Véhicules électriques : voici comment Nissan recycle les batteries

Alors que la LEAF fête son 10e anniversaire, Nissan veut faire des voitures électriques des produits véritablement durables en donnant une seconde vie aux batteries. Le projet Blue Switch mis de l’avant au Japon les transforme, une fois leur cycle de vie utile terminé, en une nouvelle source d'alimentation propre et silencieuse.

En fait, l’idée remonte à plusieurs mois avant le lancement de la toute première LEAF, en décembre 2010. Nissan avait alors créé une société commune avec Sumitomo appelée « 4R Energy » pour, comme le nom l’indique, refabriquer, recycler, revendre et réutiliser les batteries des véhicules électriques de Nissan.

« Nous savions qu'en ce qui concerne les véhicules électriques, nous devions redoubler de créativité pour le recyclage et offrir des avantages appréciables aux propriétaires. Il ne serait pas suffisant de simplement récupérer le métal », explique le chef de la direction de 4R Energy, Eiji Makino.

L'entreprise a mis beaucoup de temps pour mettre au point les technologies et les principes nécessaires. Maintenant que certaines batteries de voitures LEAF ont atteint la fin de leur vie utile sur la route, 4R Energy est prête à les prendre en charge.

Comment ça fonctionne?

À leur arrivée à l'usine, les batteries usagées sont évaluées. Lorsque les pièces sont comme neuves, elles reçoivent la note « A » et peuvent être réutilisées pour fabriquer une nouvelle batterie de voiture électrique.

Celles qui obtiennent la note « B » sont assez puissantes pour les machines industrielles comme les chariots à fourche ou pour le stockage stationnaire d'énergie à grande échelle. Si on les intègre dans une résidence ou un édifice commercial, elles peuvent accumuler le surplus d'électricité produit par des panneaux solaires pendant la journée pour alimenter l'immeuble pendant la nuit.

Autre exemple : sur l'île artificielle de Yumeshima, à Osaka, une centrale solaire stocke l'énergie produite dans 16 batteries de voitures électriques au lithium-ion pour compenser les fluctuations.

Quant aux pièces de batterie avec la note « C », elles peuvent servir dans les blocs d'alimentation de secours destinés par exemple aux épiceries, dont les réfrigérateurs et l'éclairage doivent fonctionner même pendant une panne de courant.

Photo: Sumitomo Corp.

Et la suite?

Selon 4R Energy, les batteries récupérées ont une durée de vie d'environ 10 à 15 ans, ce qui prolonge grandement leur utilité et réduit leur empreinte carbone globale.

Et voici un autre truc qui est fort intéressant : en créant de la demande pour les batteries qui ont dépassé leur durée de vie utile, on peut espérer rentabiliser encore davantage l’achat et la possession d’un véhicule électrique. En effet, les propriétaires peuvent vendre leur vieille voiture pas seulement pour la ferraille, mais aussi pour la valeur élevée de sa batterie.

La compagnie s'affaire actuellement à adapter son principe des « 4R » à la prochaine génération de véhicules électriques de Nissan, dont le multisegment Ariya sera le fer de lance.

En studio : Une subvention pour les voitures électriques d’occasion, mais…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueLe recyclage des batteries : une occasion pour le Québec
Depuis l’arrivée des véhicules électriques sur le marché, la question de la fin de vie des batteries est évoquée comme un potentiel problème à envisager. Il s’agit effectivement d’un enjeu qui doit être considéré lorsqu’il est question de l’impact écologique d’un véhicule électrique. La question se pose : que fait-on …
BuzzNissan utilise ses batteries usagées pour éclairer le Japon
En 2009, le constructeur asiatique Nissan annonce qu’il produira sa toute première voiture entièrement électrique, la LEAF. Aussitôt, l’opinion publique est divisée. D’un côté, on retrouve des consommateurs bien heureux de se distancer du marché du pétrole et de l’autre côté, on retrouve des environnementalistes préoccupés par le recyclage des …
Questions des lecteursVoiture électrique d'occasion : quel modèle choisir?
Je recherche une voiture électrique d’occasion (2019-2020) et je parcours environ 90 km par jour, majoritairement sur autoroute. Je recherche un certain confort et une bonne fiabilité. Que devrais-je choisir? ----------------- Bonjour Nicole, Il est d’abord important de comprendre que l’achat d’un véhicule électrique implique actuellement des crédits gouvernementaux applicables.
guideauto.tvEn vidéo : un vent de fraicheur souffle chez Nissan
Il y a du nouveau chez Nissan ! Le constructeur japonais a récemment dévoilé ses nouveaux Frontier 2022 et Pathfinder 2022 , qui arriveront chez les concessionnaires canadiens au cours des prochains mois. Ces deux nouveautés viennent apporter un vent de fraicheur grandement attendu chez Nissan. Dans le cas du …
BloguePour quand, ma voiture électrique?
Au moment d’écrire ces lignes, je termine tout juste une rencontre avec les gens de Volvo , qui nous présentaient de façon officielle le nouveau XC40 Recharge. Un VUS compact 100% électrique et fort convaincant, bien que son autonomie de 335 kilomètres nous laisse sur notre appétit. Tout au long …
ÉlectriqueBientôt une méga usine de batteries en Ontario?
La ville de Windsor, en Ontario, serait activement dans la course pour obtenir une usine de fabrication de batteries pour véhicules électriques . Le site, qui représenterait un investissement de 2 milliards $, emploierait quelque 2 000 personnes. Selon ce que rapporte le quotidien Windsor Star , la Corporation de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires