Microsoft mise sur la filiale de voitures autonomes de GM, valorisée à 30 milliards

Le géant américain de l’informatique Microsoft s’est engagé dans un partenariat stratégique avec la filiale de voitures autonomes de General Motors (GM), Cruise, désormais valorisée à plus de 30 milliards de dollars (25 milliards d’euros). 

Microsoft va d’une part apporter, aux côtés de Honda, de GM et d’autres investisseurs, plus de 2 milliards de dollars à Cruise, détaille un communiqué publié mardi. 

Le groupe spécialisée dans les nouvelles technologies va d’autre part nouer avec GM un « partenariat stratégique de long terme » destiné à « accélérer la commercialisation des véhicules autonomes » grâce à des collaborations au niveau de l’ingénierie ou de l’informatique dématérialisée (cloud) par exemple.

Cruise, basé à San Francisco, prévoit notamment d’utiliser la plateforme informatique de Microsoft, Azure, dans ses véhicules. 

« Notre mission visant à offrir des transports plus sûrs, meilleurs et plus abordables à tous n’est pas seulement une course technologique - c’est aussi une course à la confiance », a souligné Dan Ammann, le directeur général de Cruise, dans le communiqué.

« Microsoft, en tant que référence dans la démocratisation de la technologie, nous aidera à multiplier nos capacités à commercialiser notre flotte de véhicules autonomes, entièrement électriques et partagés », a-t-il ajouté.

À 30 milliards de dollars, Cruise vaut un peu moins de la moitié de GM en Bourse (environ 76 milliards de dollars actuellement). Le titre du constructeur automobile bondissait de plus de 7% dans les premiers échanges de la séance à Wall Street mardi. 

Sous l’impulsion de sa patronne Mary Barra, GM a appuyé sur l’accélérateur ces derniers mois pour le développement de véhicules électriques et autonomes, considérés comme le futur de l’automobile.

GM a prévu d’investir sur ce créneau 27 milliards de dollars d’ici 2025.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueFourgon électrique : GM investit 1 milliard $ en Ontario
Le tout nouveau fourgon commercial électrique EV600 que General Motors a dévoilé virtuellement la semaine dernière sera fabriqué à l’usine CAMI d’Ingersoll, en Ontario, faisant de GM le premier producteur à grande échelle de ce type de véhicule au Canada. Le Chevrolet Equinox , qui y est assemblé depuis 2004, …
ActualitéGM change de logo et d’image pour sa transition électrique
À l’instar de quelques autres constructeurs automobiles sur le point d’entamer un nouveau chapitre de leur histoire (Volkswagen, Nissan, Kia), General Motors se dote d’un nouveau logo qui reflète sa transition vers les véhicules électriques et les technologies du futur. Fini le carré bleu foncé et les lettres majuscules blanches …
ActualitéGeneral Motors s'attaque au ciel avec une voiture volante
Le constructeur General Motors (GM) a présenté mardi sa dernière offensive sur le créneau des véhicules électriques: une nouvelle filiale, BrightDrop , qui proposera notamment des camionnettes de livraison et des services de logistique. Annoncée à l’occasion du CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, le grand rendez-vous annuel de …
ÉlectriqueVéhicules électriques : General Motors met la pédale au fond
Le constructeur américain General Motors a annoncé jeudi qu’il commercialisera 30 modèles entièrement électriques dans le monde d’ici la fin de 2025 et que 40% de sa gamme nord-américaine sera électrique au même moment. Pour ce faire, GM augmente ses investissements dans la technologie des véhicules électriques et des véhicules …
ActualitéGM inaugure sa piste d’essai de voitures autonomes à Oshawa
La nouvelle piste d’essai de voitures autonomes et de technologies avancées construite par General Motors près de son usine d’Oshawa est maintenant prête, un peu moins de deux ans après l’annonce d’un investissement de 170 millions $ dans la région. Baptisée McLaughlin Advanced Technology Track, la piste fait partie du …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires