Ford laissera place à Google dans ses véhicules

Bien que son système d’infodivertissement SYNC de quatrième génération soit encore tout récent et considéré comme l’un des meilleurs sur le marché, Ford veut à moyen terme concentrer ses énergies ailleurs. Voilà pourquoi il vient d’annoncer un partenariat de six ans avec Google afin de transformer tout l’aspect de la connectivité à bord de ses véhicules.

Dès cette année, le constructeur pourra compter sur la force de Google Cloud pour accélérer l’intégration du numérique et de l’intelligence artificielle dans ses opérations. Il aura également accès à la mine de données du géant informatique pour rejoindre et interagir de façon plus personnalisée avec les clients potentiels et existants.

Ensuite, à partir de 2023, les véhicules Ford et Lincoln dans toutes les gammes de prix feront usage d’un système Android, avec des applications et des services Google intégrés. C’est la même stratégie qu’emploient actuellement les nouveaux Volvo XC40 Recharge et Polestar 2, sauf que cette fois, l’ensemble des modèles du constructeur vont en bénéficier.

Ça comprend bien sûr l’Assistant Google, qui permet un contrôle vocal de différentes fonctions pour garder les mains sur le volant et les yeux sur la route plus longtemps; la navigation par Google Maps, qui offre des cartes bien à jour et des informations sur la circulation en temps réel; ainsi que Google Play pour que les conducteurs accèdent à leurs chansons, balados et livres audio de manière simplifiée.

N’oublions pas non plus les mises à jour logicielles à distance, qui feront en sorte de garder le système d’infodivertissement et autres fonctionnalités du véhicule le plus dernier cri possible.

Photo: Antoine Joubert

À noter que les utilisateurs qui préfèrent Apple CarPlay ou encore Alexa d’Amazon pourront toujours continuer de jumeler leurs appareils.

Afin de stimuler l’innovation, Ford et Google ont également convenu de former un nouveau groupe collaboratif appelé Team Upshift. L’expertise et les ressources des deux compagnies seront mises à contribution pour aller encore plus loin dans le développement des véhicules Ford et de l’expérience de conduite qu’ils procurent, mais aussi pour élaborer des modèles d’achat et de propriété plus personnalisés.

« Nous avons une obsession de créer des produits et des services incontournables et uniques à Ford, explique le président et chef de la direction de Ford, Jim Farley. Cette intégration va permettre à nos équipes d’innover pour le bénéfice de tous les clients Ford et Lincoln tout en donnant accès aux applications et aux services de classe mondiale de Google. »

Pensez-vous que Ford prend la bonne décision en se délestant de SYNC pour se tourner vers Google? Faites-nous part de vos commentaires!

En vidéo : Présentation du système SYNC 4 de Ford

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéÉtude : Apple CarPlay et Android Auto sont pires que l’alcool au volant
Les nouvelles technologies multimédia dans les véhicules causent plus de distractions et augmentent davantage le temps de réaction au volant que l’alcool et le cannabis, selon une étude choc commandée par l’organisme britannique indépendant IAM RoadSmart. On apprend notamment que l’utilisation des écrans tactiles intégrés dans les voitures – incluant …
ActualitéUn écran de 12 pouces pour le Ford Edge 2021
Amateurs de VUS et de technologies, prenez bonne note : le Ford Edge devient le second véhicule à être équipé du nouveau système d’infodivertissement SYNC 4A, après la Mustang Mach-E . Pour 2021, le VUS intermédiaire à deux rangées de Ford reçoit en effet une bonne mise à jour. De …
ÉlectriqueFord double ses investissements dans l’électrique
Lors d’une conférence avec les médias pour présenter ses résultats financiers de 2020, Ford a dit avoir perdu 1,3 milliard $ américains (1,6 milliard $ canadiens) – sa première perte annuelle depuis 2008. Toutefois, ce qui retient davantage notre attention, ce sont les annonces concernant les investissements à venir dans …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires