Land Rover Range Rover Sport, plusieurs nouveautés

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2010

Les produits de Land Rover ne sont pas légion sur nos routes. Pourtant, ce n'est pas que le marché des VUS de luxe n'est pas à la mode. Si Land Rover offre quelques produits d'entrée de gamme, c'est le Range Rover qui fait office de modèle phare alors que de son côté, le Range Rover Sport, prétend marier sportivité et grand luxe. Malgré ses quelques défauts, le Range Rover Sport est loin d'être dénué d'intérêts. En fait, j'ai toujours eu un faible pour ce dernier.

Rares sont ceux qui ont en tête le Range Rover Sport lorsque vient le temps de magasiner un VUS de luxe à vocation plus sportive. Toutefois, cette célèbre marque anglaise jouit d'une reconnaissance marquée depuis longtemps, mais le nombre d'unités vendues n’est pas aussi important que sa renommée.. Chez nos voisins du Sud, il n'est pas rare d'en rencontrer plusieurs dans certains quartiers cossus, mais ici, il semble que des véhicules tels le Porsche Cayenne s'attirent un peu plus la faveur des acheteurs, même avec un prix souvent supérieur.

Une première refonte

Comme c'est la tradition chez le constructeur, le Range Rover Sport fait partie des véhicules qui évoluent lentement. Oubliez les changements drastiques d'année en année, on demeure classique et modéré. Mais pour 2010, il subira la refonte la plus majeure depuis son introduction en 2005. Le constructeur a revu la mécanique, tout en retouchant l'esthétique du véhicule.

Inspiré en grande partie du concept Range Stormer présenté au Salon de l'auto de Detroit 2004, le Range Rover Sport s'apparente fortement à son grand frère, le Range Rover, mais avec des dimensions réduites. Il utilise en fait la même plate-forme que le Land Rover LR3 et vient s'insérer entre ces deux modèles en ce qui a trait au prix et au positionnement. Plusieurs pourraient le confondre avec le Range Rover classique, mais l'œil averti pourra cependant déceler certaines distinctions, notamment ses jupes latérales, son toit plus bas et des parties vitrées plus inclinées. Pour 2010, le Range Rover Sport conserve ses lignes classiques, mais sa prestance est rehaussée par diverses modifications subtiles. Tant le pare-chocs que la grille avant ont été revus, alors que les phares profitent de la technologie LED, apportant une luminosité supérieure. Voilà un VUS qui affiche indéniablement chic et sportivité, tout en vous assurant de ne pas passer inaperçu, chose recherchée par la majeure partie des acheteurs de ce type de véhicule.

L'intérieur profite aussi d'un léger remaniement, alors que l'ergonomie de la console centrale a été revue et surtout, simplifiée. Le non-initié devra tout de même se familiariser avec tous les systèmes présents à bord. Fidèle à la tradition, le Range Rover Sport s’ouvre sur un habitacle séduisant, riche et fonctionnel. Rien n'est laissé au hasard. Les sièges sont confortables, comportant de nombreux ajustements, dont des appuie-bras réglables en hauteur. Le grand confort, quoi ! La conception toute en hauteur du véhicule et présentant de grandes surfaces vitrées favorise une excellente visibilité. En plus, l'habitacle spacieux permet à tous les passagers de respirer aisément.

Deux nouveaux moteurs

C'est surtout sous le capot que l'on note les plus importants changements. Maintenant sous le joug du constructeur Indien Tata, Land Rover continue de partager ses mécaniques avec Jaguar, aussi propriété de Tata, puisque l'on retrouve à quelques différences près, deux motorisations disponibles dans la Jaguar XF. Les V8 de 4,4 litres et de 4,2 litres font place à une nouvelle paire de moteurs V8. Le premier, à aspiration atmosphérique, actionne une cylindrée de 5,0 litres et développe une puissance similaire à celui de la XF, soit environ 375 chevaux, 25 % de plus que l’ancien V8.

Le second V8, qui propulse aussi les petites bombes de Jaguar, a la même cylindrée, mais l'ajout d'un compresseur volumétrique pousse sa puissance à 510 chevaux et son couple à 461 lb-pi. Ces chiffres lui permettent de boucler le 0-100 km/h sous les six secondes, ce qui est pas mal pour un VUS. Finalement, une nouvelle boîte automatique ZF à six rapports complète les principaux changements mécaniques, cette dernière maximisant les performances et l'économie de carburant.

Même si le Range Rover Sport a une vocation urbaine, on ne peut nier ses qualités hors route. Malgré des pneus moins adaptés, il pourra franchir nombre de sentiers et d'obstacles qui feraient frémir plusieurs compétiteurs. On peut compter, à cet égard, sur un système de contrôle en descente, sur une suspension pneumatique à réglage variable de l'intérieur, ainsi que sur le système Terrain Response qui vous permet de sélectionner l'un des cinq modes de traction (normal, herbe/gravier/neige, boue, sable et rochers). Mais qui voudra exploiter pleinement le potentiel du véhicule et oublier son prix d'achat ?

Certes le Range Rover Sport se démarque de la masse et réunit plusieurs qualités exceptionnelles. Puissant, il performe telle une berline sport, dans un format pratique et spacieux. Cependant, il reste au constructeur à prouver la fiabilité du véhicule puisque plusieurs propriétaires doivent composer avec une relation plus qu'intime avec leur concessionnaire...

Feu vert

Style distinctif
Freins performants
Puissance des V8
Bonne tenue de route

Feu rouge

Consommation de carburant
Fiabilité erratique
Prix élevé

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires