Volkswagen Passat 2021: moins populaire, mais toujours pertinente

Points forts
  • Intérieur spacieux
  • Coffre volumineux
  • Comportement routier sain
Points faibles
  • Insonorisation perfectible
  • Pas de transmission intégrale
  • Ouverture du coffre contraignante
Évaluation complète

Présente sur notre marché depuis longtemps, la Volkswagen Passat est une berline intermédiaire particulièrement agréable à conduire. Avec son habitacle spacieux et son coffre volumineux, elle est un choix idéal pour les automobilistes qui aiment voyager.

Toutefois, au fil des ans, les acheteurs ont délaissé les berlines au profit des utilitaires de tous genres. Si bien qu’aujourd’hui, les ventes de la Passat ont décliné radicalement. Est-ce suffisant pour la rendre inintéressante? Absolument pas. Un essai réalisé récemment nous l’a confirmé.

Modernisée en 2020

La Passat actuelle a été lancée pour l’année-modèle 2020. C’est donc l’an dernier que l’on a vu pour la première fois sa carrosserie et son habitacle redessinés. Il s’agit en fait d’une évolution de la Passat 2012 et, comme cette dernière, elle est assemblée à l’usine de Chattanooga au Tennessee.

Photo: Volkswagen

Son aménagement intérieur se distingue par une finition soignée et des matériaux de belle qualité. Comme pour la carrosserie, cependant, le design est assez sobre, si ce n’est des garnitures en similibois qui ornent le tableau de bord. On se croirait dans une berline intermédiaire conçue par un grand constructeur américain.

À l’instar des autres produits Volkswagen, l’instrumentation d’apparence classique est constituée de molettes rotatives et de boutons-pression qui sont à portée de main. Son utilisation est intuitive. Par contre, l’emplacement plutôt bas du petit écran tactile (de 6,33 po) servant au système d’infodivertissement oblige, lorsqu’on l’utilise, à quitter la route du regard, ce qui n’est pas souhaitable.

Ce système d’infodivertissement intègre la connectivité Bluetooth, les applications de téléphonie Android Auto, CarPlay d’Apple et MemoLink, de même que la radio satellite Sirius.

Beaucoup d’espace à bord

Au chapitre du confort des occupants, la Passat se compare favorablement à ses rivales par ses sièges avant moulants, qui supportent bien le corps, et une banquette arrière bénéficiant d’un dégagement généreux au niveau des jambes. Les sièges avant chauffants sont de série, alors que l’Execline a également une banquette arrière chauffante.

Avec 450 L de volume utile, son coffre est spacieux. Il faut toutefois reconnaître que toutes les berlines intermédiaires ont un coffre à peu de choses près aussi volumineux. Les cotes de volume utile dans cette catégorie de voitures varient de 416 L (Mazda 6) à 453 L (Hyundai Sonata et Ford Fusion). À tout le moins, comme pour plusieurs rivales, la banquette arrière de cette Volkswagen a des dossiers divisés de type « 60/40 » qui permettent beaucoup mieux qu’un dossier monopièce de moduler à volonté la surface de chargement du coffre. Son ouverture, qui est large, est cependant plutôt courte. Et puisque son seuil est élevé, le chargement d’objets encombrants et volumineux peut parfois s’avérer compliqué.

Photo: Volkswagen

La Passat est entraînée par un 4 cylindres à turbocompresseur de 2,0 L. Adopté pour cette berline en 2018, ce moteur suralimenté sert sous plusieurs formes différentes à d’autres produits de la marque. Pour la Passat, il se contente de carburant ordinaire et il est jumelé à une boîte de vitesses automatique Tiptronic à 6 rapports, qui entraîne les roues avant. Un mode manuel actionné par de petites palettes fixées au volant permet d’en exploiter plus finement les possibilités. En outre, fort de ses 174 ch et 206 lb-pi de couple, ce moteur donne une accélération linéaire et douce, et permet à cette berline d’abattre les 100 km/h en un peu plus de 8 s.

ÉnerGuide attribue une consommation moyenne de 8,7 L/100 km à ce moteur, cote qui nous paraît réaliste puisque nous avons réalisé une moyenne de 8,5 L/100 km. De plus, entre 100 et 110 km/h, alors qu’il tourne à environ 1 600 tr/min, ce 4 cylindres se révèle particulièrement discret. En revanche, des bruits parasites provenant du train arrière, sur un mauvais revêtement surtout, indiquent que l’insonorisation est perfectible.

Photo: William Clavey

Pas d’intégrale

Une caractéristique technique manque toutefois à la fiche de la Passat. En effet, cette berline n’a pas de transmission intégrale. Le système 4Motion, qui est installé sur la familiale vendue en Europe, n’a jamais atteint les rives de notre continent faute d’un intérêt suffisant chez les acheteurs, nous dit le constructeur. Or, même si le marché des berlines intermédiaires se contracte radicalement, parmi les modèles qu’il reste, on en retrouve de plus en plus qui offrent quatre roues motrices. La Subaru Legacy (depuis toujours) et la nouvelle Kia K5 (qu’elle est belle!) possèdent ce système en équipement de série, tandis qu’il figure désormais parmi les options de la Toyota Camry et la Nissan Altima. D’ailleurs, ces jours-ci, en roulant dans la neige, la gadoue et les tempêtes, on ne peut qu’apprécier un système pareil pour la sécurité accrue qu’il procure. Ce manque place donc la Passat au même rang que la Hyundai Sonata et la Chevrolet Malibu, deux rivales qui n’ont pas de transmission intégrale.

Notons enfin que pour 2021, Volkswagen a choisi de réduire la gamme de la Passat. La version de base Comfortline a été abandonnée. La gamme ne compte plus que deux moutures , qui se veulent plus richement équipées. La Passat Highline devient la nouvelle version d’entrée de gamme et sa dotation de série s’enrichit, entre autres, d’un toit ouvrant et d’un régulateur de vitesse adaptatif. La Passat Execline, pour sa part, a désormais l’apparence des versions 2020 qui étaient livrées avec l’ensemble optionnel R-Line. On la reconnaîtra donc à ses roues en alliage de 19 po.

Cette simplification de la gamme et les faibles ventes de ce modèle (1 744 unités en 2020) semblent corroborer des rumeurs circulant dans la presse spécialisée, qui évoquent la disparition prochaine de cette berline. Elle ferait alors place à de nouveaux... utilitaires! Avec ces informations en main, l’acheteur sera mieux équipé pour négocier le prix d’une Passat.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLa Volkswagen Passat cessera d’être fabriquée en 2023
MISE À JOUR-20/07/2021 : Volkswagen Canada a confirmé que la Passat ne sera pas de retour après l'année-modèle 2022 et que les ventes du modèle 2022 se feront à des parcs de véhicules seulement. L'article original suit ci-dessous. Malgré une mise à jour pour 2020, la Volkswagen Passat manque d’inspiration …
EssaisVolkswagen Passat 2020 : le temps de passer à autre chose
On le sait, les berlines intermédiaires comme la Volkswagen Passat ne sont plus le véhicule de choix pour les familles comme elles l’ont déjà été, ces dernières préférant très majoritairement les VUS de nos jours. Certaines ont été éliminées ou sont en voie de l’être, alors que d’autres s’accrochent en …
BlogueOù sont passées les vraies Volkswagen?
Il est facile d’avoir un œil trop nostalgique et de dire que tout était mieux avant. Mais dans le cas de Volkswagen, je n’ai pas le choix d’admettre que oui, c’était mieux avant. L’année 2019 marque la fin d’une époque pour Volkswagen qui a cessé de produire sa Beetle .
2020Volkswagen Passat/Passat CC - Du linge neuf
Pour se remonter le moral et se remettre en forme, perdant quelques kilos au passage, certaines personnes s’abonneront au centre sportif. D’autres feront plutôt le ménage de leur garde-robe et se rendront au centre commercial pour s’acheter du linge neuf. C’est cette deuxième option qu’a choisie la Volkswagen Passat, redessinée …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires