Dodge avoue que les jours du moteur Hellcat sont comptés

Le glas sonne déjà pour le moteur à combustion. Naturellement, la mort des gros V8 polluants surviendra avant celle des autres, ce qui est une mauvaise nouvelle pour certaines marques de voitures en particulier.

Dodge est bien sûr du nombre. Sa gamme ne compte plus que trois modèles, tous axés sur la puissance et la performance : la Charger, la Challenger et le Durango. Mais plutôt que de se cacher la tête dans le sable ou de pleurer sur le sort du fameux moteur Hellcat, entre autres, le chef de la direction Tim Kuniskis voit une opportunité à saisir.

Photo: FCA

« Les jours du V8 surcompressé de 6,2 litres sont comptés, a-t-il déclaré dans les derniers jours à des médias américains. Ils sont comptés en raison de tous les coûts pour se conformer aux normes. Mais la performance que génèrent ces véhicules, elle, n’a pas de fin. »

Pour les ardents supporteurs du moteur à essence (et de sa musique qui parvient aux oreilles en conduisant), l’automobile ne sera plus jamais la même. Toutefois, Kuniskis surprend en affirmant qu’un nouvel âge d’or des muscle cars est devant nous.

« Le monde entier prend le virage de l’électrification, pas vrai? En bien, quand tout le monde sera rendu là, le coût de la technologie va baisser et les compagnies vont se tourner davantage vers la performance que l’efficacité énergétique », a-t-il ajouté.

Photo: FCA

Bref, les Charger et Challenger Hellcat de ce monde ne vont pas mourir; elles vont au contraire renaître, selon Tim Kuniskis.

Quand exactement? Très bonne question. Malgré leur conception qui date de plusieurs années, les bolides de Dodge risquent de durer encore un certain temps dans leur formule actuelle. Attendez-vous quand même à ce que leur prochaine génération introduise une forme quelconque d’électrification.

Au sein de la nouvelle entité Stellantis née de la fusion entre FCA et PSA, Jeep compte électrifier tous ses véhicules d’ici la fin de 2022. Dodge pourra utiliser les mêmes technologies, sinon profiter de celles venant du côté européen. À suivre.

En vidéo : Notre essai de la Dodge Charger Hellcat Widebody

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéStellantis : l'électrique avant tout
Fusionnés dans Stellantis, Peugeot et Fiat-Chrysler se donnent de nouvelles ambitions dans les véhicules électriques et vont revoir leur stratégie en Chine. Le directeur général du groupe, Carlos Tavares, a dévoilé mardi lors d'une première conférence de presse sa « vision » pour le groupe, avant de présenter sa stratégie …
ActualitéLe moteur de 807 chevaux de Dodge maintenant en vente libre
Le même jour où Dodge ouvre les commandes pour son tout nouveau Durango Hellcat de 710 chevaux coûtant la modique somme de 114 345 $, une autre annonce du constructeur FCA retient notre attention ainsi que celle de tous les amateurs de performance et de tuning . Via sa division …
EssaisDodge Charger Hellcat Widebody 2020 : une vraie furie
Contact. Démarrage. Le moteur rugit instantanément tandis que l’aiguille se stabilise sur le régime de ralenti. Le couple de renversement du gros V8 de 6,2 litres secoue légèrement la voiture de gauche à droite à chaque pression sur l’accélérateur. Sur l’écran central, l’interface indique que le système de départ canon …
ActualitéDodge Challenger Super Stock 2021 : une bombe de 807 chevaux
Dodge a juré qu’elle ne fabriquerait jamais une autre Demon et elle tient parole, mais vous avouerez que la nouvelle Challenger SRT Super Stock s’en rapproche drôlement. Ultime expression de la Challenger , elle renferme le même V8 suralimenté de 6,2 litres que la version SRT Hellcat Redeye, sauf que …
ActualitéVoici Hellraiser, une Dodge Charger 1970 de 1000 chevaux!
Un préparateur du Wisconsin appelé SpeedKore a trouvé un superbe usage au fameux moteur V8 « Hellephant » de 7,0 litres que Dodge offre en vente libre par le biais de la division Mopar. Il l’a placé dans une Dodge Charger 1970 revêtue d’une carrosserie en fibre de carbone! Aussi …
guideauto.tvEn vidéo : Dodge Challenger GT, le Muscle Car qui aime l’hiver
Martin, un lecteur du Guide de l’auto , souhaite connaitre nos impressions sur la Dodge Challenger GT. Cette variante à quatre roues motrices de la Challenger est particulièrement pertinente au Québec, où on peut profiter du bolide à l’année longue. « C’est une voiture vraiment amusante à conduire durant l’hiver …
ActualitéStellantis : la division SRT sera démantelée
Pendant que Stellantis , le nouveau constructeur né de la fusion entre FCA et le groupe français PSA, se montre rassurant quant à l’avenir de marques comme Chrysler et Dodge , les choses ne sont pas aussi roses du côté de la division de performance SRT. Le site Mopar Insiders …
guideauto.tvEn studio : la fin approche pour le moteur Hellcat
De l’aveu même des patrons de Dodge, le fameux moteur « Hellcat » pourrait vivre sur du temps emprunté. Ce V8 surcompressé de 6,2 litres fait rêver les amateurs de Muscle Cars depuis ses débuts en 2015. D’abord introduit sous le capot de la Dodge Challenger , on peut désormais …
EssaisDodge Durango 2021 : un dinosaure qu'on adore
Depuis la disparition du Dodge Journey , le Durango est aujourd’hui le seul VUS de la famille Dodge. Une drôle de constatation, considérant que rares sont les marques qui proposent plus de voitures que de VUS. Maintenant, il est difficile de comprendre où se dirige vraiment la division Dodge, qui …
ActualitéDodge trouve une drôle de façon de coincer les voleurs!
Au Canada comme aux États-Unis, les modèles Dodge les plus puissants attirent non seulement les amateurs de performance, mais aussi les criminels. En effet, les Charger et Challenger à moteur V8 sont souvent victimes de vol. Heureusement, la compagnie a trouvé une solution. Il s’agit d’une mise à jour logicielle …
ÉlectriqueUn camion Ram et un muscle car Dodge 100 % électriques en 2024
Le constructeur Stellantis a fait plusieurs annonces importantes aujourd’hui dans le cadre d’un événement spécial visant à détailler la stratégie d’électrification pour ses 14 marques à l’échelle mondiale, qui comprend un investissement de plus de 30 milliards d’euros (45 milliards $) avant le milieu de la décennie. Pour ce qui …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires