger les véhicules et celles-ci ne sont pas assez rapides au goût de plusieurs conducteurs. D’un autre côté, certains disent ne pas être en mesure ou ne pas avoir pris la peine d’installer une borne de recharge de niveau 2 (240 volts) à domicile.

Photo: Leviton

Attention : l’étude en question se base sur des données couvrant la période de 2012 à 2018. Les choses ont quand même beaucoup évolué depuis trois ans. Toutefois, il est important de dire qu’elle a été réalisée dans l’État américain qui est le plus favorable à l’adoption des véhicules électriques.

La bonne nouvelle est que les gouvernements des deux côtés de la frontière canado-américaine accélèrent leurs efforts pour atteindre les objectifs ambitieux d’électrification qu’ils se donnent d’ici la fin de la prochaine décennie. Même les constructeurs automobiles font des annonces pour améliorer l’accès et le côté pratique des recharges – pensons à Ford avec son réseau FordPass ou à General Motors avec sa plateforme Ultium Charge 360.

Selon l’Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), on compte 6 564 bornes de recharge dans la province en date du 21 avril 2021, dont plus de 3 000 font partie du Circuit Électrique uniquement. Par contre, il y a seulement 568 bornes rapides de niveau 3 (400 volts), ainsi que 163 superchargeurs Tesla.

En vidéo : Le Circuit électrique, comment ça fonctionne?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéGM lance Ultium Charge 360, une plateforme pour faciliter les recharges
General Motors met les bouchers doubles pour électrifier sa marque! Ce sont des dizaines de nouveaux modèles 100 % électriques qui seront dévoilés ces prochaines années au sein de la grande famille GM. À travers tout ça, le géant américain compte se démarquer de multiples façons. Première étape, revoir l’expérience …
ÉlectriqueRivian implantera des bornes de recharge au Québec
Rivian, le fabricant de véhicules électriques qui s’apprête à commercialiser la camionnette R1T et l’utilitaire R1S , annonce qu’il implantera plus de 3 500 bornes de recharge rapide dans plus de 600 emplacements répartis aux États-Unis et au Canada. Prévues d’ici la fin de 2023, ces bornes se trouveront le …
ÉlectriqueUn demi-million pour le premier parc de recharge du Québec
Par Francis Halin Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, investit 500 000 $ dans un projet pilote de recharge de parcs de véhicules électriques d’envergure de Vidéotron. «Grâce à ce projet pilote, les constats qui en résulteront permettront d’adapter au besoin cette filière au potentiel immense», …
ÉlectriquePlus de 100 000 véhicules électriques sur les routes du Québec
Par Francis Halin Le Québec a officiellement dépassé le cap des 100 000 véhicules électriques (VÉ) et hybrides rechargeables sur les routes, a appris Le Journal. Au 30 avril dernier, plus de 102 380 véhicules légers et 186 véhicules lourds électriques étaient immatriculés au Québec, pour un total de 102 …
Questions des lecteursPeut-on se fier aux cotes de consommation d’essence?
Je possède un Ram 1500 2020 à moteur V8 HEMI. Je n’arrive jamais à atteindre les chiffres de consommation d’essence présentés par le gouvernement. Par exemple, en ville, les chiffres officiels font état d’une consommation de 16,1 L/100 km. Dans mon cas, le mieux que j’ai fait est 22,9 L/100 …
ActualitéLa Mauricie et le Centre-du-Québec en pénurie d’essence
Par Charel Traversy Une pénurie d'essence frappe les régions administratives de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Plusieurs stations-service se sont retrouvées dans les derniers jours complètement à sec alors que les vacances de la construction sont bien entamées. Heureusement, plusieurs camions de livraison sont finalement arrivés, mardi, pour remplir les …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires