BRP promet des options électriques dans toute sa gamme d’ici 2026

Le fabricant québécois BRP vient d’annoncer qu’il offrira des modèles électriques dans chacune de ses gammes de produits d’ici la fin de 2026. Le tout s’inscrit dans son nouveau plan quinquennal dévoilé hier.

Pour ce faire, 300 millions $ seront investis sur cinq ans dans le développement de produits, l’équipement spécialisé, les infrastructures, l’outillage de production et les installations.

« Nous avons toujours dit que la question de l’électrification était de savoir quand ça allait se faire plutôt que si ça allait se faire. Nous sommes très heureux de vous dévoiler plus de détails à propos de notre plan qui nous permettra d’offrir des produits qui révolutionneront l’industrie et qui amélioreront l’expérience des consommateurs grâce à de nouvelles options électriques », a déclaré José Boisjoli, président et chef de la direction de BRP.

Rappelons que la multinationale basée à Valcourt a acquis les actifs du fabricant de motos électriques Alta Motors au début de 2019 pour ensuite commercialiser le Rotax Sonic E-Kart, qui est présentement utilisé au Rotax MAX Dome à Linz, en Autriche. Quelques mois plus tard, l’entreprise présentait ses concepts électriques au Club BRP 2019, sorte d’avant-goût de ce que pourrait réserver l’avenir pour ses gammes de produits et d’autres segments potentiels.

BRP a aussi produit plusieurs véhicules électriques à batterie, hybrides et même à pile à combustible au fil des ans.

Photo: BRP

C’est la technologie modulaire de propulsion électrique Rotax qui sera offerte dans toutes les gammes de produits, c’est-à-dire les motoneiges Ski-Doo et Lynx, les motomarines Sea-Doo, les véhicules hors route et sur route Can-Am ainsi que les bateaux Alumacraft, Manitou et Quintrex.

En plus d’agrandir ses installations de développement de moteurs électriques Rotax à Gunskirchen, en Autriche, BRP créera le Centre de développement de véhicules électriques à Valcourt avec du matériel à la fine pointe de la technologie, dont plusieurs plateformes d’essai et dynamomètres sophistiqués, ainsi qu’une cellule de production robotisée ultramoderne pour les batteries de véhicules électriques.

« Nous sommes ravis de créer notre propre centre d’expertise et de nous impliquer dans le monde du véhicule électrique, a expliqué Bernard Guy, vice-président principal, Stratégie globale des produits de BRP. Nos experts en véhicules électriques pourront concevoir notre propre technologie tout en faisant l’expérience de l’agilité que possède une entreprise en démarrage, mais avec les avantages que leur procurent les ressources financières et les équipements de pointe de BRP. » 

BRP s’affaire déjà à recruter pour combler plusieurs postes alors que l’entreprise passe à la prochaine phase de développement de sa technologie de propulsion électrique.

En vidéo : Antoine Joubert présente le Can-Am Ryker à Salut Bonjour

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoCan-Am Spyder : un succès tout québécois
Un peu partout à travers le monde, un véhicule pensé et fabriqué au Québec attire son lot d’amateurs : le Can-Am Spyder . Joyau du fabricant québécois BRP, le Spyder est né de l’imagination d’une poignée de rêveurs qui cherchaient à développer un véhicule de nouveau genre. À mi-chemin entre …
BlogueLe Can-Am Ryker, une belle alternative
Une alternative à quoi? Après avoir passé quelques jours au volant de ce bolide, il est très difficile de le catégoriser. Il ne s’agit certainement pas d’une voiture, mais les adeptes de motos refusent de le qualifier ainsi. N’empêche, le Ryker se démarque par une maniabilité bien différentes de ce …
guideauto.tvEn vidéo : Antoine Joubert présente le Can-Am Ryker
Plus de 10 ans après avoir créé son Spyder , le fabricant québécois Can-Am souhaite maintenant attirer un autre type de clientèle avec son nouveau Ryker. Plus léger et surtout plus abordable, le Ryker est un véhicule à trois roues, quelque part entre une moto et une voiture. Pensé et …
ÉlectriqueTaiga Orca : la motomarine 100% électrique bien de chez nous
Alors que l’été tire à sa fin, Le Guide de l’auto s’est déplacé au Bassin de Chambly pour mettre à l’essai la toute première motomarine électrique. Qui plus est, elle est conçue, développée et assemblée au Québec. Si le projet a débuté en 2015 suite à une compétition remportée par …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires