Fourgon électrique : GM investit 1 milliard $ en Ontario

Le tout nouveau fourgon commercial électrique EV600 que General Motors a dévoilé virtuellement la semaine dernière sera fabriqué à l’usine CAMI d’Ingersoll, en Ontario, faisant de GM le premier producteur à grande échelle de ce type de véhicule au Canada.

Le Chevrolet Equinox, qui y est assemblé depuis 2004, déménagera en 2023 dans une autre usine qui n’a pas encore été déterminée.

Les travailleurs syndiqués de l’usine CAMI ont accepté ce grand changement en ratifiant une nouvelle convention collective d’une durée de trois ans qui prévoit que GM investisse un milliard de dollars afin de convertir l’usine dès maintenant et d’employer un nombre « comparable » d’ouvriers, selon le président du syndicat Unifor, Jerry Dias.

Les gouvernements fédéral et ontarien ont déjà donné leur appui, mais l’ampleur de leur investissement respectif reste à préciser.

Photo: General Motors

Dotée d’une autonomie de 402 kilomètres, soit environ le double du nouveau Ford E-Transit, le fourgon électrique en question sera commercialisé sous une nouvelle bannière appelée BrightDrop. La production doit s’amorcer d’ici la fin de l’année, les 500 premiers exemplaires étant destinés à l’entreprise FedEx qui a pris part au processus de développement.

Rappelons que le géant du commerce électronique Amazon s’est de son côté tourné vers Rivian pour lui fournir 100 000 fourgons électriques, sans oublier 10 camions de la compagnie québécoise Lion Électrique.

En plus du EV600, GM a dévoilé un transpalette électrique révolutionnaire qui aidera les livreurs à déplacer de la marchandise du fourgon jusqu’à la porte des clients. On ne sait pas toutefois où cet appareil sera fabriqué.

En novembre dernier, GM s’était entendu avec les travailleurs d’Oshawa pour recommencer à fabriquer des camionnettes à partir de janvier 2022, soit des Chevrolet Silverado et GMC Sierra de nouvelle génération, incluant les modèles dits Heavy Duty. Le constructeur y injectera jusqu’à 1,3 milliard $ et embauchera entre 1 400 et 1 700 travailleurs horaires.

En vidéo: peut-on remorquer avec une voiture électrique?

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueGeneral Motors lance son fourgon de livraison 100% électrique
General Motors lance une nouvelle sous-marque, BrightDrop, et introduit un fourgon de livraison entièrement électrique : l’EV600. Le tout a eu lieu dans le cadre de l’édition virtuelle du salon CES (Consumer Electronics Show), quelques jours après que le géant américain ait dévoilé son logo de nouvelle génération . Doté …
ActualitéFord dévoile le E-Transit 2022, une fourgonnette électrique!
Ford dévoile aujourd’hui le E-Transit 2022, une version 100 % électrique de son fourgon Transit. Ce dévoilement peut sembler anodin pour certains puisqu’on parle ici d’un véhicule à vocation principalement commerciale. Mais quand on y pense, il s’agit de l’un des dévoilements les plus importants de 2020! Imaginez le nombre …
ÉlectriqueRivian fournira 100 000 fourgons électriques à Amazon
Juste avant que commence la grève mondiale de sept jours pour le climat, Amazon a réitéré son engagement à atteindre les cibles de l’Accord de Paris dix ans plus tôt. Et l’une des façons d’y arriver est d’avoir une flotte de véhicules plus propres. Après avoir investi en début d’année …
ActualitéGM prépare la relance son usine de camionnettes à Oshawa
Il y a quelques jours à peine, General Motors annonçait qu’elle allait relancer la production de ses camionnettes pleine grandeur à son usine d’Oshawa , moins d’un an après y avoir cessé l’assemblage de véhicules. Le Guide de l’auto s’est entretenu avec David W. Paterson, vice-président des affaires publiques et …
ÉlectriqueUn demi-million pour le premier parc de recharge du Québec
Par Francis Halin Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, investit 500 000 $ dans un projet pilote de recharge de parcs de véhicules électriques d’envergure de Vidéotron. «Grâce à ce projet pilote, les constats qui en résulteront permettront d’adapter au besoin cette filière au potentiel immense», …
ÉlectriqueGM veut éliminer les véhicules à essence d’ici 2035
S’engageant de plus en plus dans son grand virage vert, General Motors a annoncé jeudi qu’il cessera de vendre des véhicules à essence d’ici 2035 pour n’offrir que des modèles entièrement électriques. De plus, son objectif est de devenir 100% carboneutre avec l’ensemble de ses produits et de ses opérations …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires