Mitsubishi Outlander 2022 : toute une amélioration

Points forts
  • Confort des sièges
  • Rouage intégral offert de série
  • Excellente garantie
Points faibles
  • Présentation du système multimédia à revoir
  • Abandon du moteur V6
  • Version hybride rechargeable se fait attendre
Évaluation complète

Cette fois, c’est bien réel. Après avoir maintes fois modernisé son vieux Outlander sans apporter de changements en profondeur, Mitsubishi présente enfin un produit véritablement renouvelé.

L’équipe du Guide de l’auto a pu faire l’essai du nouveau Mitsubishi Outlander 2022, à l’aube de son arrivée chez les concessionnaires. Voici ce que nous en avons pensé.

Un nouveau cousin

Avant de tomber dans l’analyse du véhicule, une mise en contexte s’impose. Depuis 2017, Mitsubishi fait partie d’une alliance avec les constructeurs Renault et Nissan. L’Outlander 2022 est le premier modèle de Mitsubishi à utiliser une plate-forme développée par ce nouveau conglomérat.

Sous sa carrosserie signée Mitsubishi, l’Outlander 2022 partage ainsi plusieurs composantes avec le Nissan Rogue, lui aussi renouvelé il y a quelques mois à peine. Les deux VUS, pourtant compétiteurs sur le marché canadien, sont équipés de la même plate-forme, mais aussi du même moteur et de la même transmission.

Photo: Frédéric Mercier

Les airs de famille entre les deux véhicules sont d’ailleurs évidents, surtout lorsque l’on monte à bord. La présentation intérieure du nouveau Mitsubishi Outlander est pratiquement calquée sur celle du Rogue. L’écran tactile, le levier de vitesses et la disposition des commandes sont identiques d’un modèle à l’autre. Même le volant est à peu près pareil, mis à part le logo apposé au milieu!

Maintenant, tout ça est loin d’être négatif! Le Nissan Rogue 2021 reçoit beaucoup d’éloges depuis son arrivée sur nos routes, et le Mitsubishi Outlander 2022 mérite les mêmes considérations.

Mentionnons que les designers de Mitsubishi ont su apporter à ce nouveau modèle un ADN qui lui est propre et qui se distingue grandement de ce que Nissan a réalisé avec son Rogue. La devanture de cet Outlander 2022 ne semble pas faire l’unanimité, mais on ne pourra pas reprocher à Mitsubishi de manquer d’audace. 

Photo: Frédéric Mercier

L’Outlander se démarque également de son cousin/concurrent par son rouage intégral S-AWC, sa troisième rangée de sièges offerte de série et sa généreuse garantie de 10 ans ou 160 000 kilomètres sur le groupe motopropulseur.

Sur la route

À bord, on est tout de suite impressionné par une finition irréprochable et une excellente qualité des matériaux. Les plastiques durs, omniprésents dans l’Outlander de précédente génération, ont été remplacés par des matériaux agréables au toucher qui confèrent à ce modèle une aura plus luxueuse que jamais.

Photo: Frédéric Mercier

Il faut dire que le véhicule mis à l’essai était une version GT, avec un prix dépassant les 40 000 $. Cela dit, même la variante d’entrée de gamme à 31 998 $ est livrée avec une liste d’équipements plutôt exhaustive, dont le rouage intégral qui fait la réputation de Mitsubishi depuis des décennies.

Dès les premiers tours de roue, on découvre un véhicule compétent dont le comportement routier fait un grand saut en avant par rapport au modèle antérieur. L’Outlander est doté d’une direction juste assez communicative ainsi que d’une visibilité irréprochable.

On aime également le confort des sièges à l’avant et à la deuxième rangée. Ceux de la troisième rangée doivent toutefois être considérés comme des sièges d’appoint tout au plus. Ils ne sont pas faits pour les longs trajets et même des enfants s’y sentiront rapidement à l’étroit.

Photo: Frédéric Mercier

Au centre de la console, une grosse molette permet de choisir entre six modes de conduite (Eco, Normal, Tarmac, Gravel, Snow et Mud) qui changent efficacement le comportement du véhicule. Nous avons particulièrement apprécié le mode Tarmac, qui rend la conduite un peu plus sportive et qui permet à la transmission d’aller chercher le meilleur de la motorisation.

Photo: Frédéric Mercier

Ce moteur, emprunté à Nissan, est le même bloc à quatre cylindres de 2,5 litres qui niche sous le capot du Rogue. Fort de ses 181 chevaux et 181 livres-pied de couple, il permet des accélérations honnêtes à l’Outlander tout en conservant une consommation de carburant très raisonnable. Au terme de notre essai s'étant déroulé principalement sur autoroute, la consommation moyenne s’élevait à 8,7 L/100 km. La transmission automatique à variation continue (CVT), elle aussi empruntée à Nissan, effectue un bon travail et fait presque oublier ce sentiment désagréable d’élasticité que l’on reproche trop souvent aux boîtes CVT.

Certains consommateurs regretteront l’abandon du moteur V6, qui permettait notamment à l’Outlander de remorquer jusqu’à 3 500 livres. L’Outlander 2022 est limité à une capacité de remorquage de 2 000 livres. Et encore là, ce chiffre semble plutôt généreux, surtout quand on sait que Nissan annonce une capacité de 1 350 livres avec le Rogue 2021…

Photo: Frédéric Mercier

Technologie

D’un point de vue techno, l’alliance avec Nissan tourne encore une fois à l’avantage de Mitsubishi.

L’Outlander 2022 est équipé de plusieurs technologies d’aide à la conduite, dont une assistance sur autoroute qui est carrément calquée sur le système ProPilot de Nissan. À la simple pression d’un bouton, l’Outlander engage le régulateur de vitesse adaptatif et le système de maintien de voie pour offrir une expérience de conduite facilitée sur l’autoroute. Le conducteur doit néanmoins garder les mains sur le volant en tout temps. Une légère petite bordée de neige nous a aussi démontré qu’il ne faut pas grand-chose pour bloquer les capteurs permettant à ce système de bien fonctionner…

Photo: Frédéric Mercier

L’écran tactile qui trône au centre de la console est également le même que celui que l’on retrouve dans le Rogue. Mesurant neuf pouces (en option), l’écran héberge un système d’infodivertissement qui déçoit par sa qualité graphique et la lenteur de son exécution. La compatibilité avec Android Auto et Apple CarPlay est heureusement livrée de série, ce qui permet de contourner ce problème. On aurait préféré que l’écran soit positionné un peu plus près du poste de conduite. Sa position plus en retrait force le conducteur à s’étirer pour accéder à certains menus.

Photo: Frédéric Mercier

Bilan positif

Mitsubishi avait un gros mandat à relever avec cet Outlander de nouvelle génération, et on peut dire que c’est réussi. Avec un prix de départ à peine supérieur à 30 000 $, le VUS japonais en offre beaucoup pour une facture drôlement raisonnable.

Pas de doute, le Mitsubishi Outlander fait un grand pas en avant avec cette nouvelle mouture. Reste à voir si la variante hybride rechargeable, attendue en cours d’année 2022, saura elle aussi répondre aux attentes.

En vidéo: Antoine Joubert présente le Mitsubishi Outlander 2022 à Salut Bonjour

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsMitsubishi Outlander 2022 : garder l’ADN de Mitsubishi en vie
L’arrivée d’une nouvelle génération de l’Outlander pour 2022 a une signification particulièrement importante pour Mitsubishi. Ce nouveau VUS est le premier produit de Mitsubishi à être construit sur une plate-forme née de l’alliance avec Renault et Nissan, qui s’est concrétisée en 2016. L’Outlander 2022 représente donc le début d’une nouvelle …
guideauto.tvEn vidéo : Antoine Joubert présente le Mitsubishi Outlander 2022
À l’aube de son arrivée chez les concessionnaires du Québec, le nouveau Mitsubishi Outlander 2022 était de passage à l’émission Salut Bonjour , où le chroniqueur du Guide de l’auto Antoine Joubert en a fait la présentation. L’Outlander 2022 est le premier modèle de Mitsubishi à bénéficier de l’alliance avec …
SurvolMitsubishi Outlander 2022 : cinq choses à savoir
Le Mitsubishi Outlander 2022 marque l'arrivée d'une quatrième génération de ce VUS japonais au Canada, employant la nouvelle signature stylistique de la marque. De plus, l'Outlander a reçu plusieurs innovations sur les plans technologique et mécanique. Voici cinq choses à savoir sur le Mitsubishi Outlander 2022. Design audacieux Évidemment, la …
Questions des lecteursMitsubishi Outlander ou Nissan Rogue?
Je souhaite changer de véhicule ce printemps et je constate que le Nissan Rogue 2021 et le Mitsubishi Outlander 2022 partagent la même motorisation. Lequel des deux aura la meilleure valeur de revente selon vous? Je change de véhicule aux trois ans. ------------------ Bonjour Mark, Effectivement, les Nissan Rogue et …
Premiers contactsMitsubishi Eclipse Cross 2022: entre sous-compact et compact
Malheureusement pour lui, l’expression « être assis entre deux chaises » colle parfaitement à la peau du Mitsubishi Eclipse Cross . Bien qu’on lui ait apporté une série de légères améliorations pour l’année modèle 2022, la situation ne change pas. Durant de quelques jours, Le Guide de l’auto a pu …
EssaisMitsubishi Outlander 2022 : à bas la 3e rangée!
Le Mitsubishi Outlander 2022 entièrement redessiné est en quelque sorte le contraire du Subaru Forester , que nous avons qualifié de « pratique mais conservateur » au terme d’un récent essai. Très audacieux et moderne, il marque sans contredit une énorme transformation par rapport à son prédécesseur. Par contre, après …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires