Mazda6 2021 : explosive et furtive

Points forts
  • Design raffiné
  • Conduite dynamique
  • Moteur turbo performant
Points faibles
  • Pas de rouage intégral au menu
  • Consommation supérieure à la moyenne
  • Système multimédia à améliorer
Évaluation complète

La Mazda6 n’a été vendue qu’à 1 049 exemplaires au Canada en 2020. On ne dit pas ça pour blâmer la pandémie de COVID-19 encore une fois, mais plutôt pour souligner que ce nombre la classait à l’avant-dernier rang des berlines intermédiaires, juste devant la Kia K5 qui a pris le relais de l’Optima en fin d’année.

Malgré une légère remontée en ce début de 2021, la Mazda6 reste très peu visible sur les routes. Pourtant, le prix de base est concurrentiel (PDSF de 27 550 $) et de bons rabais sont offerts.

Nouvelle édition pour 2021

La génération actuelle date de 2018 et son design est encore bien au goût du jour. Que propose Mazda cette année? D’abord, Apple CarPlay sans fil s’ajoute à la version GT, une première pour la marque. Ensuite, la très chic Mazda6 Signature au sommet de la gamme voit sa sécurité bonifiée par un détecteur d’attention du conducteur.

La principale nouveauté est l’édition spéciale Kuro à 37 950 $, que nous avons essayée (note : il n’y a pas d’édition 100e anniversaire comme avec plusieurs autres modèles Mazda). Basée sur la GT, elle est disponible en Gris polymétal métallisé ou Noir jais, avec des boîtiers de rétroviseur noir brillant et des jantes en alliage au fini noir de 19 pouces. C’est joli, mais pas autant que les sièges en cuir Rouge grenat assortis de garnitures intérieures en nid d'abeille noir métallique et de coutures rouges à quelques endroits.

Photo: Guillaume Rivard

Bien équipée et sécuritaire

Commençant avec la version GS, la Mazda6 2021 comprend de série des roues de 17 pouces, des phares et des feux à DEL, le démarrage à bouton-poussoir et un écran tactile de huit pouces. Heureusement, Apple CarPlay et Android Auto sont de la partie, car le système d'infodivertissement Mazda Connect continue d’occasionner maintes frustrations et distractions – pas tant à cause de la molette et des boutons sur la console, mais plutôt la structure et la réponse des menus.

Photo: Guillaume Rivard

Il y a aussi des sièges avant chauffants avec six réglages électriques pour le conducteur, la climatisation automatique à deux zones et les dispositifs de sécurité i-Activsense les plus essentiels, dont le freinage d’urgence automatique, la surveillance des angles morts et l’alerte de trafic transversal à l'arrière. Pour l’arsenal complet, il faut passer à la version suivante appelée GS-L.

Plusieurs clients vont opter pour une Mazda6 plus haut de gamme, notamment la GT avec ses roues de 19 pouces, sièges en cuir ventilés à l’avant, affichage tête haute (pratique notamment avec l’identification des panneaux de signalisation), chaîne hi-fi Bose à 10 haut-parleurs et système de navigation assorti des services SiriusXM Traffic Plus et Travel Link gratuits pendant cinq ans.

Photo: Guillaume Rivard

Gare à l’effet de couple!

La Mazda6 2021 est bien servie à la base par un moteur Skyactiv-G à quatre cylindres de 2,5 litres développant 186 chevaux et un couple de 186 livres-pied. Toutefois, le vrai plaisir se trouve dans la version Signature et l'édition spéciale Kuro, propulsées exclusivement par le moteur Skyactiv-G turbo de 2,5 litres. Celui-ci fournit jusqu’à 250 chevaux et pas moins de 320 livres-pied de couple – de loin un sommet dans la catégorie – ce qui donne des performances admirables.

Il y a deux gros bémols, cependant. D’abord, il faut abreuver le moteur d’essence super pour en profiter, sinon on perd 23 chevaux et 10 livres-pied de couple, sans parler du fait que sa santé à long terme pourrait en souffrir. Ensuite, contrairement à un nombre grandissant de rivales (Subaru Legacy, Toyota Camry, Nissan Altima, Kia K5), la Mazda6 demeure à traction seulement. Le couple en question surcharge les roues avant lorsque l’on veut décoller rapidement d’un arrêt, si bien que les pneus ont souvent crissé lors de nos essais. La chaussée était certes plus froide qu’en plein été, mais c’est à faire attention.

Photo: Guillaume Rivard

Sur la route, la Mazda6 continue de plaire avec son grand dynamisme, aidée par une direction précise et la technologie de contrôle vectoriel-G Plus qui, dès que l’on change de direction, fait varier le couple du moteur pour transférer du poids aux roues avant et augmenter leur adhérence. Sa conduite est presque aussi agile que celle de la compacte Mazda3.

En revanche, pour une berline qui s’affiche comme étant plus raffinée que la concurrence, l’insonorisation est perfectible et le roulement, confortable mais sans plus. Par ailleurs, la boîte automatique à six rapports est appréciée pour son étagement et son sélecteur de mode de conduite, mais l’économie d’essence n’est pas sa force. Comptez en moyenne 8,9 L/100 km avec le moteur turbo qui, rappelons-le, préfère l’essence super. La Honda Accord Sport/Touring et la Toyota Camry à moteur V6 sont les seules qui consomment plus. Non, c’est vrai, il y a également la vieille Chevrolet Malibu.

Photo: Guillaume Rivard

Verdict

À la différence de ses deux rivales japonaises, la Mazda6 n’a pas une très grande valeur de revente. Sa fiabilité est quand même bonne, tandis que son habitacle de qualité et son agrément de conduite en font un produit attrayant.

Pour l’ensemble de l’œuvre, toutefois, ce n’est pas le meilleur choix que l’on puisse faire dans la catégorie. Attendons de voir la prochaine génération, qu’on attend possiblement pour 2023.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoBalado : le triste déclin des berlines intermédiaires
Plus jolies, performantes et diversifiées que jamais, les berlines intermédiaires connaissent pourtant une baisse de popularité flagrante au Québec et au Canada. Comment expliquer cette tendance? À leur manière, Marc-André Gauthier et Germain Goyer tentent de démystifier cette décroissance généralisée du segment dans le plus récent épisode de Podcast de …
guideauto.tvCombien coûte… la Mazda6 2021?
Comme tous les modèles de sa catégorie, la Mazda6 connait une baisse de popularité assez drastique depuis quelques années. Dans le créneau des berlines intermédiaires, où l’on retrouve également des modèles comme la Honda Accord , la Toyota Camry et la Chevrolet Malibu , la Mazda6 continue de se démarquer …
Questions des lecteursEst-ce que Mazda va continuer d'offrir la Mazda6?
Je voudrais savoir si la carrière de la Mazda6 va se prousuivre au Canada. Savez-vous si Mazda a déjà prévu d'arrêter la production de ce modèle? ------------------ Bonjour Martin, Les constructeurs annoncent très rarement l'arrêt d'un modèle longtemps à l'avance; ce serait néfaste pour les ventes. Cela dit, on nous …
Questions des lecteursQuelle berline intermédiaire choisir?
Je recherche une nouvelle voiture proposant du confort et une certaine puissance. Que devrais-je donc choisir entre une Subaru Legacy , une Toyota Camry SE AWD et une Mazda6 ? ------------------- Bonjour Sylvain, Bien que je n’aie pu encore conduire la nouvelle Toyota Camry avec rouage intégral, je peux assurément …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires