Les modèles hybrides de Toyota mis à l'essai dans la neige

Avant que l’hiver ne tire à sa fin, Le Guide de l’auto a été convié par Toyota au circuit de Calabogie afin de nous permettre de tester l’efficacité de ses véhicules à motorisation hybride.

Rappelons au passage que si Toyota tarde à joindre le bal des véhicules électriques en Amérique du Nord, le constructeur japonais demeure en leader dans le créneau des modèles hybrides. Ayant carrément parti le bal à la fin des années 90 avec la Prius, Toyota propose désormais neuf modèles hybrides au sein de sa gamme

Une course de RAV4!

Sur une piste d’accélération enneigée et quelque peu verglacée, nous avons mis en confrontation quatre Toyota RAV4 dont la mécanique variait : une version LE à roues motrices avant, une version Trail à quatre roues motrices, une version XSE hybride de même qu’une version Prime XSE hybride rechargeable.

Photo: Germain Goyer

Sans grande surprise, le RAV4 d’entrée de gamme est de loin celui qui s’en est le moins bien tiré. Comme l’entièreté de la puissance est acheminée aux roues avant, l’essieu arrière ne peut venir lui prêter main forte lorsque ça patine à l’avant. Face à un RAV4 à essence à quatre roues motrices, il n’avait aucune chance.

Dans le cas du RAV4 à essence à quatre roues motrices, la puissance est acheminée aux roues arrière grâce à un traditionnel arbre de transmission. Rien de plus classique. Pour ce qui est du RAV4 hybride, la puissance acheminée aux roues arrière provient plutôt d’un moteur électrique. Deux approches totalement différentes, et pourtant le résultat était sensiblement le même. Au bout de la course, les deux véhicules arrivaient nez à nez. Pour sa convivialité au quotidien et sa faible consommation de carburant, le RAV4 à motorisation hybride demeure un choix sensé pour les consommateurs québécois.

Au terme de l’exercice, le RAV4 Prime, doté de la technologie hybride rechargeable, s’est clairement avéré le plus rapide. Grâce à l’instantanéité de son couple et à l’efficacité du système à quatre roues motrices, il était de loin le vainqueur de cette épreuve.

Il faut tout de même souligner que malgré ces nombreuses qualités, il demeure celui qui affiche le prix le plus élevé. Mais avec ses 302 chevaux et son rouage intégral, c’est décidément le RAV4 le plus rapide!

Photo: Germain Goyer

Sienna ou Supra? Prius ou 86?

À l’exception de l’écusson Toyota qu’ils arborent tous fièrement, les quatre véhicules que sont la Sienna, la Supra, la Prius et la 86 n’ont à peu près rien en commun. Pourtant, lors d’un second exercice sur le circuit de Calabogie, nous avons pu les mettre en confrontation.

Dans un premier temps, la Prius e-AWD devait affronter la 86. Identifiée comme un coupé sportif, la 86 n’est toutefois pas à son aise sur un circuit enneigé.

Photo: Germain Goyer

Continuellement en quête de traction, les roues arrière patinent sans réel répit. La Prius, elle, est dotée de la technologie e-AWD qui permet l’utilisation des quatre roues motrices jusqu’à une vitesse de 70 km/h. Bien que ça puisse paraître relativement peu élevé pour certains, force est d’admettre que c’est suffisant pour se sortir d’un banc de neige en claquant des doigts ou même pour une utilisation normale en milieu urbain ou rural.

En slalom, il était intéressant de noter l’efficacité du système d’antipatinage. Moins puissante que la Sienna, sa maniabilité épate notamment en raison de sa masse considérablement plus faible.

Quant à la Supra, modèle phare du constructeur japonais, elle n’a pas brillé autant que les fervents amateurs de ce modèle mythique auraient pu le souhaiter. Lors d’une course d’accélération contre la Sienna, c’est la fourgonnette qui a eu le dessus!

Photo: Germain Goyer

Face à la Sienna dont la gamme est entièrement hybride pour 2021, la Supra n’avait aucune chance de remporter cette course. Tout comme pour la 86, le système d’antipatinage de la Supra n’avait aucunement l’occasion de reprendre son souffle.

En bref

Il n’y a pas si longtemps, les véhicules à motorisation hybride étaient pointés du doigt comme étant lents et peu agréables à conduire.

Il a largement été démontré au fil du temps que cette pensée autrefois populaire était fausse. Des constructeurs de renom comme Porsche, Ferrari et McLaren ont même utilisé la technologie hybride pour alimenter leurs bolides les plus performants.

Qui plus est, nous avons été à même de constater grâce à ces exercices que la motorisation hybride fait bon ménage avec l’hiver québécois.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BaladoBalado : Antoine Joubert est « flabergasté » par la Toyota Sienna 2021
Entièrement renouvelée pour l’année-modèle 2021, la Toyota Sienna propose désormais une technologie franchement impressionnante. Équipée par une motorisation hybride pour l’ensemble de sa gamme, la Sienna 2021 affiche désormais une cote de consommation de carburant de moins de 7 L/100 km. Pour un véhicule de ce gabarit, c’est du jamais …
ShanghaiToyota bZ4X : un VUS électrique bientôt chez Toyota
Toyota vient de dévoiler en première mondiale au Salon de l’auto de Shanghai un concept de VUS électrique qui présage la venue d’un modèle de série en Amérique du Nord l’an prochain. Ce concept porte le nom bZ4X. Les deux premières lettres désignent la nouvelle sous-marque de Toyota et signifient …
Dossiers et conseilsToyota : les modèles hybrides prennent de plus en plus de place
Alors qu’à peu près tous les constructeurs automobiles disent se donner corps et âme dans le développement de véhicules 100% électriques, Toyota continue de faire les choses autrement. Sans tourner le dos aux modèles 100% électriques dans un avenir rapproché, le constructeur japonais adopte actuellement une stratégie différente, notamment en …
guideauto.tvEn studio : quelle est la meilleure voiture hybride?
Joël, un lecteur du Guide de l’auto , est à la recherche d’un véhicule hybride d’occasion. Il se demande quels seraient les modèles à prioriser. Pour Antoine Joubert, la Toyota Prius demeure la référence dans sa catégorie. Dans le cadre d’une nouvelle capsule En Studio, le chroniqueur au Guide de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires